À emporter, Essais et documents, Livre

Des Flandres à Paris : le clavecin Couchet du Musée de la Musique

Plus de détails

Le clavecin Couchet, les arts réunis. Christine Laloue. Éditions Musée de la musique. 140 pages. 14 €. Novembre 2019

 

Les monographies que le Musée de la Musique consacre à un instrument de ses collections présentent celui-ci dans une perspective culturelle élargie, comme une œuvre d’art témoin de l’esthétique de son époque. L’ouvrage que Christine Laloue consacre au clavecin Couchet est un modèle du genre.

Le Clavecin Couchet - Les Arts réunisLes clavecins sont souvent des objets d’art : peintures, dorures et sculptures ornent les plus prestigieux d’entre eux. Réalisé à Anvers en 1652 dans l’atelier de Ioannes Couchet (dernier membre de la célèbre dynastie des Rückers), le clavecin dont il s’agit ici sera transformé en France en 1701 et son nouveau décor fera de lui le témoin du grand style versaillais. Mais une partie du décor original sera conservé, réunissant ainsi deux esthétiques différentes en un même instrument. La mise au goût du jour d’instruments plus anciens est chose courante tout au long du XVIIIᵉ siècle, et la grande réputation des clavecins flamands a sans doute permis que celui-ci conserve une partie de ses attributs d’origine. Le décor « à la Berain », fait de grotesques sur fond or, donne une apparence précieuse à l’instrument agrandi. Le nouveau piétement formé de caryatides renforce l’impression de richesse. Quant à la peinture du nouveau couvercle, représentant un paysage, il est un véritable tableau qui concourt à faire de cet instrument exceptionnel une œuvre d’art universelle, propre à toucher la vue autant que l’ouïe.

Christine Laloue est conservatrice au Musée de la Musique de la Philharmonie de Paris, particulièrement chargée des clavecins. Le texte de cet ouvrage s’appuie sur une remarquable iconographie pour illustrer l’évocation du décor en lien avec le goût musical de chacune des époques. Une annexe pédagogique bienvenue donne quelques renseignements sur la facture de clavecin. Le programme iconographique de l’instrument est soigneusement étudié et mis en perspectives avec des tableaux contemporains de sa facture. La qualité des reproductions est l’un des atouts majeurs de ce petit livre au format de poche, qui a toutes les caractéristiques d’un livre d’art malgré sa taille réduite.

Lire aussi :

Une soirée sur instruments exceptionnels avec Justin Taylor et Théotime Langlois de Swarte

 

Plus de détails

Le clavecin Couchet, les arts réunis. Christine Laloue. Éditions Musée de la musique. 140 pages. 14 €. Novembre 2019

 
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.