Flash info

Sur la piste du stradivarius « Lauterbach » volé en Pologne en 1944

 

Le stradivarius « Lauterbach » qui avait été volé au Musée national de Varsovie en 1944 par les Allemands a peut-être été retrouvé, selon Le Parisien. L’association « Musique et spoliations », fondée en 2017 par l’historienne Pascale Bernhein et l’avocate Corinne Hershkovitch et spécialisée dans la récupération d’œuvres d’art volées, mène l’enquête. Le détenteur de l’instrument, qui souhaite garder l’anonymat, s’est manifesté. Une expertise est en cours pour établir s’il s’agit bien du même instrument, mais il semble déjà correspondre à la description. L’instrument était bien connu des musicologues et historiens. Il a appartenu aux compositeurs Michał Kleofas Ogiński et Charles Philippe Lafont, puis au luthier Jean-Baptiste Vuillaume. Il tient son nom de Johann Christoph Lauterbach, konzertmeister de l’orchestre de la cour royale de Saxe à Dresde, qui l’acquiert en 1861. Son propriétaire suivant, Henryk Grohman qui l’achète en 1900 à Berlin, lègue ensuite sa collection au Musée polonais. C’est là qu’il est volé en 1944 par l’occupant puis expédié en Allemagne. L’armée américaine le retrouve là-bas en 1948 mais sa trace se perd ensuite jusqu’à aujourd’hui. Si son identité est confirmée, il restera à déterminer quel est son propriétaire légitime. Sa valeur actuelle est estimée à 10 millions de dollars. (NF)

Lire aussi :

Deux concerts des Violons de l’Espoir ou la mémoire par la musique

Un livre et un DVD consacrés au mythe Stradivarius

(Visited 275 times, 1 visits today)
 
Mots-clefs de cet article

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.