Festivals, La Scène, Spectacles divers

Le réveil tonique du Groupe acrobatique de Tanger

Plus de détails

Paris. Lycées Jacques Decour. 28-VII-2021. Groupe Acrobatique de Tanger / Maroussia Diaz Verbèke : Fiq! Mise en scène / Circographie : Maroussia Diaz Verbèke. Assistante Mise en scène : Sanae El Kamouni. Suivi acrographique : William Thomas / Cie BAM. Suivi portés et banquines : Basile Narcy et Maxime Solé. Intervenant trampoline : Arnaud Thomas. Conception scénographie et costumes : Hassan Hajjaj. Suivi costumes : Bouchra Salih. Conception et réalisation agrès costume aérien : Emma Assaud. Direction technique / Régie Générale : Cécile Hérault. Création lumière et régie : Laure Andurand. Création musicale : Dj Key. Création son et régie : Joël Abriac. Soutien technique : Marine David. Avec les artistes (de Tanger, mais aussi de Rabat-Salé, Casablanca, Larache…) : Najwa Aarras (porteuse, contorsion), Mohamed Takel (acrobate au sol), Samir Lâaroussi (porteur), Hamza Naceri (acrobate au sol), Hammad Benjkiri (porteur), Manon Rouillard (voltigeuse, équilibre, acrobate au sol), Youssef El Machkouri (porteur, acrobate au sol), Tarik Hassani (taekwendo, voltigeur, acrobate au sol), Hassan Taher (acrobate au sol, équilibre), Bouchra El Kayouri (acrobate aérienne), Ayoub Maani (breakdanseur, acrobate au sol, équilibre), Zhor al Amine Demnati (danseuse hip-hop), Ilyas Bouchtaoui (footfreestyle, danseur), Achraf El Kati (acrobate au sol), Nora Bouhlala chacón (acrobate aérienne) et Dj Key

Réveille-toi est le sous-titre de Fiq !, un spectacle du Groupe acrobatique de Tanger, concentré vitaminé des meilleurs acrobates et danseurs de rue marocains. Un spectacle drôle et généreux, en arabe et en français, mis en scène par et proposé par le festival Paris l’été.

Un zeste de hip-hop, un soupçon de cirque et beaucoup d’acrobaties, tels sont les ingrédients de Fiq! spectacle pour 14 interprètes, dont trois gros bras (les porteurs permettant de former les bases de pyramides humaines) et plusieurs filles poids plume. Des caisses de soda et des tapis colorés en plastique, progressivement dévoilés par un astucieux système de tapis de sol, forment la scénographie signée et le terrain de jeu de ces jeunes artistes pluridisciplinaires. Simple et tonique, cette scénographie s’adapte aux différents moments du spectacle, des premiers numéros en noir au début du spectacle aux pyramides ultra-colorées de la fin de la pièce.

Dynamiques et perpétuellement souriants, les acrobates et danseurs enchaînent sauts périlleux, roulades, chandelles et équilibres sur les mains ou les épaules de leurs camarades, dans une époustouflante bonne humeur et avec une rafraichissante simplicité. Ils sont rejoints par un membre du public qui se révèle beaucoup plus compétent qu’on aurait pu le croire dans un très actuel duo d’acrobaties avec iPhone. Des « grands frères », capables de porter sur leurs épaules plus de 400 kilos de grappe humaine, sécurisent les figures, veillent à la chute, donnent le rythme ou encadrent les enchaînements.
Sans avoir de réelle ambition politique, le spectacle mis en scène par , l’une des figures majeures du cirque contemporain, porte aussi des revendications, sur la liberté ou le corps, à travers un subtil jeu avec des mots, écrits en arabe au feutre fluo sur des panneaux aussitôt effacés. C’est tout le charme de cette jeunesse qui ne se prend pas au sérieux, mais qui a envie de débattre et de discuter de coût de la vie, d’huile de palme, d’avortement tout en portant sur son maillot les mots « chance » ou « humanité ». Une jeunesse marocaine capable aussi de chanter et de danser, accompagné avec attention tout au long du spectacle par le DJ et scratcher .

Sur les murs de l’une des cours du Lycée Jacques Decour, qui mène à l’espace scénique, on retrouve chacun de ces artistes, issus d’une grande audition dans tout le pays, immortalisés par le photographe . Une exposition aussi généreuse et colorée que le spectacle dont il est inspiré.

Crédits photographiques : © Hassan Hajjaj

(Visited 420 times, 1 visits today)

Plus de détails

Paris. Lycées Jacques Decour. 28-VII-2021. Groupe Acrobatique de Tanger / Maroussia Diaz Verbèke : Fiq! Mise en scène / Circographie : Maroussia Diaz Verbèke. Assistante Mise en scène : Sanae El Kamouni. Suivi acrographique : William Thomas / Cie BAM. Suivi portés et banquines : Basile Narcy et Maxime Solé. Intervenant trampoline : Arnaud Thomas. Conception scénographie et costumes : Hassan Hajjaj. Suivi costumes : Bouchra Salih. Conception et réalisation agrès costume aérien : Emma Assaud. Direction technique / Régie Générale : Cécile Hérault. Création lumière et régie : Laure Andurand. Création musicale : Dj Key. Création son et régie : Joël Abriac. Soutien technique : Marine David. Avec les artistes (de Tanger, mais aussi de Rabat-Salé, Casablanca, Larache…) : Najwa Aarras (porteuse, contorsion), Mohamed Takel (acrobate au sol), Samir Lâaroussi (porteur), Hamza Naceri (acrobate au sol), Hammad Benjkiri (porteur), Manon Rouillard (voltigeuse, équilibre, acrobate au sol), Youssef El Machkouri (porteur, acrobate au sol), Tarik Hassani (taekwendo, voltigeur, acrobate au sol), Hassan Taher (acrobate au sol, équilibre), Bouchra El Kayouri (acrobate aérienne), Ayoub Maani (breakdanseur, acrobate au sol, équilibre), Zhor al Amine Demnati (danseuse hip-hop), Ilyas Bouchtaoui (footfreestyle, danseur), Achraf El Kati (acrobate au sol), Nora Bouhlala chacón (acrobate aérienne) et Dj Key

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.