Compositeur

rameau

Rameau, à la croisée de la musique et des sciences

Artiste Philosophe (1) Artiste aux multiples facettes, organiste et compositeur, théoricien et pédagogue (2), Jean-Philippe Rameau  est d'abord un musicien des Lumières, épris de connaissances et désireux de comprendre et d'expliquer. Passionné par l'harmonie, et chercheur infatigable, Rameau veut soumettre les données existantes de la théorie musicale à un raisonnement logique basé sur l'observation et la déduction: « La musique est une science qui doit avoir des règles certaines: ces règles doivent ...
CampoRegis2

Régis Campo, composer un grand opéra aujourd’hui

"J’ai le sentiment que cet opéra m’ouvre une nouvelle période créatrice" ResMusica : Pourquoi vous-êtes vous inspiré d’une pièce de Bernard-Marie Koltès, et pourquoi spécifiquement Quai Ouest ? Régis Campo : Marc Clémeur, directeur de l’Opéra national du Rhin, et Peter Theiler, directeur du Staatsoper de Nuremberg, m’ont proposé de composer un opéra d’après Koltès. Cette proposition est véritablement tombée du ciel, après Les Quatre jumelles je cherchais un livret. On m’a proposé pas mal ...
Aulin_Tor_ur_Svensk_Musik-Kalender_1914-362x513

Tor Aulin, acteur majeur de la vie musicale suédoise

La vie d’instrumentiste de grande réputation du violoniste suédois Tor Aulin s’effondra rapidement dans la mémoire collective avec son décès intervenu le 1er mars 1914. Injuste destin réservé à l’un des musiciens les plus populaires de la Suède nationale et romantique dans laquelle vivaient les grandes et indiscutables pointures musicales de l’époque. On citera en tête de liste Hugo Alfvén, Wilhelm Stenhammar, Ture Rangström, Natanaël Berg, Otto Olsson, Oscar Lindberg,  Kurt ...
461px-Rachmaninov_peinture2

Comment la Scandinavie a sauvé Rachmaninov

L’instabilité politique et sociale galopante de la Russie de 1917 s’aggravait dangereusement de jour en jour alors que le monde subissait encore les ravages de la Guerre mondiale depuis de nombreux mois. A la suite de l’abdication de Nicolas II et de la Révolution qui renversait les anciens équilibres et déchirait le pays, Sergueï Rachmaninov (1873-1943) évalua la situation dramatique de son pays et envisagea de le quitter au plus ...
segerstam_photo1-362x176

Leif Segerstam : 70 ans

Cet anniversaire nous rappelle le concert du jeudi 7 juin 2001 au Théâtre des Champs-Elysées de Paris. L’Orchestre  National de France avait programmé en création mondiale la Symphonie n° 48 de Leif Segerstam et Kullervo, la symphonie pour soprano, baryton, chœur d’hommes et orchestre, op. 7, de Jean Sibelius. Quelles particularités justifient cette réminiscence ? La symphonie  fut jouée par un orchestre sans chef  tandis que l’immense œuvre de Sibelius brilla de mille ...
thierrypecou2

Thierry Pécou, le compositeur du Tout-Monde

ResMusica : Vous avez été élève au CNSM dans les années 80, une période marquée par un certain dogmatisme esthétique. Quel a été votre cheminement personnel avant de trouver votre langage ? Thierry Pécou : Effectivement j’ai été au CNSM entre 1985 et 1990, à l’époque la dominance post-sérielle était très forte. J’ai forcément touché à ça, sans me sentir à l’aise, cela ne me corrspondait pas. Très rapidement j’ai été interpellé par d’autres ...
glass1

Philip Glass à la recherche du temps perdu en France

ResMusica : 1976, Einstein on the beach…2013, The Lost : Saviez-vous, Monsieur Glass, en composant votre premier opéra, que 24 autres suivraient? Philip Glass : (rires) Non. Non, non…Et bientôt il y en aura un autre! .… En 2013, il y eut The Lost (Spur der Verrirten) mais il y eut aussi The Perfect american. J’ai composé ces deux opéras en même temps. (Rires). L’un devait être créé en janvier 2013, ...
Odd Fellow Palace, Copenhague - Photo par The Heritage Agency of Denmark

Nielsen XXXIII : les Quatuors à cordes

Carl Nielsen confia au quatuor à cordes des pages de toute beauté où l’on retrouve beaucoup de traits de sa personnalité artistique et humaine. Ses quatre principaux quatuors à cordes élaborés entre 1887 et 1906 font apparaître les caractéristiques essentielles du musicien et du personnage lui-même, notamment une volonté de proximité physique et psychologique avec ses interprètes. Remarquons encore que son contemporain finlandais Jean Sibelius (1865-1957) a longtemps connu un sort ...
Alexander Raskarov - © Philippe Gontier

Alexander Raskatov à propos de son opéra Cœur de chien

« Le monde actuel est si impitoyable, nous sommes devenus tous durs les uns envers les autres » ResMusica: Votre opéra Cœur de chien et Le Nez de Dimitri Chostakovitch sont deux œuvres satiriques qui ont rencontré un vif succès dans le même temps. Pensez-vous que vous avez bénéficié de cet intérêt tout récent pour le Nez ? Alexander Raskatov: C'est une question intéressante, je n’y avais jamais pensé. J'aime beaucoup Le Nez, ...
Concert de Camille Saint Saëns à la salle Gaveau. Source : Bibliothèque nationale de France

Nielsen XXXII : Carl Nielsen à Paris

Premier séjour à Paris (1891) : la découverte de l’amour Avant son premier voyage d’études, rendu possible par l’obtention d’une bourse prestigieuse, le jeune Carl Nielsen n’avait jamais quitté son Danemark natal, et plus précisément son île de Fionie et la capitale du royaume, Copenhague, où il se rendit pour tenter l’aventure, à l’instar de son compatriote le plus célèbre du temps de sa jeunesse, Hans Christian Andersen. Son engagement récent comme ...
Olivier Greif - We are the words

Olivier Greif révélé par ses amis

We are the words, livre d’entretiens de musiciens et de proches d’Olivier Greif, tire sa substance du vaste hommage rendu au compositeur par Anne Bramard-Blagny (12 DVDs Timpani, Clef ResMusica), autant qu’il le prolonge. L’ouvrage reprend en effet les entretiens qu’elle avait filmés, mais le format de l’écriture permet de les reproduire sans coupure, et pour nombre d’entre eux de les compléter, de les enrichir par un travail de réécriture. Il ...
Giya+Kancheli2

Giya Kancheli, un monde de spiritualité universelle (II)

Le cycle symphonique : grandeur et abandon de la symphonie La tradition symphonique de la Géorgie est fort ténue pour ne pas dire quasiment inexistante. Le Russe Mikhaïl Ippolitov-Ivanov  (1859-1935), élève de Rimski-Korsakov,  vécut un temps à Tbilissi (1882-1993) où il fut nommé professeur et directeur de l’école de musique. Un conservatoire digne de ce nom n’existait pas avant 1917. Il s’intéressa à la musique traditionnelle caucasienne qui laissa des traces dans plusieurs ...
giya_kancheli2

Giya Kancheli, un monde de spiritualité universelle (I)

« La musique présente un grand avantage : sans rien dire elle peut tout exprimer » Ilya Ehrenburg   Comment situer l’œuvre de Kancheli?  Ce corpus musical et spirituel fascinant pourrait être défini comment étant à confluence des univers des Estoniens Arvo Pärt (né en 1935) et Sven Erik Tuur (né en 1959), de l’Ukrainien Valentin Silvestrov (né en 1937), des Polonais Henrik Gorecki (1933-2000) et Zbigniew Preisner (né en 1955) , des Russes Alfred Schnittke ...
Penderecki2013_570

Krzysztof Penderecki, un portrait

Krzysztof Penderecki est né le 23 novembre 1933 à Dębica, dans le district de Cracovie. La République de Pologne est un état jeune, né du redécoupage des empires russe, allemand et autrichien après la Première Guerre Mondiale. Penderecki vient d’un milieu bourgeois – son père est avocat, son grand-père directeur de banque – où la pratique musicale en amateur est quotidienne. La Deuxième Guerre Mondiale oblige la famille à quitter ...
Orchestre symphonique de Norrköping & Christian Lindberg, 31 oct 2013

Allan Pettersson par Lindberg, aussi historique que Mahler par Bernstein ?

Dans sa défense de la musique d’Allan Pettersson, Christian Lindberg dresse sans complexe un parallèle avec Leonard Bernstein dans les années 1960 faisant enfin entrer Gustav Mahler dans le cercle des grands compositeurs. Et il est vrai que la situation est similaire entre ce qu’a accompli Bernstein avec le Philharmonique de New-York et ce que Lindberg réalise aujourd’hui à travers un ambitieux programme d’enregistrements avec l’Orchestre symphonique de Norrköping. L’objectif ...