À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Le Trio Zadig dans un entre-deux musical

Plus de détails

Something in between. Leonard Bernstein (1918-1990) : Candide, Ouverture (transcription Bruno Fontaine) ; Fantaisie sur West Side Story (arrangement Bruno Fontaine) ; Benjamin Attahir (né en 1989) : Asfar ; Maurice Ravel (1878-1937) : Trio en la mineur pour piano, violon et violoncelle, M. 67. Trio Zadig. 1 CD Fuga Libera FUG 748. Enregistré à Waterloo, 13-17 août 2018. Notice trilingue : anglais, français, allemand. Durée : 70:14

 

Trio Zadig - Bernstein, Attahir, RavelCe disque singulier du fait le lien entre figures établies et nouveaux talents.

Bénéficiaire de plusieurs prix de concours, comme le Prix de l’Académie Maurice Ravel, et remarqué dans nos colonnes, le – dont le nom se rapporte bien sûr au personnage du Zadig de Voltaire avec sa connotation de vérité et de sagesse – prête son intérêt au vaste répertoire allant de Haydn à la musique contemporaine.

Grâce à la transcription de l’ouverture de l’opérette comique Candide et à l’arrangement de la musique de West Side Story, adaptation moderne de l’histoire de Roméo et Juliette, trouve une place de choix. Le brillant travail du pianiste, arrangeur et compositeur Bruno Fontaine (né en 1957) permet aux artistes du trio de montrer l’étendue de leurs capacités techniques et artistiques en nous plongeant au cœur de l’univers du maître américain. De nombreux airs bien connus ravivent l’attention et l’intérêt pour ces pages mémorables.

Suit , Toulousain trentenaire et ami de membres du Trio, violoniste et compositeur formé à Paris auprès de grands pédagogues, représenté par Asfar (« voyages » en arabe), une pièce d’une quinzaine de minutes élaborée en 2016 où l’engagement contemporain s’adosse avec un réel aboutissement à l’héritage séculaire de la musique classique. Cette découverte, entendue et appréciée ce printemps au Festival de Pâques d’Aix, mérite deux ou trois écoutes successives avant de délivrer toute sa saveur et son attractivité. Une hyperactivité rythmique rappelle la manière de Chostakovitch.

achève cette sélection avec son Trio en la mineur, œuvre de la maturité composée à Saint-Jean-de-Luz et donnée en première audition à Paris le 28 janvier 1915. Les Zadig offrent du premier mouvement, Modéré, inspiré par une danse basque, une lecture énergique dont l’esthétique contraste avec le mouvement suivant, Pantoum, faisant référence à la poésie malaise où les superpositions rythmiques confirment la parfaite maîtrise du compositeur. S’il repose sur des motifs issus du premier mouvement, le Perpetuum mobile, un allegro peut-être légèrement moins inspiré, s’impose par sa précision « horlogère » qui n’effraie nullement le Trio Zadig.

Un voyage instructif illustrant la complexe et composite notion d’entre-deux musical et culturel.

Plus de détails

Something in between. Leonard Bernstein (1918-1990) : Candide, Ouverture (transcription Bruno Fontaine) ; Fantaisie sur West Side Story (arrangement Bruno Fontaine) ; Benjamin Attahir (né en 1989) : Asfar ; Maurice Ravel (1878-1937) : Trio en la mineur pour piano, violon et violoncelle, M. 67. Trio Zadig. 1 CD Fuga Libera FUG 748. Enregistré à Waterloo, 13-17 août 2018. Notice trilingue : anglais, français, allemand. Durée : 70:14

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.