Mot-clef : Ensemble Jacques Moderne

Vêpres romaines avec Joël Suhubiette et l’ensemble Jacques Moderne

Vêpres romaines avec Joël Suhubiette et l’ensemble Jacques Moderne

Les Vêpres romaines de Joël Suhubiette et de son ensemble Jacques Moderne portent haut les couleurs sonores de la musique ecclésiastique dans la Ville éternelle de la deuxième moitié du XVIIe siècle et du début du XVIIIe. Entre le compositeur sorti de l’ombre Bencini, et le grand maître Scarlatti, L’Oratoire du Louvre résonne religieusement. Premier grand chef-d’œuvre sacré de la musique baroque, le Vespro della Beata Vergine de Claudio Monteverdi est ...

Natalie Dessay marraine d’un nouveau festival à Tours

Sur trois week-ends, du 14 au 30 octobre, se tiendra à Tours, Concerts d'automne, un nouveau festival dont le directeur artistique est le musicologue italien Alessandro Di Profio et la marraine Natalie Dessay, qui espère en devenir également la "bonne fée". Le festival, consacré aux musiques anciennes et baroques, s’appuiera sur les quatre ensembles en résidence à Tours : Consonance, Diabolus in Musica, Doulce Mémoire et l'Ensemble Jacques Moderne, associés ...
KOBO_full_length_weißer_Anzug_Garten_1-980x261

La Passion selon Saint Marc de Keiser en pleine lumière

En cette période pascale où les salles de concert résonnent des deux passions de Bach, Gli Incogniti et l’Ensemble Jacques Moderne, dirigés par Joël Suhubiette, donnent une Passion selon saint Marc de Reinhard Keiser, un temps attribuée au Cantor de Leipzig. Un choix qui se justifie par bien davantage que la curiosité musicologique. La soirée commence avec deux œuvres de Bach non annoncées. Tout d’abord le court motet Lobet den Herrn, ...
Le bonheur d’un tricentenaire de Buxtehude

Le bonheur d’un tricentenaire de Buxtehude

Ni cantates, ni concerts spirituels, ni arias, ni motets il est bien délicat de définir l’œuvre vocale de Dietrich Buxtehude. Il s’agit de pièces plutôt courtes, extrêmement variées, écrites sur des textes allemands le plus souvent, avec un effectif instrumental modeste. Il se dégage de l’écoute de ce disque une sensation de tranquillité et de sagesse très réconfortante. Gaie ou triste la musique est toujours imaginative, jamais convenue, toujours étonnante. ...
Un festival qui joue sur tous les registres.

Toulouse les Orgues, un festival qui joue sur tous les registres

On pourrait presque reprendre, à propos de cette manifestation, le célèbre slogan d’un magasin en voie de disparition économique : « On trouve tout au Festival Toulouse les Orgues ». On ne va pas entonner l’air du catalogue pour vous conter l’éclectisme de sa programmation - quarante-quatre manifestations auxquelles s’ajoutent journées en région, expositions et autres à-côtés - ni vous faire une conférence avec projection de diapositives en couleurs pour vous convaincre de ...