À emporter, Audio, Musique de chambre et récital

L’accordéon tout terrain du Duo Xamp

Plus de détails

Marin Marais (1656-1728) : Muzette. François Couperin (1668-1733) : Muséte de Taverni ; Muséte de Choisi. György Ligeti (1923-2006) : Musica Ricercata VII ; Continuum ; Hungarian Rock. Pérotin (ca.1160-ca.1230) : Viderunt omnes. Duo Xamp : Chaconne. Steve Reich (né en 1936) : Piano Phase. Pascale Critton (né en 1954) : Wander Steps. Duo Xamp. 1 CD Opera Aperta. Enregistré en janvier 2020 à Sepmes. Durée : 68:00

 

Les musiques à bourdon, celui que l’accordéon va pouvoir tenir à l’envi, constituent le fil rouge de cette compilation qui court sur près de dix siècles de création sonore et consacre le deuxième CD monographique du , et .

Ils ont réalisé eux-mêmes, pour leurs deux accordéons, l’ensemble des transcriptions de l’album : soit neuf pièces auxquelles s’ajoute celle, originale, de , Wander Steps pour accordéons microtonals dont ils sont les dédicataires et qui referme le CD. Ce n’est pas l’ordre chronologique qui préside à la succession des numéros. Ainsi l’organum Viderunt Omnes de (XIIᵉ siècle) trône-t-il au centre de l’enregistrement. C’est un monument des premiers âges de la polyphonie vocale, pour le moins inattendu dans ce contexte instrumental, dont les accordéons assument tous les rôles, à savoir les trois lignes qui « vocalisent » au dessus d’une note tenue (la teneur) ainsi que les passages psalmodiés.

Deux pièces de prennent place de part et d’autre : la savoureuse Musica Ricercata VII, jubilatoire sous les doigts des accordéonistes. Elle superpose deux strates sonores autonomes, la figure frémissante de l’ostinato d’une part et la mélodie planante au-dessus, qui tourne à sa propre vitesse. Conçu techniquement pour le clavecin et ses deux claviers, Continuum prend des allures inédites sur les deux accordéons virtuoses, tout aussi rapides que l’instrument à cordes pincées mais plus spectaculaires dans le rendu des illusions acoustiques. Pour clavecin toujours et du même Ligeti, Hungarian Rock est noté chaconne, la pièce fonctionnant sur l’ostinato roboratif et pulsé inscrit dans une mesure asymétrique. La synchronisation des deux accordéons est impeccable et l’effet choral de la conclusion assurément plus sonore et étonnant qu’au clavecin.

Lui fait écho, dans un climat beaucoup plus apaisé, la Chaconne du , une courte improvisation des deux accordéonistes sur la basse descendante (le « ground ») de la tradition baroque. Les deux Muzétes de filent sous les doigts des accordéonistes avec une grâce et une légèreté qui nous ravissent. Fraiche et pastorale sur son ostinato, la Muzéte de Taverni tourne en rondo ; celle de « Choisi » imite la vielle à roue, avec son bourdon grave un rien facétieux. Plus austère, la Muzette de écrite pour viole de gambe a suscité canons, bourdons, et autres « passages » improvisés dans l’arrangement qu’en ont réalisé les deux interprètes.

La présence du répétitif américain s’impose dans un tel contexte. Piano phase conçue en 1967 pour deux pianos est la première œuvre instrumentale (après l’usage des bandes magnétiques) qui expérimente le processus du déphasage, exigeant stabilité rythmique inébranlable et concentration de chaque instant. Ce sont autant de qualités que déploient nos deux interprètes dans une exécution tirée au cordeau. Bourdon, continuum, déphasage…

Wander Steps de pour deux accordéons microtonals est bien plus que la somme de ses composantes. Les interprètes nous invitent à une écoute immersive au cœur de la matière en nous faisant oublier la source qui la génère : propagation lente du flux sonore où interfèrent les fréquences, créant des zones de battements plus ou moins rapides et des effets de granulation extrêmement fine. L’espace se construit, d’un registre à l’autre, enrichi de sonorités résultantes et d’illusions acoustiques : hypnotique et pénétrant.

(Visited 163 times, 1 visits today)

Plus de détails

Marin Marais (1656-1728) : Muzette. François Couperin (1668-1733) : Muséte de Taverni ; Muséte de Choisi. György Ligeti (1923-2006) : Musica Ricercata VII ; Continuum ; Hungarian Rock. Pérotin (ca.1160-ca.1230) : Viderunt omnes. Duo Xamp : Chaconne. Steve Reich (né en 1936) : Piano Phase. Pascale Critton (né en 1954) : Wander Steps. Duo Xamp. 1 CD Opera Aperta. Enregistré en janvier 2020 à Sepmes. Durée : 68:00

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.