À emporter, Audio, Musique d'ensemble

Les territoires sonores de Jean-Baptiste Favory

Plus de détails

Jean-Baptiste Favory (né en 1967) : db Les 7 vies de David Bowie pour sons fixés ; Le Passager pour sons fixés ; Unisono II pour sons fixés ; Unisono V pour 2 violons. Duo Miolina : Mio Takeda et Lynn Bechtold. 1 CD ACEL. Texte français/anglais. Durée : 72:00

 

Compositeur, claviériste et improvisateur, ne cesse d’explorer les territoires du son, électroacoustique mais aussi instrumental. En témoigne ce nouvel album incluant, à côté de deux œuvres acousmatiques récentes, une pièce pour deux violons opérant le passage entre les deux univers via la matière des cordes.

Favory-Jean-Baptiste-Le-Paager

Unisono II convoque l’action de huit synthétiseurs, contrôlés et enregistrés par le compositeur. Ils émettent tous le même son avant de se désolidariser pour multiplier les strates sonores, croiser les trajectoires et modeler le matériau : granulation, itérations et figures mises en orbite. « On est transporté par le souffle puissant des sphères », souligne à juste titre Paul Mefano à qui l’œuvre est dédiée.

mise sur la ductilité des cordes et les techniques de jeu étendues pour la transcription instrumentale d’Unisono II (devenant Unisono V) sollicitant seulement deux violons. Plus limité certes, le geste instrumental, celui de Mioi Takeda et Lynn Bechtold, n’en est pas moins performant, sondant un espace ouvert (des harmoniques sur-aigus au son écrasé sur le chevalet) et restituant tout à la fois la diversité du grain, les couleurs et autres instances bruitées générées par les synthétiseurs.

Acousmatique cette fois, db les 7 vies de David Bowie enchaîne sept séquences correspondant aux sept décennies de la star du glam rock, à travers un montage aussi libre que virtuose des succès de Bowie : technique de superposition, répétition, étirement, brouillage, etc… Cet hommage sensible nous fait pénétrer dans la sphère intime du chanteur, son souffle, ses inflexions de voix captées au plus près et traitées par l’électroacoustique.

Musique de sons fixés également, Le Passager est une méditation sur la vie et sur la mort en sept séquences, une musique de flux au large spectre qui s’aventure vers les marges, de « l’outre-noir » au sur-aigu. La montée en puissance des voix du chœur, vibrantes et chaleureuses, au mitan de l’œuvre, confère une dimension incantatoire à cette trame sonore accidentée dont la fin cut n’est rien moins que saisissante.

(Visited 195 times, 1 visits today)

Plus de détails

Jean-Baptiste Favory (né en 1967) : db Les 7 vies de David Bowie pour sons fixés ; Le Passager pour sons fixés ; Unisono II pour sons fixés ; Unisono V pour 2 violons. Duo Miolina : Mio Takeda et Lynn Bechtold. 1 CD ACEL. Texte français/anglais. Durée : 72:00

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.