Concerts, La Scène, Musique de chambre et récital

L’Orchestre de chambre Occitania en concert avec Constant Després

Plus de détails

Saint-Gaudens. Théâtre Jean Marmignon. 06-I-2023. Camille Saint-Saëns (1835-1921) : Septuor en mi bémol majeur opus 65 pour piano, trompette et cordes. Jean-Sébastien Bach (1685-1750) : Concerto BWV 1052 en ré mineur pour piano et cordes. Antonín Dvořák (1841-1904) : Sérénade pour cordes en mi majeur opus 22. Bernard Soustrot, trompette. Constant Després, piano. Orchestre de chambre Occitania

Le pianiste toulousain enthousiasme par sa virtuosité dans ce concert avec l’.


Afin de susciter l’adhésion, l’ propose une programmation composée de chefs-d’œuvre de la musique de chambre. Pour commencer la soirée, le Septuor en mi bémol majeur op. 65 de permet de positionner comme soliste le fondateur, en 2015, et directeur artistique de l’ensemble, le trompettiste . L’instrumentarium inhabituel déploie une musique très accessible autant par sa conduite simple des voix et de l’harmonie, que par cette succession de séquences que les jeunes musiciens issus de grands conservatoires (Paris, Lyon, ISDAT de Toulouse) ou de grandes formations étrangères (Allemagne, Angleterre) exécutent méthodiquement. Toutefois la relation entre le violon solo Anne Gallo-Selva et l’instrumentiste à vent ne semble pas aboutie, l’ensemble manquant d’aisance.

Connu pour son passage en 2016 dans l’émission télévisée « Prodiges », le jeune pianiste toulousain insuffle un vibrant élan dans son interprétation du Concerto BWV 1052 en ré mineur. Les intentions du soliste n’appellent que des éloges, portées par un souffle et une finesse qui positionne au second plan le dialogue avec un orchestre pourtant plus foisonnant que pour la première pièce.

La prestation se termine par la bien connue Sérénade pour cordes en mi majeur d’ dans une exécution pour laquelle plus de nuances et un tempérament plus affirmé auraient permis d’exprimer toute la fougue de cet ensemble de jeunes musiciens.

Crédits photographiques : © Monique Boutolleau

(Visited 35 times, 1 visits today)

Plus de détails

Saint-Gaudens. Théâtre Jean Marmignon. 06-I-2023. Camille Saint-Saëns (1835-1921) : Septuor en mi bémol majeur opus 65 pour piano, trompette et cordes. Jean-Sébastien Bach (1685-1750) : Concerto BWV 1052 en ré mineur pour piano et cordes. Antonín Dvořák (1841-1904) : Sérénade pour cordes en mi majeur opus 22. Bernard Soustrot, trompette. Constant Després, piano. Orchestre de chambre Occitania

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.