Flash info

À l’Académie des Beaux-Arts, concert du fauteuil n° 6

 

Première femme compositeur élue à l’Académie des Beaux-Arts, a rendu hommage à ses prédécesseurs le 7 décembre dans un « concert d’un fauteuil », un cycle initié par (compositeur, chef d’orchestre et secrétaire perpétuel de la compagnie) dans l’esprit de l’Institut de France à la fois témoin du passé, du présent et du futur. Pas moins de huit compositeurs (dont l’Histoire a retenu, ou pas, le nom) se sont succédés sur ce même siège n° 6 : chronologiquement, Jean-François Lesueur, Michel Carafa, François Bazin, Jules Massenet, Gustave Charpentier, Louis Aubert, Tony Aubin et Daniel-Lesur.

L’ (EOC) dirigé par son chef , lui-même académicien, était sur le plateau de l’Auditorium André et Liliane Bettencourt pour honorer chacun des compositeurs à travers une pièce de son catalogue, du solo pour piano aux formations de chambre et autres transcriptions pour ensemble effectuées par les musiciens de l’EOC. Parmi les perles de cette soirée, retenons la Marche du sacre de Napoléon 1er (dont on fête le 200e anniversaire de la mort) de Jean-François Lesueur (le professeur d’Hector Berlioz), ou encore cette page au souffle dramatique de Gustave Charpentier intitulée Les cimes et la très belle Pastorale de Daniel-Lesur.

La soirée s’est achevée avec le Concerto pour alto et ensemble Outrenoir (2021) d’ donné en création parisienne et invitant au côté de l’EOC le soliste . C’est la peinture, une fois encore, celle de Pierre Soulages, qui anime l’écriture de la compositrice. À l’instar du plasticien, elle part en quête de la lumière à travers l’alchimie des timbres et les ressorts virtuoses de l’orchestration alliant subtilités sonores et frénésie du mouvement.

(Visited 380 times, 1 visits today)
 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.