À emporter, Essais et documents, Livre

Rachmaninov, portrait d’un pianiste, par André Lischke

Plus de détails

André Lischke : Sergueï Rachmaninov, portrait d’un pianiste, Buchet Chastel. 285 pages. 19 €. Septembre 2020

 

Dans le prolongement d’un recueil d’écrits et d’interviews de publié en 2019 (Réflexions et souvenirs), les éditions Buchet Chastel sortent un essai d’ sur le compositeur et pianiste russe.

L’universitaire et musicologue , lui-même d’origine russe, a beaucoup publié sur la musique russe. Il se penche ici sur Rachmaninov en abordant en particulier la carrière de ce dernier en tant que pianiste, sur scène et au disque. Mais contrairement à ce qu’indique le titre de l’ouvrage, l’essai ne se borne pas à cet aspect et l’auteur évoque largement l’homme, le compositeur et le chef d’orchestre. Dans cet ouvrage abondamment documenté à partir de témoignages et d’ écrits en langue russe, évoque différents aspects déjà connus et n’apporte guère d’éléments vraiment nouveaux, si ce n’est le fait de réévaluer l’activité de chef d’orchestre de Rachmaninov, surtout entre 1910 et 1917 en Russie, puis de manière plus occasionnelle dans sa période américaine après 1918.

Le musicologue présente aussi à travers de nombreuses recensions les partenaires à la scène (orchestres, chefs, solistes) de Rachmaninov, ainsi que le répertoire qu’il ne cesse d’étoffer, beaucoup plus vaste que les témoignages discographiques dont on dispose. Outre ses propres œuvres, Rachmaninov interprète surtout Chopin, Schumann et Liszt, en plus de nombreuses miniatures et de pièces à effet, pratique très courante à l’époque. Les statistiques sur le nombre de concerts, les tournées aux États-Unis et en Europe impressionnent également : entre 1918 et 1943, 1208 concerts donnés, soit une moyenne de 50 concerts par an.

Dans la dernière partie du livre, André Lischke propose, et c’est semble-t-il une première, un commentaire d’écoute de tous les rouleaux et disques de Rachmaninov, entre 1919 et 1930, puis à partir de 1934, en partant en particulier du coffret de CD que réédita RCA en 2005 et d’inédits publiés en 2018 par Marston Records, des commentaires qui s’apprécient surtout si l’on peut écouter simultanément les interprétations en question. Réédités déjà par RCA en 1992, puis par Sony en 2014, ressortis aussi chez Naxos Historical, la plupart de ces enregistrements de légende sont à présent disponibles sur différentes plateformes de streaming ou de téléchargement.

Lire aussi :

Tout Rachmaninov chez Decca

 

(Visited 160 times, 1 visits today)

Plus de détails

André Lischke : Sergueï Rachmaninov, portrait d’un pianiste, Buchet Chastel. 285 pages. 19 €. Septembre 2020

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.