À emporter, CD, Musique d'ensemble

La hautboïste Céline Moinet joue Bach et Marcello

Plus de détails

Johann Sebastian (1685-1750) : Concerti pour hautbois BWV 1053r,1055,1059 ; Sinfonia extraite de la Cantate « Weinen, Klagen, Sorgen, Zagen » BWV 12 ; Sinfonia extraite de la Cantate « Ich hatte viel Bekümmernis » BWV 21. Alessandro Marcello (1673-1747) : Concerto pour hautbois en ré mineur. Céline Moinet, hautbois. L’Arte del Mondo, direction : Werner Ehrhardt. 1 CD Berlin Classics. Enregistré en 2019 à l’Erholungshaus de Leverkusen. Notice bilingue : anglais-allemand. Durée : 59:06

 

Pour son premier enregistrement discographique avec orchestre, la jeune hautboïste française interprète avec panache les Concerti pour hautbois de Jean-Sébastien Bach et d’.

81P5FuwzctL._SS500_Issue de l’école française de hautbois, ayant fait ses classes dans les plus grandes phalanges européennes, comme l’Orchestre des jeunes sous la direction de , recrutée en 2008, à l’âge de 23 ans, comme hautbois solo au sein de la vénérable , partage aujourd’hui son temps entre l’orchestre, l’enseignement et une carrière de soliste. Sa discographie était jusqu’à ce jour essentiellement consacrée à la musique de chambre, cet album est son premier opus avec orchestre, comme un hommage rendu à Bach et Marcello, deux compositeurs qui ont bercé son enfance et son apprentissage.

Pari audacieux que cette « madeleine de Proust » musicale quand on sait l’imposante discographie déjà dédiée à ces œuvres célébrissimes… Pourtant, force est de reconnaître que Céline Moinet ne manque pas d’arguments pour défendre ce choix, à commencer par une interprétation musicalement remarquable, à laquelle s’ajoute un timbre très particulier, sombre et compact, et un syncrétisme parfaitement réussi entre instruments anciens et hautbois moderne, magnifié encore par  la complicité de l’ensemble baroque sous la direction attentive et experte de , baroqueux de la première heure.

Répondant aux exigences des interprétations historiquement informées quant à l’instrumentarium, on appréciera, en outre, la souplesse du phrasé, la netteté des articulations, la délicatesse des ornementations, la virtuosité sans faille, la dynamique soutenue, la profusion de couleurs et l’équilibre parfait entre orchestre et instrument soliste, tous éléments qui sont le propre des grandes interprétations. Un enregistrement qui ne dépareillera pas notre discothèque, aux côtés des grands anciens.

 

Plus de détails

Johann Sebastian (1685-1750) : Concerti pour hautbois BWV 1053r,1055,1059 ; Sinfonia extraite de la Cantate « Weinen, Klagen, Sorgen, Zagen » BWV 12 ; Sinfonia extraite de la Cantate « Ich hatte viel Bekümmernis » BWV 21. Alessandro Marcello (1673-1747) : Concerto pour hautbois en ré mineur. Céline Moinet, hautbois. L’Arte del Mondo, direction : Werner Ehrhardt. 1 CD Berlin Classics. Enregistré en 2019 à l’Erholungshaus de Leverkusen. Notice bilingue : anglais-allemand. Durée : 59:06

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.