À emporter, CD et livres Jeunesse, ResBambini

Le violon et l’oiseau, joli conte musical baroque

Plus de détails

Le Violon et l’Oiseau. Ensemble Artifices : Alice Julien-Laferrière, violon. Matthieu Bertaud, flûtes. Mathilde Viale, viole de gambe. Thibaut Roussel, théorbe. Emeline Bayard, récitante. Illustrations : Victoria Morel. 1 livre-disque Seulétoile. Durée : 36:00. 16 €

 

Au XVIIIe siècle les enfants aimaient domestiquer des canaris pour leur enseigner des airs à la mode. Le souvenir de cette pratique est le point de départ du Violon et l’oiseau, ode à la nature et prétexte à entendre de belles pages de musique ancienne.

Le-Violon-et-lOiseauUn oiseau qui ne connaît d’autre chants que ceux que sa petite maîtresse lui enseigne sur sa serinette (qu’on peut entendre ici), se retrouve en liberté par une nuit d’orage et part à la recherche de son propre chant, avec l’aide du « violon de l’arbre ».

Le récit est donné d’une voix vivante et claire, avec à l’appui quelques imitations d’oiseaux à la voix, des enregistrements d’oiseaux ou encore des bruitages (dont un orage réussi). C’est cependant la musique qui tient la plus grande place, entendue en alternance avec le texte. L’, versé dans ce répertoire, a pioché de beaux morceaux de musique imitative, typique de l’esthétique baroque (voir notamment le concert d’Hugo Reyne et la Symphonie du Marais, l’an passé, à la Philharmonie). Ici, (pour le Rossignol, mais aussi Le Chat, cette fois fort bien imité au violon), , Jacques Hotteterre (très belles Tourtelles en duo flûte et violon), , … côtoient des compositeurs moins connus (Robert Orme, William Williams…). Naturellement, la famille des flûtes est à l’honneur : avec les flûtes à bec et le traverso, on entendra une copie d’un flageolet d’oiseau (petite flûte à bec très fine et aiguë à six trous) de Charles Joseph Bizey conservé au Musée de la musique à Paris. La rencontre de l’oiseau avec le « Violon de l’arbre » est l’occasion de joindre les deux familles d’instrument, dans le Prélude pour les oiseaux, tendre dialogue de la flûte et du violon, ou dans les Ramages joliment enjoués de Rebel. L’ensemble s’est aussi amusé à des transcriptions sur instruments anciens de Moussorgski (Le ballet des poussins dans leur coq, issu des Tableaux d’une exposition) ou de . Enfin on trouvera quelques bonus dont des devinettes (faciles) de chants d’oiseaux.

On pourra regretter que le livre n’ait pas de couverture plus solide, surtout en pensant aux petites mains qui le manipuleront. Mais les illustrations, peintures aux couleurs chaudes, accompagnent bien l’histoire, avec des oiseaux plus expressifs que réalistes. Espérons enfin que ce projet donnera lieu à un spectacle musical de l’ensemble, dans la veine de ses précédents comme L’anniversaire de Bach, et Coucou hibou !

 

Plus de détails

Le Violon et l’Oiseau. Ensemble Artifices : Alice Julien-Laferrière, violon. Matthieu Bertaud, flûtes. Mathilde Viale, viole de gambe. Thibaut Roussel, théorbe. Emeline Bayard, récitante. Illustrations : Victoria Morel. 1 livre-disque Seulétoile. Durée : 36:00. 16 €

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.