Danse , Festivals, La Scène, Spectacles Danse

Les chercheurs d’asile de la Kibbutz Contemporary Dance Company

Plus de détails

Instagram

Lycée Jacques Decour, Paris. 12-VII-23. Dans le cadre du festival Paris l’été. Kibbutz contemporary dance company : Asylum. Directeur artistique : Rami Be’er. Univers musical : Rami Be’er, Alex Claude. Costumes : Rami Be’er, Lilach Hatzbani. Directeur répétitions et assistant directeur artistique : Nitza Gombo. Assistant univers musical : Eyal Dadon. Danseurs : Abrams Ayala, Beckerman Eden, Bessoudo Lea, Camarneiro Francisco, Civitarese Luigi, Cuoccio Francesco, Finkelstein Hadar, Garlo Nicholas, Gray Ward Grace, Kim Sujeong, Levi Dvir, Nikurov Ilya, Rheude Colette, Scott Denver, Serrapiglio Antonio, Vach Michal, Zuchegna Tommaso, Zvulun Orin.

Instagram

La compagnie israélienne est invitée pour la première fois en France avec son nouveau spectacle, Asylum, dans le cadre du festival Paris l'été.

Fondée en 1970 et basée à Tel Aviv, la est une des plus importantes compagnies de danse israélienne, dirigée depuis 1996 par , un de ses anciens danseurs. Pour Asylum, sa dernière création, le chorégraphe utilise la belle physicalité de ses dix-huit danseurs pour un spectacle qui se veut politique. Fluidité du haut du corps, énergie ramassée, vitesse des déplacements, la danse est en symbiose avec l'urgence de la thématique traitée par le chorégraphe.

Alternant ensembles percutants à l'unisson et parties solo où de belles individualités se détachent, Asylum met en effet en scène – quoique de façon assez abstraite – des migrants sollicitant l'asile. Alors qu'ils fuient la guerre et les conflits pour trouver quelque part une sécurité précaire et éphémère, des numéros de matricule sont criés par un homme au mégaphone, suscitant une image qui pourrait être choquante – au regard de l'histoire récente d'Israël.

Au fil du spectacle, le propos défendu par est loin d'être limpide et l'on regarde avec un peu d'indifférence les séquences se succéder ou se répéter sans sens apparent, malgré l'engagement remarquable des danseurs. En vrac, et dans le désordre, des hommes et des femmes qui traversent le plateau de cour à jardin, ou l'inverse, en reculant, des visages grimaçants, des duos renversants ou des gestes mécaniques à l'unisson sous une découpe de lumière. Face à des chorégraphes surdoués comme , ou , il est difficile de faire ressortir une voix singulière dans la danse israélienne. ne l'a pas encore tout à fait trouvée.

Crédits photographiques : © Udi Hulman, Eyal Hirsch

Pour en savoir plus : lire notre dossier Danse en Israël

(Visited 284 times, 1 visits today)

Plus de détails

Instagram

Lycée Jacques Decour, Paris. 12-VII-23. Dans le cadre du festival Paris l’été. Kibbutz contemporary dance company : Asylum. Directeur artistique : Rami Be’er. Univers musical : Rami Be’er, Alex Claude. Costumes : Rami Be’er, Lilach Hatzbani. Directeur répétitions et assistant directeur artistique : Nitza Gombo. Assistant univers musical : Eyal Dadon. Danseurs : Abrams Ayala, Beckerman Eden, Bessoudo Lea, Camarneiro Francisco, Civitarese Luigi, Cuoccio Francesco, Finkelstein Hadar, Garlo Nicholas, Gray Ward Grace, Kim Sujeong, Levi Dvir, Nikurov Ilya, Rheude Colette, Scott Denver, Serrapiglio Antonio, Vach Michal, Zuchegna Tommaso, Zvulun Orin.

Mots-clefs de cet article
Instagram
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.