À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Offenbach et le violoncelle, répertoire charmant par Raphaela Gromes

Plus de détails

Jacques Offenbach (1819-1880) : Danse bohémienne op. 18 ; Deux âmes au ciel op. 25 ; Introduction et valse mélancolique op. 14 ; Rêverie au bord de la mer ; La Course en traîneau ; Duo pour deux violoncelles op. 54 n° 3 en mi majeur ; Les Larmes de Jacqueline. Elégie op. 76 n° 2 ; Tarentelle ; Barcarolle des Contes d’Hoffmann. Raphaela Gromes, violoncelle. Wen-Sinn Yang, violoncelle. Julian Riem, piano. 1 CD Sony. Enregistré à Munich en octobre 2018. Notice bilingue : anglais et allemand. Durée : 60:00

 

offenbach raphaela gromesDeux artistes munichois, la jeune violoncelliste née en 1991, et son complice , pianiste né en 1979, nous convient à découvrir un répertoire rarement abordé, celui de la musique de chambre de .

En effet, le compositeur pratiquait le violoncelle avec lequel il donna des récitals dans les salons allemands dès 1834.

Il alimentait son répertoire avec des partitions solistes ou en duo favorisant des danses et des romances. Ces créations sont les seules de son catalogue dans le registre instrumental. À Paris en 1833, en dépit de son origine germanique, il était entré au Conservatoire avec le soutien de Cherubini mais n’y resta qu’une année avant d’être engagé comme violoncelliste au sein d’orchestres d’opéra-comique. Par ailleurs, il travailla la composition avec Halévy avant de s’orienter vers l’opérette.

Huit des pièces pour violoncelle et piano enregistrées (y compris le Duo pour deux violoncelles) furent écrites entre 1839 et 1851 et portent des titres français. Elles sont redevables d’une atmosphère à la fois pacifique et modérée (les tempos lents y dominent) et témoignent de la proximité du compositeur avec son instrument principal. On prendra également plaisir à l’écoute d’une ultime musique arrangée par pour deux violoncelles et piano où l’on reconnaît des thèmes bien célèbres de la Barcarolle des Contes d’Hoffmann. Tout cela est parfaitement joué mais se cantonne, créateur oblige, dans un registre élégant mais plutôt monochrome et circonscrit.

Un voyage plaisant et plutôt sage, qui, même s’il s’oublie vite, ne manque pas de charme.

Plus de détails

Jacques Offenbach (1819-1880) : Danse bohémienne op. 18 ; Deux âmes au ciel op. 25 ; Introduction et valse mélancolique op. 14 ; Rêverie au bord de la mer ; La Course en traîneau ; Duo pour deux violoncelles op. 54 n° 3 en mi majeur ; Les Larmes de Jacqueline. Elégie op. 76 n° 2 ; Tarentelle ; Barcarolle des Contes d’Hoffmann. Raphaela Gromes, violoncelle. Wen-Sinn Yang, violoncelle. Julian Riem, piano. 1 CD Sony. Enregistré à Munich en octobre 2018. Notice bilingue : anglais et allemand. Durée : 60:00

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.