Festivals, La Scène, Musique de chambre et récital

Le Xe Gala de l’Opéra de Montréal,que du bonheur !

Plus de détails

Montréal. Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts. 4-XII-05. Georges Bizet (1838-1875) : Carmen. Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) : Don Giovanni, L’Enlèvement au sérail. Gioacchino Rossini (1792-1868) : Le Barbier de Séville. Gaetano Donizetti (1797-1848) : La Favorite, Lucia di Lammermoor. Vincenzo Bellini (1801-1835) : Les Puritains, Norma. Charles Gounod (1818-1893)  : Faust, Roméo et Juliette. Giuseppe Verdi (1813-1901)  : La Traviata, Il Trovatore, Falstaff, Un bal masqué, Nabucco, Don Carlo. Jules Massenet (1842-1912)  : Manon, Le Cid. Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840-1893)  : la Dame de pique. Giacomo Puccini (1858-1924)  : Tosca, La Bohème, La Rondine, Madama Butterfly. Amilcare Ponchielli (1834-1886)  : La Gioconda ; Richard Wagner (1813-1883)  : Le Vaisseau fantôme. Jacques Offenbach (1819-1880)  : La Vie parisienne, Les Contes d’Hoffmann. Richard Strauss (1864-1949)  : Ariane à Naxos. Angela Horn, Stephen Morscheck, Sarah Coburn, Lyne Fortin, Emilia Boteva, Étienne Dupuis, Janinah Burnett, Gregory Dahl, Phillip Addis, Norine Burgess, Michel Corbeil, Claude Grenier, Allison Angelo, Nicolae Raiciu, Manon Strauss Evrard, Gianna Corbisiero, David Matthew Bedard, Artuso Chacon-Cruz, Kristopher Irmiter, Manon Feubel, Gaétan Laperrière, Arianna Zukerman, Joshua Hopkins, Marc Hervieux, Dongwon Shin, Marie-Josée Lord, Jeffrey Kneebone, Nicole Cabell, Aline Kutan. Chœur de l’Opéra de Montréal, Orchestre Métropolitain du Grand Montréal, direction : James Meena.


Le Gala de L’Opéra de Montréal (OdM) est devenu au fil des ans un événement incontournable qui annonce joyeusement l’arrivée de Noël. Dans une salle comble, c’est un feu roulant de notes et de contre-notes, ponctuées par des tonnerres d’applaudissements pendant plus de quatre heures de musique. Une table gargantuesque nous est servie par les marathoniens de l’art lyrique ! Des mets raffinés, accompagnés de vin capiteux ou de quelques jeunes fioles possédant déjà l’arôme millésimé des grands crus. C’est un vrai régal pour le cœur et les oreilles du gastronome lyricomane. Près de 30 artistes ont interprété quelque 34 airs, duos ou ensembles du grand répertoire, au plaisir gourmand des mélomanes. On sort de cette longue matinée festive, gorgés d’airs, repus, épuisés mais satisfaits comme après une formidable orgie.

Il est de tradition, lors de ces Galas, d’introniser un ou une artiste au Panthéon canadien de l’art lyrique pour sa contribution exceptionnelle à l’épanouissement de l’opéra. Cette année, les honneurs revenaient à madame Pierrette Alarie, rejoignant entre autres, les Emma Albani, Raoul Jobin, , et le ténor Léopold Simoneau, son époux. Pour raison de santé, madame Alarie n’a pu se déplacer et c’est , historienne et auteur d’une biographie du couple qui lui a rendu un vibrant hommage. Enfin, lui a dédié «Mattern aller Arten…» de l’Enlèvement au sérail de Mozart.

Il est difficile, voire impossible de faire un compte-rendu complet et équitable d’une telle Odyssée lyrique. Retenons tout de même, du côté des voix féminines, la mezzo-soprano américaine Angela Horn, véritable sirène, qui a fait tourner les têtes dans une Habanera endiablée malgré une prononciation quelque peu surréaliste de la gitane. La soprano Nicole Cabell, inconnue à ce jour, a chanté de façon admirable le «Chi il bel sogno di Doretta ?» Mais c’est , avec «Ecco l’orrido campo» de Verdi, suivi du duo avec , «Miserere» du Trovatore qui a littéralement enflammé l’assistance. Le seul regret que nous éprouvons, c’est de l’entendre si peu souvent de ce côté-ci de l’Atlantique. , a repris le duo «Viene la sera…» de Madama Butterfly mais cette fois-ci, avec . Elle a prouvé une fois de plus qu’elle est une des meilleures voix pucciniennes. On se prend à rêver avec Marie-Josée Lord, de voir un jour sur la scène montréalaise, le Cid de Jules Massenet. L’air de Chimène, «De cet affreux combat…Pleurez mes yeux !» est d’une beauté absolue.

Du côté des hommes, Gaétan Laperrière dans un Scarpia décapant «Tri sbirri…Te Deum…» accompagné du chœur de L’OdM a beaucoup impressionné. , supérieur à ce que nous avions entendu à Québec dans les Contes d’Hoffmann d’Offenbach, a créé littéralement un Kleinzach désopilant et haut en couleur, «Il était une fois à la cour d’Eisenach…». On ne pourrait passer sous silence l’excellent chœur de l’OdM, non seulement dans le «Va pensiero» de Nabucco ou le chœur du quatrième acte de Carmen, mais partout où sa présence est nécessaire.

Des voix intéressantes, sans doute, pourrions-nous rajouter, à l’instar de , «Choisir ! et pourquoi ? Donnez ! Donnez encore ! Ce soir j’achète tout !».

Bravissimo au grand timonier qui a su tenir le cap pendant plus de quatre heures de musique.

Plus de détails

Montréal. Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts. 4-XII-05. Georges Bizet (1838-1875) : Carmen. Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) : Don Giovanni, L’Enlèvement au sérail. Gioacchino Rossini (1792-1868) : Le Barbier de Séville. Gaetano Donizetti (1797-1848) : La Favorite, Lucia di Lammermoor. Vincenzo Bellini (1801-1835) : Les Puritains, Norma. Charles Gounod (1818-1893)  : Faust, Roméo et Juliette. Giuseppe Verdi (1813-1901)  : La Traviata, Il Trovatore, Falstaff, Un bal masqué, Nabucco, Don Carlo. Jules Massenet (1842-1912)  : Manon, Le Cid. Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840-1893)  : la Dame de pique. Giacomo Puccini (1858-1924)  : Tosca, La Bohème, La Rondine, Madama Butterfly. Amilcare Ponchielli (1834-1886)  : La Gioconda ; Richard Wagner (1813-1883)  : Le Vaisseau fantôme. Jacques Offenbach (1819-1880)  : La Vie parisienne, Les Contes d’Hoffmann. Richard Strauss (1864-1949)  : Ariane à Naxos. Angela Horn, Stephen Morscheck, Sarah Coburn, Lyne Fortin, Emilia Boteva, Étienne Dupuis, Janinah Burnett, Gregory Dahl, Phillip Addis, Norine Burgess, Michel Corbeil, Claude Grenier, Allison Angelo, Nicolae Raiciu, Manon Strauss Evrard, Gianna Corbisiero, David Matthew Bedard, Artuso Chacon-Cruz, Kristopher Irmiter, Manon Feubel, Gaétan Laperrière, Arianna Zukerman, Joshua Hopkins, Marc Hervieux, Dongwon Shin, Marie-Josée Lord, Jeffrey Kneebone, Nicole Cabell, Aline Kutan. Chœur de l’Opéra de Montréal, Orchestre Métropolitain du Grand Montréal, direction : James Meena.

Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.