Flash info

Ouverture de saison perturbée à la Scala

 

La saison de la Scala ouvre aujourd’hui avec sa nouvelle production de Boris Godounov de Moussorgski mise en scène par Kasper Holten et dirigée par Riccardo Chailly, avec la basse russe Ildar Abdrazakov dans le rôle-titre et la soprano russe Anna Denisova (Ksenija). Un choix qui ne plait pas au Consul ukrainien en Italie qui depuis l’annonce de la saison demande à l’institution milanaise de déprogrammer cet opéra qui ferait le jeu de la propagande pro-russe. Un choix d’opéra totalement assumé par le directeur de la Scala, , qui a toujours affirmé la nécessité de faire la distinction entre la culture russe et la politique et qui rappelle que la programmation a été fixée il y a trois ans et qu’il serait utile de relire le livret, profondément anti-Tsar. En revanche, Valery Gergiev, ami proche de Poutine avait été écarté de la Scala, au début de la guerre en Ukraine.

En ce jour de Première, le théâtre a par ailleurs été peinturluré ce matin par des militants écologistes d’Ultima Generazione avec le slogan de « Plus de gaz et plus de charbon ».

Lire aussi :

La Scala va bien

 

 

(Visited 564 times, 1 visits today)
 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.