Audio, Musique de chambre et récital, Parutions

Le Troisième livre d’orgue de Jacques Lenot par Jean-Christophe Revel

Plus de détails

Jacques Lenot (né en 1945) : Troisième livre d’orgue (14 pièces). Jean-Christophe Revel à l’orgue Aristide Cavaillé-Coll (1864) de l’abbaye de Royaumont. 1 CD L’Oiseau prophète. Enregistré en Mars 2021. Livret en français. Durée : 75:08

 

Inspiré du Livre de la pauvreté et de la mort de Rainer Maria Rilke, le Troisième livre d’orgue de est présenté par l’organiste avec qui le compositeur travaille depuis plusieurs décennies.

Il s’agit d’un recueil de quatorze pièces où l’énigmatique et le poétique se mêlent en un fascinant discours, porté par les sonorités raffinées de l’orgue Cavaillé-Coll de Royaumont. Se plonger dans la musique de promet un voyage que l’on pourrait définir d’initiatique, tant son discours nous amène dans des terres à la fois inconnues et fantastiques. Le présent disque propose son Troisième livre d’orgue composé initialement en 1995 et créé en l’église Saint-Eustache à Paris la même année par . Cette œuvre comprenaient alors dix-sept pièces ramenées à quatorze dans une seconde version. Elles sont toutes basées sur des textes de Rainer Maria Rilke (1875-1926) écrit en 1903 pour Le livre de la pauvreté et de la mort. Le thème général en est : la mort des religions.

Ainsi se succèdent quatorze pièces dont on pourra chercher soi-même le lien plus ou moins démonstratif ou suggéré par la musique en fonction de ce que propose le texte pour chaque mouvement. Par exemple le tout premier, qui évoque l’isolement dans quelque solitaire montagne, offre une atmosphère des plus introspectives et mystérieuses dans un langage avant-gardiste et très original. Par la suite certains timbres bien définis de l’orgue viennent ponctuer, illustrer et soutenir le discours musical par quelque inspiration de forme, évoquant parfois des auteurs anciens. On entend un duo de tierces ou des blocs d’anches rappelant le grand chœur classique de l’orgue.

Le choix de l’instrument symphonique Aristide Cavaillé-Coll de l’abbaye de Royaumont, récemment restauré au début de ce siècle par Laurent Plet apporte toutes les couleurs et les ambiances nécessaires à l’élaboration et à l’expression de cette musique. Jacques Lenot revendique un statut d’autodidacte qu’il exprime librement dans son œuvre. Bien qu’il se soit abreuvé auprès de sources sûres tels les compositeurs Ligeti, Kagel ou Stockhausen, son inspiration sérielle est palpable, même si l’auteur s’en détache souvent pour créer un style propre. Dès 1967 il avait déjà été remarqué par Olivier Messiaen lors du Festival de Royan pour créer sa première œuvre.

est connu pour son engagement dans la musique ancienne comme soliste ou continuiste et titulaire du prestigieux grand-orgue de la cathédrale d’Auch (Gers), construit à la fin du XVIIᵉ siècle par Jean de Joyeuse et magnifiquement restauré par Jean-François Muno à la fin du XXᵉ siècle. Cette approche du monde musical l’amène tout naturellement à la musique contemporaine qu’il pratique avec bonheur depuis de nombreuses années. On apprécie en particulier dans cette musique de plonger dans un imaginaire particulièrement intense, propre à construire un discours pointilleux tour à tour tourmenté ou apaisant.

La réunion d’une musique du domaine du fantastique sous les doigts d’un organiste défenseur de ce savant discours, aux claviers d’un orgue en parfait équilibre avec l’acoustique et à l’harmonie romantique préservées, fait de cette parution une pierre méticuleusement taillée. Un enregistrement qui permet de mieux entrer dans cet univers musical si particulier de la musique de Jacques Lenot.

(Visited 164 times, 2 visits today)

Plus de détails

Jacques Lenot (né en 1945) : Troisième livre d’orgue (14 pièces). Jean-Christophe Revel à l’orgue Aristide Cavaillé-Coll (1864) de l’abbaye de Royaumont. 1 CD L’Oiseau prophète. Enregistré en Mars 2021. Livret en français. Durée : 75:08

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.