À emporter, Documentaire, DVD, DVD Musique, Musique symphonique

Simon Rattle Vol IV Three Journeys Through Dark Landscapes

Plus de détails

La musique orchestrale du XXe siècle. Une visite guidée par Sir Simon Rattle, Anne-Sophie von Otter, Williard White et le City of Birmingham Symphony Orchestra. Documentaire, volume 4 : Three Journeys Through Dark Landscapes. Réalisateur : Barrie Gauvin. En anglais et en allemand. Sous-titres en français, italien, japonais, espagnol. 1 DVD Arthaus 102 039. Zone 0. Durée : 50′

 

Ce quatrième volume de la collection Orchestral music in the 20th Century est consacré à trois voyages dans les ténèbres du siècle dernier ; Sir explore les liens entre musique et climat politique. Bartók, Chostakovitch et Lutoslawski, victimes des pouvoirs politiques tant fascisants que communistes, sont ainsi présentés avec tact, sans aucune simplification excessive mais avec un vrai talent pédagogique par le chef britannique. Ce dernier nous raconte comment face aux évènements et à la censure politique, certains compositeurs ont trouvé dans leur art un espace de liberté. L’évocation de Chostakovitch se révèle ainsi particulièrement probante et Rattle place l’accent sur la seconde lecture qu’il faut avoir de certaines de ses œuvres. Les extraits musicaux sont sélectionnés avec soin et le chef d’orchestre fait d’excellents liens entre certaines partitions comme le désespoir du Château de Barbe-bleue et l’élégie du Concerto pour orchestre de Bartók tandis que l’opposition entre le final de la Symphonie n°5 et de la huitième partie de la Symphonie n°14 de Chostakovitch crée un saisissant contraste où le faux pompiérisme de la Symphonie n°5 s’oppose à toute la tension libérée dans l’avant dernière symphonie du maître russe. Renforcé de et d’, les musiciens de l’orchestre de Birmingham et leur chef d’orchestre sont évidemment au-dessus de toute critique.

Si l’initiative et la réalisation d’une telle série méritent le respect, l’auditeur pourra être étonné de quelques aspects de la présentation. Ainsi certaines animations sont plus que mal venues et apparaissent malheureusement assez risibles : l’émission s’ouvre sur une bien piteuse maquette du rideau de fer…. Le second reproche tient à la manière de filmer du réalisateur Barrie Gauvin. À force de vouloir montrer tous les instruments de l’orchestre lors des solos, le réalisateur en perd parfois le sens de la conduite générale. Ce défaut est assez gênant pour une partition à l’orchestration foisonnante comme la Musique pour cordes, percussions et célesta de Bartók. Mais dans le désert de la médiocrité télévisuelle et en dépit de ces reproches, il faut louer le chef britannique pour cette magistrale initiative désormais à la portée de tous les foyers et de toutes les écoles.

Plus de détails

La musique orchestrale du XXe siècle. Une visite guidée par Sir Simon Rattle, Anne-Sophie von Otter, Williard White et le City of Birmingham Symphony Orchestra. Documentaire, volume 4 : Three Journeys Through Dark Landscapes. Réalisateur : Barrie Gauvin. En anglais et en allemand. Sous-titres en français, italien, japonais, espagnol. 1 DVD Arthaus 102 039. Zone 0. Durée : 50′

 
Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.