Archives de l’auteur : Michel Thomé

avatar

À propos de Michel Thomé

Médecin anesthésiste de profession, Michel Thomé est un pur autodidacte que rien ne prédestinait à la passion pour l’art lyrique. C’est à l’adolescence, après avoir exploré le monde symphonique de Beethoven, qu’il a eu une révélation en découvrant le pouvoir de la voix humaine chantée dans l’unique opéra du grand compositeur allemand. Après cette introduction assez inhabituelle et trois décennies plus tard, c’est toujours les voix qui le poussent à arpenter sa région d’origine (la Lorraine) et des horizons plus lointains pour y explorer le monde passionnant de l’opéra. C’est à partir du bel canto romantique, qui reste son terrain de prédilection, qu’il a progressivement élargi ses connaissances à la fois vers tout le XIXème siècle et vers l’opéra baroque. Mozart a été le plus long à conquérir, question de maturation de la sensibilité. Plus que les œuvres, ce sont encore et toujours les artistes et leur capacité à émouvoir et captiver qui le motivent.
aPELLEASetMELISANDE_7022bisPhotoKlaraBeck-small

Pelléas et Mélisande à Strasbourg sauvé par les chanteurs

En reprenant la mise en scène contestée et, de fait, contestable de Barrie Kosky, l’Opéra national du Rhin prenait un risque. Le succès public est néanmoins au rendez-vous, plus en raison des qualités et de l’adéquation d’une distribution impeccable que grâce à la direction trop extérieure de Franck Ollu. Créée il y a un an au Komische Oper de Berlin, la mise en scène de Barrie Kosky a déjà fait ...
Generale Aida, Opera National de Lorraine. Nancy, FRANCE -23/09/2018

Aida à Nancy : quand l’intimisme confine à l’ascèse

Malgré une distribution soignée au format vocal adapté et une direction éblouissante, Aida à l’Opéra national de Lorraine pêche par sa mise en scène. L’intimisme revendiqué de l’œuvre n’appelait pas une telle pauvreté scénique et dramaturgique. Dans l’imaginaire collectif, Aida se résume souvent à la scène du triomphe, à ses défilés d’animaux exotiques, à ses multitudes de figurants et à ses trop célèbres trompettes. Des Arènes de Vérone au Metropolitan Opera ...
Le Barbier de Séville à Strasbourg : triomphe de la jeunesse

Le Barbier de Séville à Strasbourg : triomphe de la jeunesse

Pour le Barbier donné en ouverture de saison à l’Opéra national du Rhin, l’aisance scénique et le dynamisme d’une distribution jeune et techniquement très aguerrie, associés à une direction d’orchestre précise, assurent le succès d’une production stylée et efficace. Ce qui frappe en premier à l’issue de ce Barbier de Séville , c’est l’énergie débordante, la vitalité quasi adolescente, la liberté scénique presque insouciante des trois interprètes principaux, en parfaite adéquation physique ...
Adriana_029bis

Adriana Lecouvreur vintage à Baden-Baden

Malgré le changement de distribution touchant in extremis ses deux interprètes principaux, Baden-Baden est parvenu à présenter Adriana Lecouvreur dans une optique ultra traditionnelle et ultra vériste qui ne s’encombre pas d’arrière-pensées ni de subtilités. Encore des sueurs froides pour la direction du Festspielhaus de Baden-Baden ! Deux jours avant la première, le couple Anna Netrebko et Yusif Eyvazov déclare forfait, frappé par une gastro-entérite à Norovirus. Par bonheur, Valery Gergiev, qui ...
Zfloete__62bis

Une Flûte Enchantée d’un classicisme marmoréen à Baden-Baden

En 2011, Yannick Nézet-Séguin et Rolando Villazón initiaient avec Don Giovanni leur projet commun d’enregistrer pour Deutsche Grammophon les grands opéras de Mozart lors de concerts donnés au Festival d’Eté de Baden-Baden. Alors que vient tout juste de paraître en CD La Clemenza di Tito de l’an dernier, place cette fois à Die Zauberflöte. Pour les personnages principaux, à une exception près, la distribution réunie à Baden-Baden a su réunir ...
L’Italienne à Alger©C2images pour Opéra national de Lorraine (18bis)

Nancy : Retour de L’Italienne à Alger selon David Hermann

En reprenant L’Italienne à Alger dans la mise en scène inventive et très réussie de David Hermann, mais avec une distribution entièrement nouvelle, l’Opéra national de Lorraine conclut sa saison avec légèreté et humour, mais non sans qualité musicale. Lors de sa création en 2012, nous avions exprimé combien le travail de David Hermann nous était apparu créatif, original et convaincant. Sans y revenir en détail, cette transposition dans la ...
aONEGUINE_ONR-KlaraBeck_4136_acte1

Eugène Onéguine sans cœur à Strasbourg

Malgré une distribution homogène et de belle qualité, l’Opéra national du Rhin passe à côté du lyrisme et des sentiments passionnés d’Eugène Onéguine. La faute à une direction trop clinique et réservée et surtout à une mise en scène décalée et absconse dont on peine à saisir le fil directeur. La soirée commençait pourtant plutôt bien. Durant toute la première partie, le metteur en scène Frederic Wake-Walker se contente d’un travail ...
Sensibilité et émotions intenses pour Werther à Nancy

Sensibilité et émotions intenses pour Werther à Nancy

Respectueuse et fidèle tant au romantisme de Goethe qu’à l’élégance de Massenet, la mise en scène de Werther par Bruno Ravella offre un cadre parfait aux deux incarnations majeures de Stéphanie d’Oustrac et Edgaras Montvidas. A l’opposé du caractère par trop hétéroclite de Manon, Werther est pour beaucoup l’opéra le plus abouti et le plus réussi de son auteur. Compositeur adulé de son vivant, connaissant un énorme succès tant dans les ...
Parsifal (BadenBaden18)_1

Parsifal à Baden-Baden : du beau son mais pas seulement

Avec ses sonorités ensorcelantes et la direction amoureuse de Simon Rattle, le Philharmonique de Berlin est la véritable star de Parsifal à Baden-Baden et offre un écrin de rêve à une distribution internationale presque parfaite et de très haut niveau. Seule la mise en scène de Dieter Dorn, avare d’idées et terne de scénographie, n’est pas tout à fait à la hauteur de l’événement. Pour la cinquième année, l’Orchestre Philharmonique ...
Un Bal masqué©C2Images pour Opéra national Lorraine (9)

De Naples à Nancy, un Bal Masqué originel à l’Opéra

Waut Koeken revient aux origines de la conception d’Un Bal Masqué de Verdi, avec une mise en scène théâtrale et spectaculaire, une distribution de qualité et une direction d’orchestre survitaminée. De la Chauve-Souris à La Vie Parisienne, en passant par Barbe-Bleue d’Offenbach, le jeune metteur en scène Waut Koeken a su séduire le public par sa finesse, sa mesure et son sens du spectacle, toujours impeccablement réglé. Pour aborder Un ...
1aWERTHER_OnR_©KlaraBeck0997acte1

Werther à l’Opéra du Rhin : le dilemme de Charlotte

En centrant sa mise en scène sur le personnage de Charlotte, Tatjana Gürbaca renouvelle l’éclairage du chef d’œuvre de Massenet. Anaïk Morel  et Massimo Giordano s’intègrent avec bonheur dans cette conception, magnifiée par le superbe travail orchestral d’Ariane Matiakh. Une pièce de bois blond dans la maison du Bailly, de faible profondeur et aux perspectives raccourcies occupe tout le cadre de scène. Dans sa mise en scène créée à Zurich, Tatjana Gürbaca ...
Katia Kabanova à Nancy ou l’implacable fuite du temps

Katia Kabanova à Nancy ou l’implacable fuite du temps

Dans un huis clos étouffant et en perpétuelle mutation, Philipp Himmelmann offre à Helena Juntunen l’écrin idéal pour une nouvelle incarnation transcendante. Quand s’ouvre le rideau sur cette nouvelle production de Katia Kabanova, due à Philipp Himmelmann et son équipe, on pense immédiatement à celle de Christoph Marthaler, créée à Salzbourg sous les auspices de Gérard Mortier et redonnée notamment à Paris. Dans le décor réaliste et détaillé de David Hohmann, ...
Opera Nationa de Lorraine, Hansel et Gretel

Hänsel und Gretel à Nancy : confiseries de Noël

Dans la mise en scène contemporaine mais néanmoins poétique d’Emmanuelle Bastet et avec une distribution parfaitement appariée et de grand talent, l’Opéra national de Lorraine propose un idéal spectacle de Noël pour petits et grands. Pilier du répertoire des fêtes de fin d’année dans les opéras allemands, Hänsel und Gretel est beaucoup moins présent de ce côté-ci du Rhin. Pourtant, l’unique opéra d’Engelbert Humperdinck passé à la postérité ne manque pas de ...
10-KlaraBECK_NozzePG6634

Du théâtre sans aspérité pour Les Noces de Figaro à Strasbourg

Après Kein Licht de Philippe Manoury présenté dans le cadre du Festival Musica, la nouvelle directrice de l’Opéra national du Rhin Eva Kleinitz inaugure sa première saison avec les très classiques Noces de Figaro de Mozart. Une mise en scène de parfait théâtre mais sans originalité et une distribution jeune et dynamique mais imparfaitement aguerrie aboutissent à un spectacle consensuel qui ne marquera malheureusement pas durablement les esprits. Metteur en ...

Avec Don Giovanni, le théâtre de tréteaux de Jean-François Sivadier accoste à Nancy

Après le Festival d’Aix-en-Provence en juillet dernier, l’Opéra national de Lorraine, coproducteur du spectacle et responsable de la construction des décors, accueille Don Giovanni de Mozart avec une distribution sensiblement modifiée. Avec d’autres interprètes, la mise en scène de pur théâtre de Jean-François Sivadier en ressort forcément quelque peu différente mais sans perdre ni de sa force ni de sa vérité. Sans revenir en détail sur cette mise en scène, déjà ...
BadGala_2017_08

Baden-Baden : La Clemenza di Tito en concert mais pas sans théâtre

Toujours en version de concert et toujours avec un enregistrement discographique à suivre chez Deutsche Grammophon, le Festival d’été de Baden-Baden continue d’explorer les grands opéras de Mozart avec une Clémence de Titus d’un particulier dramatisme grâce à la direction acérée et pleine de vie de Yannick Nézet-Séguin et à l’intense Sesto de Joyce DiDonato. Commencée en 2012 avec Don Giovanni puis poursuivie par Cosi fan Tutte en 2013, L’Enlèvement ...
2017-06-10 08_53_50-Ariane à Nancy _ le triomphe de la bien-nommée Amber Wagner - Actualités - Ôlyri

Entre Eschyle et Fragonard, Ariadne auf Naxos à Nancy

En plaçant Ariane à Naxos entre tragédie grecque et pastorale du siècle des lumières, David Hermann réalise intelligemment l’impossible synthèse des influences disparates de cet opéra composite. Au sein d’une distribution réussie brillent tout particulièrement la somptueuse Ariane d’Amber Wagner et la fraîche et pimpante Zerbinetta de Beate Ritter. Oeuvre atypique et déroutante, Ariane à Naxos commence par un prologue qui, dans la résidence de « l’homme le plus riche de Vienne », ...
Cavalleria Rusticana et Pagliacci à Strasbourg : Hommage au cinéma italien

Cavalleria Rusticana et Pagliacci à Strasbourg : Hommage au cinéma italien

Marc Clémeur conclut en beauté sa saison 2016-2017 ainsi que son mandat à l’Opéra national du Rhin. Le classique doublé Cav/Pag trouve sa réussite dans la mise en scène au réalisme cinématographique de Kristian Frédric tout comme dans la direction idiomatique et puissamment dramatique de Daniele Callegari. Bien que composés indépendamment et créés à deux ans d’intervalle presque jour pour jour — le 17 mai 1890 pour Cavalleria Rusticana de Mascagni ...
Opera National de Lorraine, SEMIRAMIDE. Nancy, FRANCE -28/04/2017

Sur les planches mais sans théâtre, une Semiramide baroque à Nancy

La plupart étaient venus pour Franco Fagioli. En s’attaquant à l’intégralité du rôle d’Arsace, le contre-ténor vedette mettait la barre très haut. Le challenge n’est qu’incomplètement réussi, au sein d’une distribution de grande qualité et dans une mise en scène qui offre de belles images mais manque cruellement de vie et de dramatisme. Pour la metteuse en scène Nicola Raab, Semiramide est « un opéra qui se situe entre baroque et ...
calistoonrg9300web-klarabeck1493389162

La Calisto dans la fosse aux ours à Strasbourg

Pari risqué que de se confronter à La Calisto de Cavalli après la production déjà historique montée en 1993 à La Monnaie de Bruxelles par Herbert Wernicke et René Jacobs (un DVD Harmonia Mundi en garde la trace) et maintes fois reprise à travers le monde. Pari réussi grâce à la variété de l’instrumentation réalisée par Christophe Rousset et à la mise en scène à transformations multiples de Mariame Clément. ...
Des Troyens de grand luxe à Strasbourg

Des Troyens de grand luxe à Strasbourg

Annoncés à grand renfort de publicité et faisant l’objet d’un enregistrement discographique par Warner, les deux concerts des Troyens d’Hector Berlioz par l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg se présentaient comme le point d’orgue de la saison musicale alsacienne. La distribution d’un luxe extrême, jusque dans les plus petits rôles, et la direction passionnée de John Nelson remportent effectivement la partie. Le principal maître d’œuvre de ce succès — de longues minutes d’ovations ...
Baden-Baden_Osterfestspiele_2017_TOSCA_c_Monika_Rittershaus (15)

Carmen, Tosca et Mahler au Festival de Pâques de Baden-Baden

Le bilan est plutôt mitigé à l’issue du premier week-end du Festival de Pâques 2017 de Baden-Baden. La fort sympathique découverte de jeunes chanteurs et musiciens dans La Tragédie de Carmen et une brillantissime Sixième symphonie de Mahler ne sauraient faire oublier la déception d’une Tosca sans vie ni passion. À la suite d’Hector Berlioz qui y créa Béatrice et Bénédict, la minuscule bonbonnière du Théâtre de Baden-Baden accueille La ...
Le Coq d’or©Opéra national de Lorraine (2)

À Nancy, un succulent Coq d’Or

Après Bruxelles, Nancy accueille Le Coq d’Or de Rimski-Korsakov dans la mise en scène optimale de Laurent Pelly. De la nouvelle distribution émerge surtout la remarquable Reine de Chemakha de Svetlana Moskalenko. Quelle heureuse idée a eue l’Opéra national de Lorraine de programmer ce Coq d’Or, en coproduction avec le Théâtre Royal de La Monnaie de Bruxelles et le Teatro Real de Madrid ! Car le dernier opéra de Rimski-Korsakov, inspiré par ...
A Strasbourg, Salomé doit plus à Nietzsche qu’à Oscar Wilde

À Strasbourg, Salomé doit plus à Nietzsche qu’à Oscar Wilde

Abordant Salomé de Richard Strauss pour la première fois, Olivier Py déborde d’idées et d’intentions mais ne parvient pas à clarifier son propos. Un spectacle riche mais inabouti dans une réalisation musicale irréprochable. Ces deux-là étaient d’évidence destinés à se rencontrer. D’un côté, l’opéra noir de Richard Strauss, tiré de la pièce à scandales d’Oscar Wilde qui, sur fond d’histoire biblique, aborde des thèmes aussi dérangeants que les perversions adolescentes, l’inceste ...
La Juive à Strasbourg : musique superlative pour mise en scène iconoclaste

La Juive à Strasbourg : musique superlative pour mise en scène iconoclaste

Une interprétation musicale de très haut niveau sauve La Juive d’une mise en scène visant à la désacraliser. Depuis qu’il a pris les rênes de l’Opéra national du Rhin, Marc Clémeur s’est fixé l’objectif d’y présenter chaque saison une rareté du répertoire français. Pour la saison 2016-2017, son choix s’est porté sur La Juive, parangon du « grand opéra » du XIXe siécle, dont il a fait venir la production de ...
Il matrimonio segreto©opéra-national-lorraine.fr (10)

Nancy présente un Matrimonio Segreto de pur burlesque

Reprise à Nancy d'un Mariage Secret, dans la mise en scène bien rodée de l'Allemande Cordula Däuper. Bien que créé à Vienne en 1792, Le Mariage Secret de Domenico Cimarosa demeure un des plus parfaits exemples de l’opéra bouffe napolitain. Énorme triomphe dès sa première représentation, puisqu’il fut intégralement bissé à la demande de l’empereur Léopold II, repris dans toute l’Europe dans les années qui suivirent, il s’est fait plus rare ...
aelisir_damore_onr_photoklarabeck_pg8753

Strasbourg : un Elixir d’Amour champêtre aux couleurs de l’Italie

Pour sa première réalisation scénique en France, Stefano Poda s’affronte à l’Elixir d’Amour. « La légèreté est la chose la plus difficile à traiter pour moi, et la plus dangereuse » confie-t-il dans l’interview du programme de salle. Et en effet, son univers très conceptuel et symbolique s’accorde avec peine à l’apparente simplicité teintée d’humour de l’œuvre de Donizetti. Avec plus de cent mises en scène d’opéra à son actif, Stefano ...
Baden-Baden-Gala : Harteros, Gubanova, Terfel, Kaufmann, au-delà des espérances

Baden-Baden-Gala : Harteros, Gubanova, Terfel, Kaufmann, au-delà des espérances

Avec son programme ultra copieux et son affiche de stars (Harteros, Gubanova, Terfel, Kaufmann) le gala de fin de saison de Baden-Baden a tenu toutes ses promesses et bien plus. Réunir quatre voix parmi les toute meilleures du monde et les plus sollicitées. Leur proposer d’interpréter des extraits soigneusement choisis et emblématiques des œuvres qui ont fait leur renommée. Telle est la recette finalement toute simple qui a mené à l’extase ...
Immersion dans le romantisme allemand au Festival d’été de Baden-Baden

Immersion dans le romantisme allemand au Festival d’été de Baden-Baden

Pour leur traditionnelle participation au Festival d’été de Baden-Baden, Valery Gergiev et l’Orchestre du Mariinsky proposaient un menu pantagruélique consacré aux plus grands compositeurs romantiques allemands. En entrée, une soirée dédiée à Beethoven, l’autre à Brahms, avec à chaque fois le concerto pour violon, un concerto pour piano et une symphonie. Et en plat de résistance, deux représentations de concert de La Walkyrie de Richard Wagner alignant une incroyable distribution de ...
Lucia_nancy1

Du beau chant mais peu de bel canto pour Lucia di Lammermoor à Nancy

Fin de saison en demi-teinte à l’Opéra national de Lorraine avec Lucia di Lammermoor de Donizetti. Une mise en scène avare d’idées, une direction sans fulgurance et une distribution internationale techniquement aguerrie mais peu rompue aux règles du bel canto assurent la bonne tenue du spectacle sans parvenir à l’embraser. L’évolution du bel canto dit romantique au XIXème siècle italien — celui de Rossini, Bellini ou Donizetti — n’est plus une ...