Mot-clef : Cyril Rovery

P1120359 photo Christian DRESSE 2018

Simon Boccanegra, doge à Marseille

Empruntée à Piacenza, la mise en scène ultra-classique de Leo Nucci ne sert que de cadre au Simon Boccanegra de Juan Jesús Rodriguez et au Jacopo Fiesco de Nicolas Courjal, face au Gabriele Adorno de Riccardo Massi et au Paolo Albiani d’Alexandre Duhamel, bien soutenus par un Orchestre de Marseille ample et lyrique. Le parcours de Leo Nucci en tant que baryton verdien n’est plus à faire et encore récemment, nous ...
carmélites saint-etienne2

De puissants Dialogues des Carmélites à Saint-Étienne

On avait gardé un excellent souvenir de ces Dialogues des Carmélites donnés en 2005 à l'Opéra de Saint-Étienne qui ont obtenu par la suite le grand prix de la critique pour le meilleur spectacle de l'année au Chili. On retrouve avec bonheur la mise en scène puissante de Jean-Louis Pichon, sa sobriété et sa grande humanité. Légèrement retouchées pour tirer parti de technologies plus moderne, les projections vidéos montrent en fond ...
Boris sans Boris

Boris sans Boris à l’Opéra du Rhin

Vouloir monter Boris Godounov amène inévitablement à se poser la question du choix de la version dans un maquis quasi inextricable. Pour faire concis, rappelons que la première version de 1869, refusée par le Comité de lecture des théâtres impériaux, fut considérablement remaniée par Moussorgski pour aboutir à la version de 1872, considérée comme définitive. Les modifications les plus importantes sont l’adjonction d’un acte complet (dit « acte polonais »), qui présente ...
Pour deux grandes tragédiennes

Les Troyens à l’Opéra du Rhin : pour Sylvie Brunet et Béatrice Uria-Monzon, grandes tragédiennes

Les Troyens d'Hector Berlioz sont-ils enfin sortis du purgatoire, où les cantonnait leur réputation de chef d’œuvre trop long, trop lourd à monter et trop difficile à distribuer ? On peut l’espérer puisque, après la production événement de 2003 au Théâtre du Châtelet et alors que l’Opéra de Paris reprend la production salzbourgeoise de Herbert Wernicke, la plus modeste scène de l’Opéra du Rhin tente courageusement l’aventure dans le cadre de son ...
Salomés en regard

Salomés en regard

Richard Strauss et Antoine Mariotte Deux Salomés aujourd’hui se regardent. Il y a un siècle, c’était leurs compositeurs : Richard Strauss voit d’un mauvais œil le jeune Antoine Mariotte, à qui il reproche d’avoir eu lui aussi quelque velléité de porter la pièce d’Oscar Wilde à l’opéra. Injustement oubliée, « sa » Salomé, que l’Opéra de Montpellier a donnée en version de concert dans le cadre du Festival de Radio-France en 2004 (lire la ...