tous les dossiers(1)

Un portrait succinct mais plaisant à lire de la dynastie des Strauss

À emporter, Biographies, Livre

Johann Strauss, le père, le fils et l’esprit de la valse. Alain Duault. Editions Actes Sud, Classica, Arles. 163 pages. 2017. 16,80 €

 

actes sud straussExemple rare d’une dynastie de compositeurs, la famille Strauss (Johann père et fils, mais aussi les frères de ce dernier) apparaît comme emblématique de la société viennoise du XIXe siècle. Dans un ouvrage bref et bien écrit, lui rend hommage mais privilégie la biographie à l’analyse musicale et n’éclaire pas sur ce qui différencie les Strauss de leurs contemporains.

Voici un petit ouvrage (le texte lui-même ne fait que quatre-vingt-dix pages, le restant étant occupé par une chronologie d’ailleurs très détaillée et intéressante, une brève bibliographie et une discographie succincte) qui permettra au lecteur peu familier de découvrir la vie des et fils, ainsi que des autres membres de cette illustre famille célébrée chaque année le 1er janvier à Vienne (les frères Josef et Edouard).

Agréablement écrit, l’ouvrage se lit facilement mais se cantonne presque exclusivement à la biographie des deux Johann, surtout le fils bien sûr. Il dessine un portrait assez peu flatteur de l’homme, dont l’incroyable réaction de fuite à l’étranger lors de la mort de sa femme laisse pantois devant tant d’ingratitude et de lâcheté, mais n’analyse pas les raisons du succès du compositeur ni surtout ce qui différencie fils non seulement de son père mais encore de tous ses contemporains, prédécesseurs et successeurs, bons faiseurs de valse mais qui n’ont pas son génie comme le furent tous les Lanner ou Waldteufel qu’on retrouve au hasard des programmes du concert du Nouvel An…. C’est dommage, car l’estime que vouaient à Strauss des musiciens aussi différents que Brahms, Bruckner ou Wagner montre assez combien les grands compositeurs de son temps avaient su reconnaître le génie du roi de la valse.

Au demeurant, ce petit livre chaleureux donne envie de réentendre les grandes valses et les opérettes de la dynastie Strauss, et c’est bien là l’essentiel.

tous les dossiers(1)

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.