Flash info

Deux concerts des Violons de l’Espoir ou la mémoire par la musique

 

Les 17 et 19 novembre à la Scène Musicale et à la Salle Gaveau, pour commémorer les 80 ans de la Rafle du Vel d’Hiv, auront lieu deux concerts qui mettront en scène des violons rescapés de l’Holocauste ayant appartenu à des déportés juifs. À l’origine de ce projet de mémoire et d’espoir, le luthier israélien qui, depuis plus de trente ans, inlassablement et passionnément, collecte les instruments de la guerre tel un véritable détective afin de les restaurer et leur redonner vie. Une histoire de famille. Son père luthier natif de Pologne émigre en Palestine en 1938 et y fonde une lutherie. Les premiers violons lui parviennent après la guerre. 112 « Violons de l’espoir » composent à l’heure actuelle la collection Weinstein. Ces deux concerts seront les premiers en France après de nombreux aux États-Unis, en Israël, à Madrid, Londres, Istanbul, Monaco… souvent accompagnés d’une exposition des instruments. Car chacun a son histoire, tragique et incroyable. Lors des concerts parisiens durant lesquels seize de ces violons joueront, le comédien Gilles Cohen et la comédienne Elsa Lepoivre conteront les récits poignants de ces instruments et de leurs anciens propriétaires disparus. L’orchestre sous la baguette de son chef interprétera des œuvres de Vivaldi à Dvořák en passant par Mascagni, pour faire entendre les possibilités de ces instruments qui ont traversé les épreuves de l’histoire et démontrer que ceux qui ont connu l’horreur peuvent « chanter » de nouveau. (NF)

Lire aussi :

Sur la piste du stradivarius “Lauterbach” volé en Pologne en 1944

(Visited 186 times, 1 visits today)
 
Mots-clefs de cet article

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.