Audio, Cinéma, Musique symphonique, Parutions

L’hommage insolite de John Williams à la violoniste Anne-Sophie Mutter

Plus de détails

John Williams (né en 1932) : Concerto pour violon et orchestre n° 2, pour Anne-Sophie Mutter ; Thèmes de films choisis : The Long Goodbye, Star wars (L’empire contre-attaque), Indiana Jones et les aventuriers de l’arche perdue. Anne-Sophie Mutter, violon ; Boston symphony orchestra, direction : John Williams. 1 CD Deutsche Grammophon. Enregistré en septembre et octobre 2021 à Boston, Symphony hall. Notice en anglais et allemand. Durée : 51:00

 

La rencontre tardive entre maintenant nonagénaire et nous vaut un concerto pour violon, le second du compositeur, spécialement écrit pour elle et qui se veut une sorte de portrait musical de la soliste. Le résultat s’avère cependant inégal malgré le luxe de moyens mis en œuvre pour ce premier enregistrement mondial par la dédicataire.

De , tout le monde connaît les musiques de films dont les thèmes inoubliables, les grandes envolées et le lyrisme envoûtant lui ont valu de nombreux oscars, mais les mélomanes connaissent moins le compositeur d’œuvres symphoniques et concertantes. Pourtant un concerto écrit en 1974 à la mémoire de sa première femme, l’actrice Barbara Ruick, avait fait l’objet d’un enregistrement mémorable de Gil Shaham déjà avec l’orchestre de Boston et l’auteur au pupitre (DG avec Treesong et la suite de la liste de Schindler).

Créé le 24 juillet 2021 à Tanglewood le second concerto est lui dédié à , dont il se veut une sorte de portrait musical. Quatre mouvements le composent : Prologue, Rondes, Dactyles et Epilogue. L’ensemble, qui dans chaque mouvement met particulièrement la soliste en valeur, l’orchestre restant parfois en retrait ou propulsant sur le devant de la scène la harpe (Prologue) pourra décevoir ceux qui s’attendaient à découvrir ces grandes mélodies sentimentales ou héroïques que les blockbusters hollywoodiens ont imprimées dans nos mémoires. Ici la volonté de sérieux de Williams finit par déboucher sur une page d’inspiration inégale, où quelques moments particulièrement mémorables, notamment dans l’Epilogue ne parviennent pas à masquer aussi des longueurs. N’est pas Korngold écrivant un chef d’oeuvre pour Jascha Heifetz qui veut… Mutter, dont on sait combien elle aime susciter des œuvres écrites pour elle, rayonne d’un bout à l’autre, avec cette sonorité épanouie et sensuelle si caractéristique. En complément, trois arrangements réalisés eux aussi pour elle de quelques musiques de film célèbres du maître flattent presque à l’excès la sonorité si reconnaissable d’ dans le seul but de la mettre en valeur.

Dans ce CD au minutage bien court, on retiendra plutôt les arrangements de ces musiques de films qui ont fait la gloire de John Williams. Pour retrouver le compositeur qui fait fondre ses auditeurs, allez directement à la dernière plage du CD. Joué ainsi, le thème de Marion tiré d’Indiana Jones et les aventuriers de l’arche perdue tirerait des larmes à une pierre.

(Visited 679 times, 2 visits today)

Plus de détails

John Williams (né en 1932) : Concerto pour violon et orchestre n° 2, pour Anne-Sophie Mutter ; Thèmes de films choisis : The Long Goodbye, Star wars (L’empire contre-attaque), Indiana Jones et les aventuriers de l’arche perdue. Anne-Sophie Mutter, violon ; Boston symphony orchestra, direction : John Williams. 1 CD Deutsche Grammophon. Enregistré en septembre et octobre 2021 à Boston, Symphony hall. Notice en anglais et allemand. Durée : 51:00

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.