À emporter, Audio, CD et livres Jeunesse, ResBambini

Un Carnaval des animaux gastronomique à la sauce Agatha Christie

Plus de détails

Camille Saint-Saëns (1835–1921) / Jean-François Verdier : Le Carnaval (gastronomique) des animaux. Texte : Bernard Friot. Illustrations : Louis Thomas. Narrateur : Jacques Gamblin. Orchestre Victor Hugo Franche-Comté, direction : Jean-François Verdier. 1 livre-disque Éditions Milan. Livret en français. Enregistré en 2019 au Théâtre de Montbéliard. Durée : 38:19

 

Pourquoi changer une équipe qui gagne ? L’ et son chef-compositeur retrouvent en maître de cérémonie d’un polar imaginé par à partir du célèbre zoo musical de

Le_Carnaval_(gastronomique)_des_animauxAu menu de ce Carnaval (gastronomique) des animaux, grand livre-disque joliment illustré par Louis Thomas : la dégustation des quatorze plats musicaux truffés de savoureuses citations musicales composés par Saint-Saëns dans une interprétation de onze instrumentistes de l’orchestre, tour à tour roborative et poétique (l’état de grâce des deux pianos) ; mais aussi les piquants entremets élaborés, pour les transitions scénaristiques, par , dont les compositions (Le Canard est toujours vivant, savoureux appendice à Pierre et le loup, ou encore Anna, Léo et le gros ours de l’armoire) ont déjà enchanté moult têtes blondes ou plus chenues.

Quelques auteurs se sont essayés à lier la sauce des mets de cette délectable « Fantaisie zoologique » : Francis Blanche, François Rollin, Eric-Emmanuel Schmitt… Une pléiade de gourmets des mots les a servis : , Édouard Baer, l’inénarrable leur succède aujourd’hui aux fourneaux, narrateur gracieux et Lion parfaitement ténébreux en président du jury.

, dont les Histoires pressées font, depuis des décennies déjà, le délice des enfants, des parents, des maîtres, propose un scénario original autour d’une compétition gourmande qui dissimule un thriller façon Dix petits nègres. Avec dans le rôle de Hercule Poirot de ce Whodunit un improbable escargot franc-comtois.

Chaque plat annonce la disparition de l’instrumentiste correspondant : « Altiste au pot », « Gigot de violoncelliste basse température », « Brochette de contrebassiste », « Sauté de musicien par les kangourous », « Ragoût de violoniste »…), et l’on est franchement inquiet quant au Final sensé les réunir tous. Heureusement le coupable – que l’on taira ici – est découvert à temps.

Une version très originale de l’œuvre de  qui enchantera petits et grands.

(Visited 326 times, 1 visits today)

Plus de détails

Camille Saint-Saëns (1835–1921) / Jean-François Verdier : Le Carnaval (gastronomique) des animaux. Texte : Bernard Friot. Illustrations : Louis Thomas. Narrateur : Jacques Gamblin. Orchestre Victor Hugo Franche-Comté, direction : Jean-François Verdier. 1 livre-disque Éditions Milan. Livret en français. Enregistré en 2019 au Théâtre de Montbéliard. Durée : 38:19

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.