Audio, Musique d'ensemble, Parutions

Motets de Noël de Michael Praetorius par Hans-Christoph Rademann

Plus de détails

Michael Praetorius (1571-1621) : Musiques pour l’Avent et Noël. Dresdner Kammerchor ; direction : Hans-Christoph Rademann. 1 CD Accentus Music. Enregistré à Radeberg en juillet 2021. Livret en allemand et anglais. Durée : 61:31

 

Le contribue par cet enregistrement à rendre à Michael Praetorius la place majeure qu’il occupe en Allemagne au tournant des XVIᵉ et XVIIᵉ siècles.

Les musiques de Praetorius pour l’Avent et Noël n’ont cessé d’être jouées depuis plus de 400 ans. Ses noëls à quatre voix sont publiés en 1609 dans le recueil Musae Sioniae qui comprend pas moins de 1200 motets et chorals. Compositeur très important et prolifique, il fut aussi un théoricien reconnu en son temps, grâce à la publication d’une grande encyclopédie, Syntagma Musicum. Le noël Es ist ein Ros entsprungen, qui donne son titre au présent CD, est un des plus populaires de l’histoire de la musique (repris en français sous le titre « Dans une étable obscure ») jusqu’à nos jours ; la plupart des mélodies de Praetorius sont encore chantées aujourd’hui dans les églises luthériennes. Ses motets sont empreints de polychoralité à la manière vénitienne, comme ceux de Schütz quelques années plus tard. D’autre part, une grande liberté est laissée aux interprètes dans le choix de l’instrumentarium accompagnant les voix, Praetorius précisant lui-même qu’il dispose violes, cornets, cromornes et flûtes pour une mise en espace à travers la nef de l’église. C’est de cette liberté d’interprétation que s’empare ici pour nous offrir une véritable fête musicale aux couleurs infiniment variées.

Un chœur de quatre solistes, le en grand effectif, un ensemble de quatre sacqueboutes, un cornet, orgue, théorbe et violone pour le continuo : voilà l’effectif idéal pour rendre pleinement la polychoralité de ce répertoire festif. Au-delà de la grande qualité vocale de l’ensemble, le principal intérêt de cet enregistrement provient de la variété de l’instrumentation, et de la qualité des articulations, qui fait de ces motets de véritables danses. Le programme s’ouvre par un Jubilate Deo à trois chœurs qui donne une bonne idée des effets de spatialisation possibles avec ce répertoire. Suit un canon a capella de Melchior Vulpius aux voix de dessus, qui permet d’apprécier la belle homogénéité vocale. Le choral Vom Himmel hoch à 8, très développé, fait dialoguer le chœur de solistes et le consort de sacqueboutes d’où émergent les volutes du cornet, avant un final avec chœur et instruments mêlés. Le motet Resonet in laudibus, riche d’effets d’écho, se termine par un verset où le Glockenspiel se rajoute à l’effectif pour une joyeuse apothéose. Une fête de Noël toute en chatoyance, où la sonorité transparente et la belle dynamique du Dresdner Kammerchor font merveille.

(Visited 112 times, 1 visits today)

Plus de détails

Michael Praetorius (1571-1621) : Musiques pour l’Avent et Noël. Dresdner Kammerchor ; direction : Hans-Christoph Rademann. 1 CD Accentus Music. Enregistré à Radeberg en juillet 2021. Livret en allemand et anglais. Durée : 61:31

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.