À emporter, Essais et documents, Livre, Opéra

Mozart l’universel à travers l’opéra

Plus de détails

Mozart, le visiteur. André Tubeuf. Collection « Via Appia », Papiers Musique. Paris. 200 pages. 19€. 2019

 

Mozart-le-visiteur via appia« Dis-moi quelle musique tu aimes et je te dirai qui tu es ». Ce Mozart d’, très originalement construit, convoque à nouveau le mystère de la création et l’énigme du divin.

cherche encore Mozart comme on attend le printemps après chaque hiver. Quand il arrive, les mots manquent pour traduire l’indicible de ce qui est à la fois trop proche et trop loin. Chercher Mozart c’est aussi revisiter sa vie, ce que fait l’auteur, à travers le théâtre. Oui, le théâtre de Mozart, ses personnages, sa fusion avec les librettistes, son regard sur le monde, sa moquerie mais aussi sa grande indulgence.

Il faut aimer l’opéra mozartien pour apprécier pleinement les émois qui ont émaillé la vie d’André Tubeuf. Il faut voir entendu toutes ces voix, comme celle d’Elisabeth Schwarzkopf, pour ressentir toute la profondeur de cette histoire d’amour entre ce jeune monsieur et la puissance émotionnelle des opéras. André Tubeuf nous parle de Mozart au piano comme s’il l’entendait, là, au moment où il écrit ses pages, comme pour le convoquer. Le titre, Mozart, le visiteur, traduit tout ce projet, ce constat sans faille. Oui, Mozart ne cesse de nous visiter, d’incarner ce que nous ne percevons pas, de nous relier chacun en nous-mêmes, chacun avec les autres. Ces 101 chapitres forment une chaine d’union autour du compositeur, le restituant dans toute son universalité, comme le traducteur de cette âme cosmique qui nous enrobe comme un manteau de souvenirs.

Parfois, au travers ces pages, André Tubeuf tente encore de comprendre ce qui le dépasse lui-même. Mozart a été sa pierre philosophale. Le chemin de l’écrivain a été ponctué de rencontres, d’interprètes, de concerts, d’enregistrements qui, reliés les uns aux autres, forment cet arc narratif où tous les éléments épars sont maintenant réunis dans un livre.

Un livre d’impressions, et pour cet exercice, André Tubeuf est entré dans Mozart comme Mozart est entré en lui. De cette fusion, cet état hypnotique, une langue est née, à la fois naturelle et puissante, élégante et directe, poétique, savante, amoureuse toujours, et d’une pudeur toute révérencieuse.

Plus de détails

Mozart, le visiteur. André Tubeuf. Collection « Via Appia », Papiers Musique. Paris. 200 pages. 19€. 2019

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-clefdor1-aveclogo

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.