À emporter, Audio, Musique d'ensemble

Flamboyance des Masques anglais par Les Surprises

Plus de détails

Œuvres de Henry Purcell (1659-1695) ; John Blow (1649-1708) ; John Eccles (1668-1735) ; Jeremiah Clarke (ca1674-1707) ; Daniel Purcell (ca1664-1717). Eugénie Lefebvre, soprano ; Etienne Bazola, baryton ; Ensemble Les Surprises ; Louis-Noël Bestion de Camboulas, clavecin, orgue et direction. 1 CD Alpha. Enregistré en février 2020. Livret en français, anglais et allemand. Durée : 60:47

 

La musique de théâtre de Purcell comprend de nombreuses compositions restées méconnues. Dans un programme consacré aux tourments amoureux, et Les Surprises ressuscitent quelques perles de ces musiques de scène du grand musicien anglais et de ses contemporains.

Après l’austérité imposée par Cromwell, les théâtres anglais rouvrent leurs portes dans les années 1660 et voient l’avènement du Mask, forme qui combine théâtre et musique. L’influence du style français et des opéras de Lully y est manifeste. D’, on connait bien King Arthur ou The Fairy Queen, beaucoup moins The Virtuous Wife, The history of Dioclesian ou Tyrannic Love qui donne son titre au programme de ce disque. Ces intermèdes musicaux prenaient place au cours de pièces parlées, où l’on retrouvait des duos amoureux, des scènes de magie ou des airs de folie. et ont également abondé dans ce genre, ainsi que Daniel Purcell qui a pris la suite de son génial cousin trop tôt disparu.

Après plusieurs enregistrements remarqués pour le label Ambronay, principalement consacrés à la musique baroque française (voir les récentes Méditations pour le Carême récompensées par une Clef d’or ResMusica), c’est donc vers le répertoire anglais que se tournent pour la première fois et son ensemble. Le présent disque inaugure le partenariat des Surprises avec le label Alpha. Ce programme éminemment théâtral fait appel à deux chanteurs rompus au style opératique (le baryton-basse et la soprano ) et fait alterner des airs entrecoupés par des danses instrumentales. Le ton est donné d’entrée par un joyeux hornpipe extrait de King Arthur. déploie ensuite ses talents dramatiques dans un air de Folie de , avant un retour au calme avec la poignante lamentation Poor Celadon de , où la voix chaude et bien timbrée d’ fait merveille. L’alternance des affects se poursuit ensuite tout au long d’un programme virevoltant, qui nous entraîne dans un monde féérique et coloré. L’orchestre et les voix font assaut de théâtralité, et l’accompagnement du continuo est particulièrement inventif. La variété de l’instrumentation donne beaucoup de relief aux intermèdes dansés, avec hautbois et basson dans les hornpipes et trio de flûtes à bec dans les pièces plus élégiaques. Les Surprises au sommet de leur art.

(Visited 266 times, 1 visits today)

Plus de détails

Œuvres de Henry Purcell (1659-1695) ; John Blow (1649-1708) ; John Eccles (1668-1735) ; Jeremiah Clarke (ca1674-1707) ; Daniel Purcell (ca1664-1717). Eugénie Lefebvre, soprano ; Etienne Bazola, baryton ; Ensemble Les Surprises ; Louis-Noël Bestion de Camboulas, clavecin, orgue et direction. 1 CD Alpha. Enregistré en février 2020. Livret en français, anglais et allemand. Durée : 60:47

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.