Flash info

Une évaluation des risques liés au coronavirus

 

Dans un rapport publié le 25 avril, l’Institut fribourgeois de Médecine de la Musique (Freiburger Institut für Musikermedizin) évalue les risques liés à l’infection au coronavirus pour les musiciens. Bien qu’il rappelle qu’aucune étude scientifique spécifique sur les voies de transmission du virus chez les musiciens n’ait été réalisée pour le moment, le risque est bien entendu accru du fait de la difficulté à mettre en œuvre les règles sanitaires générales, notamment de distanciation physique, dans la cadre de la profession.

Du fait de la diffusion possiblement accrue du virus dans l’air pour les chanteurs et les joueurs d’instruments à vent, le rapport recommande d’étendre la distanciation physique de 3 à 5 mètres (1 à 2 mètres en général) pour ces musiciens, pour les cours de chant et d’instruments à vents, les répétitions des petits ensembles d’instruments à vents, pour les pianistes avec d’autres musiciens.
Pour les petits ensembles, la distanciation de 2 mètres peut être appliquée, mais devrait être augmentée si un chanteur ou un instrument à vent est présent.

Selon les préconisations du rapport, les répétions de chœurs, de grands ensembles et d’orchestres ne devraient pas se tenir jusqu’à nouvel ordre, tant qu’il n’est pas possible de tester tous les musiciens. (NF)

Lire le rapport complet sur le site de l’institut.

 

 

 

 

 

 
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.