Archives de l’auteur : Charlotte Saulneron-Saadou

avatar

À propos de Charlotte Saulneron-Saadou

Docteur en musicologie de l'université Paris-Sorbonne, Charlotte Saulneron-Saadou s'est spécialisée dans l'Opéra en France de la fin du XVIIIe au début du XIXe siècle. Après plusieurs expériences de direction de chœur et treize belles années dans l'enseignement musical (direction d'établissement et responsable pédagogique notamment), elle a choisi de s'orienter vers le secteur administratif de la fonction publique d'Etat sans trop s'éloigner de la musique. Elle collabore à Resmusica depuis 2016.
Capture

Votez pour Arnaud Marzorati, baryton saltimbanque

Après un parcours notamment dans l’univers de la musique baroque à travers de nombreux projets avec les Arts Florissants, les Talents lyriques, le Concert Spirituel ou encore le Poème Harmonique, le baryton Arnaud Marzorati s’est aujourd’hui engagé dans une démarche particulièrement originale autour de la « Chanson historique » en créant de nouvelles rencontres entre ce répertoire populaire et la musique dite « savante ». Accompagné par la Fondation Royaumont dans ses recherches musicologiques, ...
3-Opera-de-Vichy-credit-Christophe-Morlat-2

Le spectacle continue à l’Opéra de Vichy

Dans un style Art nouveau qui en fait un théâtre lyrique unique en son genre, l’Opéra de Vichy brille aujourd’hui de mille feux, avec sa sublime décoration d’or et d’ivoire qui a bénéficié d’une restauration complète en 1995, par sa programmation riche et exigeante, ou bien encore par sa saison d’été autant que par celle d’hiver. Mais l’Opéra de Vichy a bien d’autres spécificités que sa directrice artistique Diane Polya-Zeitline ...
Les faux-semblants d’Arsilda de Vivaldi font merveille au Théâtre de Caen

Les faux-semblants d’Arsilda de Vivaldi font merveille au Théâtre de Caen

Caen a eu la riche idée de faire partie de l'aventure de cette co-production d’Arsilda, regina di Ponto, créée au théâtre national de la capitale slovaque. Cet opéra du célèbre prêtre roux Antonio Vivaldi est particulièrement rare sur la scène lyrique actuelle. Entre les sublimes tableaux composés par David Radok (mise en scène), Andrea Miltnerová (chorégraphies), Zuzana Ježková (costumes), Ivan Theimer (peinture) et Přemysl Janda (lumières), un orchestre déployant une ...
Disque

Les visions françaises de Véronique Gens

Après le baroque, après Mozart, c’est vers la musique française que Véronique Gens s’est tournée depuis quelques années pour notre plus grand plaisir. Grâce à une collaboration solide avec le Palazzetto Bru Zane et son directeur artistique Alexandre Dratwicki à l’origine de la programmation de ce nouvel enregistrement, la chanteuse continue à dépeindre les tourments et les angoisses des héroïnes de la musique romantique française avec tout le brio qu’on ...
cenerentola garnier17

La Cenerentola à Garnier, une nouveauté déjà démodée

Pas de pantoufle ni de marâtre pour La Cenerentola de Rossini, mais sous la mise en scène de Guillaume Gallienne et la direction musicale d’Ottavio Dantone, la citrouille ne se transforme pas non plus en carrosse. La distribution vocale fraîche et pétillante, dominée par un charismatique Roberto Tagliavini suscitant les applaudissements les plus nourris en fin de représentation, semble tout de même manquer d’envergure dans cette salle si prestigieuse qu’est ...
Phedre_Gregory Forestier1

Phèdre aux Bouffes du Nord, ou la vérité dramatique de Lemoyne

Cette résurrection de Phèdre du célèbre librettiste François-Benoit Hoffmann et du compositeur Jean-Baptiste Lemoyne est incontestablement une grande réussite pour le Palazzetto Bru Zane. Au-delà d’une redécouverte plus de 230 ans après sa création au Château de Fontainebleau, on peut parler d’une recréation tant le travail d’adaptation du directeur artistique du Centre de Musique Baroque de Versailles, Benoît Dratwicki, est décisif dans l’efficacité dramatique de cette production. Autour du Concert de ...
2017-06-05 10_42_00-IMG_9900_opt

À Rouen, la Bohème en mode sixties

La fin de la saison à Rouen se clôture par La Bohème, le classique des classiques. Dans l'ingénieuse mise en scène de Laurent Laffargue, la distribution vocale de ce spectacle se révèle homogène et somme toute de belle qualité alors que l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie, sous la baguette de Leo Hussain, dépeint brillamment tous les accents pucciniens qui font l’extraordinaire succès de cet opéra. « La Bohème ne laissera pas une trace mémorable dans ...
1. public

Le public de l’opéra à Paris durant la Révolution française

L’opéra, et surtout l’opéra-comique, faisait partie de la consommation culturelle habituelle de nombreux parisiens. La prolifération des salles de spectacle dans la capitale à cette époque en atteste. Son succès s’explique surtout par le fait qu’il n’était pas destiné à une seule classe mais à l’ensemble du corps social. Le fait de se déplacer pour venir au théâtre, confère à la représentation une dimension autre que celle du simple divertissement. ...
La Seine musicale, paquebot musical russe pour le week-end

La Seine musicale, paquebot musical russe pour le week-end

Un des paradoxes français est que l’on aime passer du rien au tout. A force de ne posséder aucune acoustique digne de ce nom dans la capitale, à l’exception de la magnifique Salle Gaveau et de la Cité de la Musique, de multiples chantiers se sont lancés en même temps, au risque de créer aujourd’hui un surplus d’offre. La Philharmonie de Paris et l’Auditorium de la Maison de la Radio ...
1

Ça vous fait quoi d’avoir Méhul pour ancêtre ?

Grand amoureux de culture, d’archéologie, d’art et d’histoire, Vincent Hadot est depuis 2015 le conservateur du musée des Beaux-Arts de Valenciennes. La découverte d’un lien de parenté avec Étienne-Nicolas Méhul a d’abord suscité la curiosité de ce jeune trentenaire qui peut désormais se targuer d’être un digne défenseur du compositeur. Il est l’auteur d’un article intitulé Dans l’intimité d’Etienne-Nicolas Méhul (1763-1817) : lettres choisies paru en 2016 dans la revue Ardenne Wallonne. Resmusica ...
Mare Nostrum 1

Les violes de gambe de Mare Nostrum chantent à la gloire de Rome

Pour un week-end, Radio France a rendu honneur aux cordes frottées avec son festival À vos archets. Étonnamment, l’ensemble Mare Nostrum et son directeur artistique, Andrea de Carlo, nous proposent un voyage à Rome tourné vers le lien entre la parole et la musique. Hors sujet ? La viole de gambe était considérée comme l’instrument idéal pour imiter la voix humaine. La relation est donc toute trouvée ! Et est même démontrée lorsque le baryton ...
Patricia Petibon, muse klimtienne dans un ténébreux Pelléas et Mélisande

Patricia Petibon, muse klimtienne dans un ténébreux Pelléas et Mélisande

La généreuse incarnation d’une héroïne entourée de mystère par Patricia Petibon, la simplicité efficace et le symbolisme de la direction musicale de Louis Langrée, la vision ténébreuse et oppressante du metteur en scène Eric Ruf… Alors que l’envoûtement de Pelléas et Mélisande est pour beaucoup difficile à s'approprier, cette nouvelle production du Théâtre des Champs-Élysées donne véritablement les moyens de traverser cette forêt obscure afin d'accéder à l’expression enchanteresse de l’opéra ...
Direction 	
Paul Daniel
Mise en scène 	
Yoshi Oïda
Décors 	
Tom Schenk
Costumes 	
Richard Hudson
Lumières 	
Fabrice Kebour
Leila 	
Joyce El-Khoury
Nadir 	
Sébastien Droy
Zurga 	
David Bizic
Nourabad 	
Jean-Vincent Blot
Orchestre 	
Orchestre National Bordeaux Aquitaine
Chœur 	
Chœur de l’Opéra National de Bordeaux
Chef de chœur 	
Salvatore Caputo

Les perles de Bizet ont bien accosté à l’Opéra de Bordeaux

Pour son dernier opéra de la saison, l’Opéra national de Bordeaux a choisi le lyrisme français mélangé à l’exotisme oriental de Bizet, Les pêcheurs de perles. Présentée dans sa version d’origine, cette œuvre lyrique retrouve ainsi une cohérence dramatique non négligeable, alors que son livret montre bien des failles. La redécouverte de la mise en scène de Yoshi Oïda, dévoilée la première fois il y a cinq ans à l’Opéra ...
2017-05-07 08_05_51-georges pompidou allocution télévisée INA bernard - Recherche Google

L’élection de Georges Pompidou en 1969, c’est aussi…

… La création de l’Ircam, mais pas que ! L’histoire des « grands travaux » portés par les présidents de la Ve République débute avec le centre culturel de Georges Pompidou situé place Beaubourg à Paris. Vont s’ensuivre la transformation de l’ancienne gare du chemin de fer d’Orléans en musée d’Orsay par Valéry Giscard d’Estaing, la construction de la Bibliothèque François Mitterrand (mais aussi l’Opéra Bastille, ou l’agrandissement et la restauration du Musée du ...
JSVF-7

Sage ou fou, l’Opéra de Reims choisit Méhul

La région Grand Est répond naturellement présente à l’appel pour faire découvrir la musique d’un enfant du pays. La commémoration du bicentenaire de la mort d’Étienne-Nicolas Méhul, le plus grand compositeur d’opéra durant la Révolution française mais aujourd’hui oublié, n’a pas suscité une effervescence particulière dans les grandes maisons. Le seul fait que l’Opéra de Reims se soit lancé dans l’aventure avec Le jeune sage et le vieux fou place cette nouvelle production ...
LIVRE_Tharaud

Alexandre Tharaud, pianiste à lire absolument

Par le biais d’une conversation avec le musicologue Nicolas Southon autour de sa discographie, Alexandre Tharaud était déjà présent dans nos bibliothèques avec l’ouvrage Piano intime paru en 2013. Aujourd’hui, bien au-delà d’une simple biographie, Montrez-moi vos mains lève le voile sur la manière dont le musicien aborde son métier, et sur le quotidien d’un pianiste qui voyage pour transmettre et émouvoir. On appréhende toujours un ouvrage biographique sur une grande ...
Cirque et acrobaties pour l’Alcione de l’Opéra Comique

Cirque et acrobaties pour l’Alcione de l’Opéra Comique

Jordi Savall a eu raison de persévérer pour faire de nouveau résonner l’Alcione de Marin Marais à Paris : cette tragédie lyrique est un véritable petit bijou. Portée par un sublime orchestre et un trio vocal de haute tenue avec Lea Desandre, Cyril Auvity et Marc Mauillon, c’est du côté de la mise en scène et des costumes que la déception est grande, alors que l’implication de circassiens et la vision ...
Rigoletto_richard_termine

Le Rigoletto du Met, pas bling-bling pour un sou

La mise en scène de Michael Mayer qui transpose Rigoletto dans le Las Vegas des années 60 avait fait grand bruit lors des premières représentations au Metropolitan Opera en 2013. Cela s’avère être une transposition assez superficielle de l’œuvre de Verdi et plutôt conventionnelle en réalité. Avec une distribution vocale principalement composée de ceux d’il y a 4 ans, Željko Lučić dans le rôle-titre en tête, mais agrémentée d’une Olga ...
Capture

Le rideau de l’Opéra Comique se lève de nouveau

A l'occasion de la réouverture de la salle Favart, fermée depuis juillet 2015 en raison de travaux de restauration et de mise en conformité de la salle, Resmusica vous propose un voyage dans le temps, l'Opéra Comique ayant été à la fin du XVIIIe siècle au cœur de l'activité lyrique parisienne. A l’aube de la Révolution française, de nombreuses scènes sont consacrées au théâtre lyrique. Pour la ville de Paris, les trois ...
Livre

La flûte enchantée d’Eric Chaillier, lu et relu

En musicologie, avant de se lancer dans une énième publication consacrée au célèbre opéra de Mozart Die Zauberflöte, il faut vraiment bien anticiper sur ce que ce travail va apporter de novateur au regard des nombreuses études déjà existantes. Après la lecture de La flûte enchantée, opéra merveilleux et multiple, pas sûr qu’Éric Chaillier se soit réellement posé la question. Mais où est passé Mozart ? Ce n'est qu’à la 109e ...
4

Au Met, la démesure d’Aida ne prend pas d’âge

La production à grand spectacle d’Aida concoctée par Sonja Frisell il y a bientôt trente ans, ferait presque oublier la trame de cet opéra et les protagonistes sur scène par un déploiement de tableaux visuels plus sublimes les uns que les autres. La direction musicale de Daniele Rustioni est tout aussi rutilante alors que la distribution vocale reste à la hauteur du spectacle sans se noyer dans toute cette démesure. Ce ...
lea desandre vign

Lea Desandre, la nouvelle Alcione de l’Opéra Comique

Ce début de saison à l’Opéra Comique fait la part belle aux jeunes artistes. Après le metteur en scène Thomas Jolly et son Fantasio, voici la jeune mezzo-soprano franco-italienne Lea Desandre pour qui cette nouvelle production d’Alcione de Marin Marais, avec à la tête de ce projet la chorégraphe Raphaëlle Boitel, la metteure en scène Louise Moaty et Jordi Savall à la direction musicale, est une première occasion d’interpréter un ...
83a4d7d119f53cd5afd33fb12b81202f

L’élection de Jacques Chirac en 1995, c’est aussi…

… la relance de la construction de la grande salle de la Cité de la musique à Paris Inaugurée le 12 janvier 1995 par François Mitterrand, la Cité de la musique est habituellement présentée comme faisant partie des « Grands travaux » lancés en 1981 par le président de la République. Mais la Cité de la musique telle que nous la connaissons en 2017, dépasse largement l’idée d’un seul homme, et si cela ...
Disque

Uthal de Méhul, pour ceux qui jouent le jeu

À l’occasion de la commémoration du bicentenaire de la mort d’Étienne-Nicolas Méhul, (voir le dossier proposé par ResMusica), le célèbre Palazzetto Bru Zane et son directeur artistique Alexandre Dratwicki, consacrent un disque à Uthal, opéra considéré comme l’un des plus « romantiques » du compositeur. Les invraisemblances du livret, ses alexandrins désuets, le charme musical suranné… C’est en acceptant toutes les maladresses de cette œuvre et les codes propres à l’opéra-comique de ...
YYM_lg

À la Philharmonie, Yo-Yo Ma ne joue pas

Un récital du soliste vedette Yo-Yo Ma fait toujours salle comble. Cette étape à la Philharmonie dans sa tournée mondiale à l’occasion de la sortie du nouvel album Songs from the Arc of Life ne fait pas exception à la règle. Sa popularité, le violoncelliste la doit à son ouverture d’esprit l’entraînant régulièrement au-delà de la sphère de la musique classique, mais aussi à ses nombreuses collaborations prestigieuses, dont ce ...
debargue

L’intense virtuosité de Lucas Debargue

Lorsque l’on connaît le travail de Lucas Debargue, la programmation de ce concert du dimanche matin au Théâtre des Champs-Élysées n’a rien de surprenant. C’est sur des territoires pleinement conquis que nous entraîne le jeune pianiste, entre la musique de Liszt qui l’a accompagné lors de  la finale du concours Tchaïkovski, puis celle de Medtner dont il connaît les quatorze sonates sur le bout des doigts. Les retombées de son ...
Couverture

Regards multiples pour le dictionnaire de musique de Rousseau

Les colloques donnent souvent lieu à des publications. C'est le cas pour Regards sur le Dictionnaire de Musique de Rousseau qui découle du colloque international organisé à l’occasion du tricentenaire de Rousseau en mars 2012 par le Centre de littérature et poétique comparée de l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense et par l’École Normale Supérieure, colloque intitulé Le Dictionnaire de musique de Rousseau et sa réception européenne. En ce siècle qui ...
Pierrot_Gabriele Alessandrini 2

Pierrot lunaire peut se japoniser mais ne se chante pas

Le Pierrot lunaire actuellement présenté à l’Athénée peut surprendre : les 21 mélodrames de Schoenberg sont ici associés au bunraku, théâtre de poupées japonaises. Alors que ces marionnettes traditionnelles et l’esthétique de cet art du pays du Soleil Levant s’accordent parfaitement à toutes les couleurs de la musique du Viennois, c'est l’approche du Sprechstimme de Marie Lenormand et la transparence de l’ensemble Musica Nigella qui nous déroutent. Cela ne faisait pas ...
cover-1024x1024-960x960

Les racines latines de Simon Ghraichy

Simon Ghraichy est le pianiste qui monte. Sa prestation au théâtre des Champs-Élysées début mars était accompagnée de la sortie de son troisième album Héritages, premier enregistrement chez l’un des labels les plus prestigieux. Ce succès, loin de lui faire tourner la tête, lui permet de défendre un répertoire hispanique et latino-américain qui lui colle à la peau. C’est un album épatant, débordant de fougue, d’audace et d’une identité artistique ...
1. opera sauvetage

L’effet de mode de l’opéra sauvetage ou comment inspirer Beethoven

Le 26 mars, jour des 190 ans de la mort du plus connu des musiciens romantiques, nous donne l’occasion de nous pencher sur les origines de son unique opéra, Fidelio, composé entre 1805 et 1814. L’opéra sauvetage s’est développé rapidement en France durant la Révolution française, principalement dans l’opéra-comique, puis est assez vite passé de mode sous l’Empire après que le grand opéra se le fut approprié. Ce type d’ouvrage ...