tous les dossiers(1)

47e Session de l’Académie internationale de musique Maurice Ravel

Festivals, La Scène, Musique de chambre et récital

Saint-Jean-de-Luz. 8 au 10-IX-2016. Master classes publiques et concerts des stagiaires. Œuvres de : Edouard Lalo, Théodore Gouvy, Théodore Dubois, Hector Berlioz, Jules Massenet, Camille Saint-Saëns, René Lenormand, Francis Poulenc, Guillaume Lekeu, Alexis de Castillon, Guy Ropartz, Gabriel Fauré, Benjamin Godard, Claude Debussy, Maurice Ravel, Marie Jaëll, André Grétry, Albéric Magnard, Pauline Viardot, Gilbert Amy, Wolfgang Amadeus Mozart, Joseph Haydn, Ludwig van Beethoven, Franz Schubert, Félix Mendelssohn, Johannes Brahms, Franz Liszt, Dimitri Chostakovitch…

shuichi-okada2L’Académie , fondée en 1967, a toujours attiré, sous l’égide de professeurs de renom, de jeunes interprètes qui déploient aujourd’hui leurs talents sur le plan international. À travers les master classes publiques, l’Académie perpétue la tradition de l’enseignement d’excellence afin de former des grands musiciens de demain.

Cette année, 65 jeunes musiciens de 14 pays (Allemagne, Australie, Brésil, Chine, Colombie, Espagne, France, Japon, Lettonie, Lituanie, Pays-Bas, Pologne, Russie et Taïwan), en piano, violon, alto, violoncelle, chant et musique de chambre, ont suivi les 32 cours tenus par Stéphanie-Marie Degand (violon), Gérard Caussé (alto et musique de chambre), Bernhard Schmidt (musique de chambre), Gary Hoffman (violoncelle), Jean-Claude Pennetier (piano), Mireille Delunch (chant) et , compositeur en résidence. L’intérêt du public pour ces master classes est remarquable, puisque 109 auditeurs en moyenne ont assisté à chaque cours selon le bilan officiel publié quelques jours après la clôture de la session. La première semaine est consacrée essentiellement au travail ; outre les groupes de musique de chambre déjà formés, les stagiaires découvrent leurs partenaires et apprennent à jouer ensemble. Les concerts des stagiaires sont concentrés dans la deuxième semaine, avec deux points d’orgue : grand concert à l’église de Saint-Jean-de-Luz, lundi 5 septembre, et le concert de clôture, le samedi 10 septembre.

trio-sora2Depuis 2015, la participation du Palazetto Bru Zane-Centre de musique romantique française donne une nouvelle impulsion à l’Académie. En proposant un certain nombre d’œuvres méconnues de compositeurs français dans le programme, l’institution vénitienne espère que les jeunes musiciens intègreront ces pièces dans leurs répertoires dès aujourd’hui et les programmeront spontanément dans leurs concerts, sans le soutien du Palazetto Bru Zane, nous a confié son directeur scientifique Alexandre Dratwicki. Le plaisir de découvrir ces musiques françaises et de se les approprier est visible — surtout audible — chez certains jeunes musiciens, doublé certainement du plaisir d’être des pionniers dans ce domaine. En effet, lors des concerts des stagiaires, ces pièces sont nettement plus nombreuses que les œuvres du répertoire comme Mozart, Beethoven ou Schubert, ce qui fait transparaître l’intérêt des jeunes pour la découverte et la restitution du fruit de leur travail, dans la plupart des cas bien réussie par rapport au temps limité pour les répétitions.

zadig-1À l’issue de ces deux semaines intensives, les stagiaires les plus remarquables sont récompensés par différents prix, avec des offres de concerts et une dotation leur permettant de poursuivre une formation de haut niveau (voir le palmarès ci-après). Parmi les primés, citons particulièrement le violoniste franco-japonais (l’auteur n’a aucun lien de parenté avec le musicien) qui possède une puissance expressive remarquable ; le dont l’interprétation est dotée d’un dynamisme admirable ; et le qui s’est distingué par une élégance stylistique, notamment dans Mozart. Ce sont d’ores et déjà des interprètes lancés sur les scènes nationales et internationales, à l’image d’, violoncelliste russe et lauréate de l’édition 2015 qui vient juste de remporter le deuxième Prix au prestigieux concours international George Enescu en Roumanie.

L’année prochaine marquera les 50 ans de l’Académie, ainsi que les 80 ans de la mort de Ravel. À cette occasion, « le printemps de l’Académie Ravel » sera organisé au début avril 2017 avec quelques lauréats de 2016, ce qui donnera plus de vigueur à la session de septembre.

Palmarès 2016

  • Prix de l’Académie de La Ville de Saint-Jean-De-Luz
    (Boris Borgolotto, violon – France ; Marc Girard-Garcia, violoncelle – France ; Ian Barber, piano – France)
  • Prix Maurice Ravel de da ville de Ciboure
    , violon – France
  • Prix des Clubs Service du Rotary – Lions de Saint-Jean-de-Luz
    Anne-Sophie Vincent, chant – France ; Guillaume Wang, violoncelle – Australie ; Pierre Cavion, piano – France
  • Prix de L’orchestre régional Bayonne Côte Basque
    Shuichi Okada, violon – France
  • Prix du Festival de L’Orangerie de Sceaux 2016
    Shuichi Okada, violon – France ; Dominik Baranowski, alto – Pologne ; Alexis Derouin, violoncelle – France
  • Prix du Festival de L’Orangerie de Sceaux Jeunes Talents 2017
    Duo Miroirs (Marion Jacquard, Jamal Moqadem, piano – France)
  • Prix Mélomanes Côte Sud
    Alexis Derouin, violoncelle – France ; Juliette Journaux, piano – France
  • Prix Mélomanes Côte Sud- Dany Pouchucq
    Trio Medici (Vera Lopatina, violon – France/Russie ; Adrien Bellom, violoncelle – France ; Olga Kirpicheva, piano – France/Russie)
  • Prix des Musiciens Entre Guerre Et Paix
    (Magdalena Geka, violon – Lettonie ; Angèle Legasa, violoncelle – France ; Pauline Chenais, piano – France)
  • Prix des Moments Musicaux de Chalosse
    Elsa Moatti, violon – France ; Célia Oneto Bensaid, piano – France
  • Prix du Musée Bonnat-Helleu
    Magdalena Sypniewski, violon – France ; Caroline Sypniewski, violoncelle – France

Crédits photographiques : Shuichi Okada ; Trio Sora ; Trio Zadig © Académie internationale Maurice Ravel

Banniere-abecedaire728-90-resmusica-janvier16

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.