Danse , Spectacles Danse

Hofesh Shechter aux Abbesses : divertissement 2.0 ou supplément d’âme ?

Plus de détails

Paris. Théâtre des Abbesses. 31-III-2022. Contemporary Dance 2.0. Chorégraphie et musique : Hofesh Shechter. Danse : Tristan Carter, Cristel de Frankrijker, Justine Gouache, Zakarius Harry, Alex Haskins, Oscar Jinghu Li, Keanah Faith Simin, Chanel Vyent. Lumières : Tom Visser. Costumes : Osnat Kelner

chorégraphie avec Contemporary Dance 2.0 au Théâtre des Abbesses une heure quinze de performance hors du commun, véritable exploit physique, porté par la maitrise exceptionnelle de huit jeunes danseurs à la fougue communicative.

Soudain, le rideau se lève, la musique, composée par le chorégraphe s’affirme, tonitruante – et ce jusqu’au bout du spectacle. Chaque partie du show est annoncée par une pancarte : « Hip-Hop », « Mother » ou encore « Contemporary Dance ». joue de ces effets d’annonce, plaçant le spectateur face à ses a priori et détournant les stéréotypes, usant d’ironie, pour révéler, dans une danse herculéenne et explosive, un hors cadre déstabilisant.

Vêtus de treillis, de survêtements et de vestes colorées, les interprètes progressent dans une atmosphère de clip musical pour dessiner une vision de la danse qui appelle au questionnement : « Qu’attendons-nous de la danse contemporaine ? » et même de la danse, tout simplement ? La star de la danse israélienne propose un apparent divertissement qui appelle à s’interroger sur l’essence de nos aspirations.

Les figures d’ensemble sont remarquables, le chœur se fait et se défait, les danses ou improvisations individuelles ou à plusieurs se fondent dans les chorégraphies de groupe avec une fluidité déconcertante, marque de fabrique des spectacles de Hofesh Shechter, dont deux pièces de jeunesse viennent d’entrer au répertoire du Ballet de l’Opéra de Paris. On pense aussi à une autre star de la danse israélienne, Ohad Naharin, également dans une démarche de clarté jouissive, dans Decadance notamment. Dans une transe communicative, les cinq hommes et trois femmes de Contemporary Dance 2.0, semblables aux visions de La tentation de Saint-Antoine de Gustave Flaubert, expriment un mouvement primitif, physique et chirurgical.

Au terme de cette expérience, nous ressortons enthousiastes, c’est-à-dire littéralement soulevés par la joie, frénétiquement inclus dans une démarche cérémonielle. Nous avons fait l’expérience d’une énergie vitale, celle théorisée par Bergson, féconde d’une dimension sacrée de l’existence. Portés par un nécessaire besoin de vitalité expressive, nous sommes repus d’un allant communicatif, ayant peut-être répondu en partie à cette interrogation sur l’essence du mouvement contemporain, manifestement semblable aux haleurs charriant nos espoirs de dépassement.

Photos : @tomvisserdesign © Todd MacDonald

(Visited 3 366 times, 1 visits today)

Plus de détails

Paris. Théâtre des Abbesses. 31-III-2022. Contemporary Dance 2.0. Chorégraphie et musique : Hofesh Shechter. Danse : Tristan Carter, Cristel de Frankrijker, Justine Gouache, Zakarius Harry, Alex Haskins, Oscar Jinghu Li, Keanah Faith Simin, Chanel Vyent. Lumières : Tom Visser. Costumes : Osnat Kelner

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.