Flash info

Décès du chanteur Thierry Dran

 

C’est selon une destinée à laquelle il était convaincue, que le ténor a gagné ses galons de chanteur lyrique sur les plus grandes scènes lyriques internationales. « Je ne suis que le fruit hasardeux d’une combinaison génétique favorable à cette activité que j’ai vécue souvent à mon corps défendant, avec cependant un amour grandissant au fil du temps », disait-il lui-même dans son autobiographie Le chant m’a sauvé parue aux Editions Aparis en 2007.

Né en 1953 de deux parents artistes lyriques (André Dran et Monique De Pondeau), c’est principalement à l’école de chant de l’Opéra de Paris, dans la classe de Michel Sénéchal, que fait ses armes. Sa carrière professionnelle commence en 1983 au Canada (Festival de Parry Sound). Il foule ensuite les planches de l’Opéra de Nancy, l’Opéra de Genève, du Théâtre des Champs-Élysées, du Festival de Glyndebourne, de l’Opéra de Paris, pour n’en citer que quelques-unes.

Tout en continuant sa carrière de soliste, Thierry Dran enseignait le chant auprès de chanteurs amateurs et professionnels, et notamment en conseillant le chanteur de variétés Vincent Niclot. En 2008, il avait même créé son agence artistique.

Thierry Dran est décédé à l’âge de 67 ans, en laissant comme héritage aux lyricomanes, un fils également chanteur lyrique, le jeune ténor .

(Visited 2 779 times, 1 visits today)
 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.