Danse , La Scène, Spectacles Danse

Corps exquis, 57 nuances de danse selon Joanne Leighton

Plus de détails

Carreau du Temple, Paris. 15-VI-22. Dans le cadre du festival June Events. Joanne Leighton : Corps exquis. Chorégraphie, conception : Joanne Leighton. Assistante : Marie Fonte. Regard extérieur : Jérôme Andrieu. Musique & design sonore :
Peter Crosbie. Costumes et accessoires : Alexandra Bertaut.
Masques : Corine Petitpierre. Espace -Lumières : Mana Gautier. Artistes chorégraphiques : Lauren Bolze, Marion Carriau, Yannick Hugron

Le festival June Events s’est poursuivi au Carreau du Temple avec Corps exquis, un cadavre exquis constitué de 57 morceaux ou extraits de chorégraphes différents, assemblés par .

Ils sont 57 chorégraphes ou performers à avoir accepté de donner, de transmettre ou de créer un morceau de chorégraphie ou une phrase de danse à pour ce projet : Dominique Brun, Catarina Sagna, Stéphanie Aubin, Myriam Gourfink, François Chaignaud, Daniel Larrieu, Ambra Senatore, Marlene Monteiro Freitas… à partir de vidéos, de textes, de photos ou directement en studio.

Un bip sépare chaque séquence, signalant le passage d’une écriture chorégraphique à l’autre, d’une proposition corporelle à une autre. Les costumes et accessoires empilés en bord de plateau, retirés ou accumulés par les interprètes de Corps exquis permettent d’aller d’un univers à l’autre. Chacun des trois interprètes se partagent une partie des séquences, les autres jouant en coulisses le rôle d’accessoiriste ou de choriste. La bande-son, bâtie selon le même principe du cadavre exquis, cher aux surréalistes, est principalement composée des captations sonores des répétitions. On entend alors les indications des chorégraphes invités, mais aussi les comptes ou le son des corps sur le tapis de danse. Il y a même les échos d’un bal voguing, comme celui tourné ici même au printemps dernier.

Ce qui est réjouissant dans ce spectacle, c’est que l’on n’y voit que de la danse, rien que de la danse, dans une grande diversité des écritures et des propositions chorégraphiques. Il faut également souligner la qualité de l’interprétation et l’engagement des danseurs, qui partagent avec la Joanne Leighton un certain goût pour la pop (Dalida, Gainsbourg, Serge Lama etc.) et le travestissement.

Le concept est amusant et foisonnant, mais difficile à suivre à la fin, alors que le spectateur est sans cesse tiraillé entre le trop-plein de l’accumulation de signes, de mouvements, d’intentions et la frustration de ne voir que des embryons de spectacle, des bouts de séquences chorégraphiques dont on aurait aimé voir davantage. Mais c’est indéniablement une belle réussite chorale !

Crédits photographiques : © Patrick Berger

(Visited 92 times, 1 visits today)

Plus de détails

Carreau du Temple, Paris. 15-VI-22. Dans le cadre du festival June Events. Joanne Leighton : Corps exquis. Chorégraphie, conception : Joanne Leighton. Assistante : Marie Fonte. Regard extérieur : Jérôme Andrieu. Musique & design sonore :
Peter Crosbie. Costumes et accessoires : Alexandra Bertaut.
Masques : Corine Petitpierre. Espace -Lumières : Mana Gautier. Artistes chorégraphiques : Lauren Bolze, Marion Carriau, Yannick Hugron

Mots-clefs de cet article

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.