À emporter, Musique d'ensemble, Vidéo, Vidéo Musique

Le Messie de Haendel avec Hervé Niquet à la Chapelle royale de Versailles

Plus de détails

Georg Friedrich Haendel (1685-1759) : Messiah HWV 56. Sandrine Piau, soprano ; Anthea Pichanick ; mezzo-soprano. Kresimir Spicer ; ténor. Bozidar Smiljanic, baryton-basse. Le Concert Spirituel, chœur et orchestre. Direction : Hervé Niquet. 1 DVD Château de Versailles Spectacles. Réalisation : Julien Condemine. Enregistrement Live dans la chapelle royale du château de Versailles en décembre 2018. Livret trilingue français, anglais et allemand. Durée : 1 heure 57 min.

 

Capté en concert à l’approche de Noël 2018 dans la belle acoustique de la Chapelle royale de Versailles, cette version lumineuse et inspirée par ce lieu magique, resplendit au travers d’images et de climats sonores intenses, en harmonie avec le génie haendélien.

handel_niquet_versaillesLe cadre de la Chapelle royale de Versailles est un enchantement, tant visuellement qu’acoustiquement. Filmer en live des concerts apporte ainsi pour certains événements un plus indéniable par rapport à la simple captation audio. La qualité de la mise en image de Julien Condamine contribue largement à la réussite de cette parution. et sont fameux Concert Spirituel s’étaient déjà approchés du Messie lors d’une parution encore récente chez Alpha. À propos de cet enregistrement, il expliquait combien la version de Christopher Hogwood du tout début des années 80 l’avait frappé par sa propreté et son emphase. Cette approche-là apportait un Messie nouveau, dégraissé, avec un effectif réduit qui lui procurait une rare volubilité. s’inspira bien certainement de certaines propositions stylistiques de son collègue anglais.

À Versailles, nous sommes au concert, dont l’ambiance change quelque peu. Les lignes sont plus arrondies et le son largement porté par l’espace privilégié de l’endroit. À la différence de l’enregistrement précédemment cité qui reprenait la version de 1754, Hervé Niquet s’en tient ici à la version habituelle, celle de la création de 1742 à Dublin. Il est vrai que les musiciens ont le choix puisque l’on dénombre une douzaine de variantes dans la présentation de cette œuvre. La formation instrumentale et chorale a été imaginée et dosée en fonction de l’espace disponible. Une petite trentaine de choristes, autant d’instrumentistes et les quatre solistes dont on appréciera les qualités de style, de souplesse et de sobriété. Le chœur garde toute sa superbe et son énergie, suivant au millimètre les inflexions du chef au travers de nuances d’une rare subtilité.

Cette œuvre nous montre aussi toutes les facettes du génie de Haendel, que l’histoire de la vie du Christ a inspiré au plus haut point. L’émotion est palpable d’un bout à l’autre et même si l’œuvre est mainte fois rabâchée, on se laisse encore prendre par l’action et par l’intensité de la musique. Les interprétations du Messie ont bien évolué depuis la révolution des baroques. On se souvient de quelques étapes déterminantes dans cette quête : Colin Davis, puis Nikolaus Harnoncourt, John Eliott Gardiner et Christopher Hogwood et à leur suite… Hervé Niquet qui se place dignement dans cette lignée de spécialistes.

Le Messie reste magique, qui, interprété en ce lieu royal, donne toute sa dimension, glorieuse et solaire.

Plus de détails

Georg Friedrich Haendel (1685-1759) : Messiah HWV 56. Sandrine Piau, soprano ; Anthea Pichanick ; mezzo-soprano. Kresimir Spicer ; ténor. Bozidar Smiljanic, baryton-basse. Le Concert Spirituel, chœur et orchestre. Direction : Hervé Niquet. 1 DVD Château de Versailles Spectacles. Réalisation : Julien Condemine. Enregistrement Live dans la chapelle royale du château de Versailles en décembre 2018. Livret trilingue français, anglais et allemand. Durée : 1 heure 57 min.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.