tous les dossiers(1)

L’hommage bien mérité à Dinorah Varsi

À emporter, Actus Prod, CD, DVD, DVD Musique, Musique de chambre et récital, Musique symphonique

L’héritage de Dinorah Varsi (piano) : Œuvres d’Albeniz, Bach, Bartok, Beethoven, Brahms, Chopin,Debussy, de Falla, Franck, Ginastera, Haydn, Hensel, Lekeu, Liszt, Mendelssohn, Mozart, Rachamaninov, Rameau, Ravel, Schubert, Schumann, Scriabine, Tchaikowsky, Ustwolskaia, Vieuxtemps, Ysaÿe . Arthur Grumiaux (violon), Boris Pergamenschikov (violoncelle). Orchestres et chefs divers. 35 CD + 5 DVD Genuin Classics. Enregistré de 1949 à 2002. Notice de présentation en anglais, allemand, entretiens en allemand (sous-titrage anglais). Durées : 40 heures (CD) plus 6 heures 40’ (DVD)

 

legacy-box-imageGrande musicienne trop discrète, la pianiste (1939-2013) se voit honorée par un copieux coffret de 35 CD et 5 DVD d’une grande richesse qui nous rappelle l’immense talent de cette interprète de prédilection de Chopin et Schumann. Une très belle réalisation éditoriale, comme on souhaiterait en voir plus souvent.

Née à Montevideo (Uruguay), (1939-2013) fut l’élève de Geza Anda et remporta le premier prix au concours Clara Haskill en 1967. Elle mena ensuite une carrière plutôt discrète, malgré quelques enregistrements remarqués des pianophiles.

En son hommage, le label Genuin publie cette somme monumentale, présentée sous la forme d’un gros coffret au format des anciens 33 tours, et dans lequel on trouve 35 CD, répartis en 13 prises de concert et 22 captations de studio, ainsi que 5 DVD, accompagnés d’un très détaillé livret, en allemand et anglais seulement hélas. Ajoutons que le prix de l’ensemble est très attractif.

Le répertoire de la pianiste éclaire déjà sur sa personnalité. Le compositeur le plus représenté est , servi par une technique infaillible mais qui sait se faire discrète derrière une poésie et une musicalité particulièrement pudiques et émouvantes. Cet ensemble somptueux, qui n’hésite pas à explorer des aspects peu connus du maître polonais comme la très rare Sonate n° 1, est le plus haut sommet de ce coffret. Il est rejoint par les gravures de Schumann, qui témoignent elles aussi d’une affinité élective évidente avec le monde de Florestan et Eusebius, mais on en regrettera d’autant plus l’absence du concerto. Enfin, le troisième compositeur d’élection de la pianiste était Brahms qui figure avec ses deux concertos, et les pièces tardives, servies avec autant de poésie et de lyrisme que celles de son mentor Schumann.

En creux, les absences ou les ratés dessinent autant le portrait de l’artiste : rien ou presque (juste le Concerto n° 1) de Liszt, compositeur qu’elle avoue dans un entretien ne pas aimer, ni d’ailleurs Scriabine, quelques sonates éparses de Beethoven curieusement entachées d’une dureté de son qu’on ne trouve heureusement pas chez Chopin ou Schumann, et très peu de musique du XXe siècle, hormis la Sonate et le Concerto n° 3 de Bartok, la Sonate n° 1 de Ginastera et, seule incursion dans la musique vraiment contemporaine, la Sonate n° 6 d’Ustwolskaia. On regrettera que les nombreux concertos réunis souffrent d’orchestres et de chefs de catégorie B, généralement insuffisants pour mettre en valeur la soliste. Presque pas de musique de chambre mais la seule sonate de avec tient du miracle absolu.

Enfin, les entretiens et masterclasses réunis sur certains DVD (en allemand, sous-titrés uniquement en anglais) montrent une artiste humaine, sympathique et douée d’un réel sens de l’humour; ne ratez pas la séance où elle fait travailler une étude de Chopin à un étudiant tête à claques qui sait tout mieux qu’elle… Un coffret impressionnant, hommage chaleureux à une grande pianiste discrète mais infiniment talentueuse et qui mérite d’être remise à sa vraie place.

Le label Genuin a reçu un Prix spécial aux ICMA 2016 pour ce coffret regroupant le legs discographique de Dinorah Varsi.

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.