Flash info

Les Wiener Philharmoniker démontrent qu’ils peuvent jouer presque normalement

 

Alors que l’Autriche est entrée en phase active de déconfinement, les Wiener Philharmoniker veulent pouvoir reprendre les concerts dans des conditions presque normales, preuves scientifiques à l’appui.

Dans une étude remise au Ministère de la Santé et dont ils ont rendu publiques les principales conclusions sur leur site (en allemand), ils démontrent que les musiciens en conditions de concert ne projettent pas davantage de gouttelettes lorsqu’ils jouent de leur instrument qu’en période d’inactivité, soit une distance de 50 cm. De tous les instruments de l’orchestre, seule la flûte projette davantage de gouttelettes, jusqu’à 75 cm. En d’autres termes, une distance de 80 cm entre les musiciens leur permet de jouer dans des conditions satisfaisantes sur le plan sanitaire et musical.

Le test a consisté à photographier les musiciens sur un fond noir avec un éclairage très fort, leurs projections étant rendues plus visible par l’utilisation d’un aérosol contenant du chlorure de sodium injecté par voie nasale (voir les photos sur le site de l’ORF.at). (JCLT)

 

 

 

 

 
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.