Audio, Musique symphonique, Parutions

Le magnifique concerto n° 1 de Szymanowski porté à incandescence par Lisa Batiashvili

Plus de détails

César Franck (1822-1890) : Sonate pour violon et piano. Ernest Chausson (1855-1899) : Poème pour violon et orchestre opus 25. Karol Szymanowski (1882-1937) : Concerto pour violon et orchestre n° 1 opus 35. Claude Debussy : Beau soir, transcription par Jasha Heifetz pour violon et piano. Lisa Batiashvili, violon ; Giorgi Gigashvili, piano ; Orchestre de Philadelphie ; Yannick Nézet-Seguin, direction et piano pour Debussy. Enregistré à Berlin, Teldex Studios en avril 2022 (Franck) et à Philadelphie, Academy Music on the Kimmel Cultural Campus en janvier 2022. 1 CD Deutsche Grammophon. Texte de présentation en allemand et anglais. Durée : 71:29

 

Dans le flamboyant Concerto n° 1 de Szymanowski, s’impose au sommet de la discographie, bien aidée par l’accompagnement somptueux de avec son orchestre de Philadelphie.

Ce nouvel album de propose un programme centré sur le romantisme finissant, sans véritable cohérence stylistique, mais en associant d’incontestables chefs-d’œuvre. Il s’ouvre par la Sonate de Franck (1886), peut-être la partition qui atteint le plus haut niveau de perfection écrite pour le duo violon-piano, inspirée par le jeu d’Eugène Ysaÿe auquel elle est dédiée. Accompagnée par un jeune pianiste géorgien comme elle, , la violoniste en livre une version passionnée mais qui frôle l’extraversion dans les deux mouvements médians, trop même pour rendre vraiment justice à l’extraordinaire invention du Recitativo-Fantasia véritablement unique, ici plus échevelé qu’incandescent. Du Poème de Chausson, écrit dix années plus tard, lui aussi pour Ysaÿe (et avec sa collaboration pour la partie soliste), elle offre cette fois une lecture plus mesurée, accompagnée avec une certaine retenue par l’orchestre de Philadelphie dirigé par .

C’est dans le Concerto n° 1 de Szymanowski (1916) que réside le sommet de cet enregistrement, entre la splendeur d’un orchestre digne dans ses interventions des pages les plus inspirées de Strauss et le lyrisme enflammé du violon, serti dans une forme en un mouvement, d’apparence rhapsodique mais très construite en réalité. Manifestement les deux interprètes trouvent ici un superbe terrain d’entente et signent de cette page somptueuse la plus belle gravure depuis celle de Christian Tetzlaff et Pierre Boulez avec les Viennois (Clef d’Or ResMusica) chez le même éditeur. Quant au beau soir de Debussy, transcription d’une mélodie réalisée par Heifetz, il vient juste confirmer l’entente entre les deux interprètes, le chef se mettant au piano. Malgré un titre inutilement racoleur (« Secret love letters »), ce récital au programme original confirme la maîtrise de Lisa Batiashvili qui la place au premier rang des solistes actuels, au pinacle même pour Szymanowski. C’est avant tout pour le premier concerto de ce dernier qu’on retiendra ce disque.

(Visited 506 times, 1 visits today)

Plus de détails

César Franck (1822-1890) : Sonate pour violon et piano. Ernest Chausson (1855-1899) : Poème pour violon et orchestre opus 25. Karol Szymanowski (1882-1937) : Concerto pour violon et orchestre n° 1 opus 35. Claude Debussy : Beau soir, transcription par Jasha Heifetz pour violon et piano. Lisa Batiashvili, violon ; Giorgi Gigashvili, piano ; Orchestre de Philadelphie ; Yannick Nézet-Seguin, direction et piano pour Debussy. Enregistré à Berlin, Teldex Studios en avril 2022 (Franck) et à Philadelphie, Academy Music on the Kimmel Cultural Campus en janvier 2022. 1 CD Deutsche Grammophon. Texte de présentation en allemand et anglais. Durée : 71:29

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.