Mot-clef : Willard White

Screenshot_20190707_003148

À Aix, grandeur et décadence sur grand écran dans la ville de Mahagonny

Une affiche de choix pour un opéra qui fait son entrée dans la programmation aixoise. Et pourtant, Grandeur et décadence de la ville de Mahagonny ne tient pas toujours ses promesses. Ce qui marque le plus dans cette production est une mise en scène autant vide de sens qu’écrasante. L’emploi de la vidéo d’Ivo van Hove révélait déjà ces failles pour le Boris Godounov présenté à Paris l’année dernière. Ici, le metteur ...
Médée.01

À Genève, Anna Caterina Antonacci magnifie Médée

Avec Médée de Marc-Antoine Charpentier, le Grand Théâtre de Genève propose une production où les talents des protagonistes effacent les lourdeurs et les longueurs de l’œuvre elle-même. En février 2013, la scène de l’English National Opera de Londres montrait cette production de Médée de Marc-Antoine Charpentier en version anglaise. Le Grand Théâtre de Genève, coproducteur de ce spectacle l’a reprise mais, dans sa langue française originale. Si la mise en scène ...
61zXyHQwCzL._SL1200_

Giasone de Cavalli en DVD

Théâtre et musique se rejoignent pour une production légère, tragique et finalement enthousiasmante. Interprétation au sommet pour une partition dont on goûtera les multiples beautés. Ce DVD est la captation de la production donnée à Genève en février 2017 et reprise en mars 2018 à l’Opéra Royal de Versailles. Nous avions dit dans nos colonnes tout le bien que nous pensions à la fois de la réalisation musicale et de la ...
De la maison des morts selon Chéreau, enfin à l’Opéra de Paris

De la maison des morts selon Chéreau, enfin à l’Opéra de Paris

Un « nouveau spectacle » aujourd’hui âgé de 10 ans : la communication de l’Opéra de Paris fait preuve d’un certain humour autour de cette production de De La Maison des morts devenue une référence depuis sa création aux Wiener Festwochen grâce au regard particulièrement juste de Patrice Chéreau. Pierre Boulez n’est plus à la baguette, mais pour cette première à Paris, la lecture saisissante d’Esa-Pekka Salonen sublime le lyrisme déchirant et la ...
À Genève, Il Giasone en comédie burlesque

À Genève, Il Giasone en comédie burlesque

Entre baroque et comédie légère, la production du Grand Théâtre de Genève Il Giasone de Francesco Cavalli s’appuie sur la poésie des décors et la finesse d’une musique sophistiquée pour raconter une mythologie détournée. Il Giasone, l’opéra de Francesco Cavalli, reprend le mythe des amours de Médée et Jason sur fond de Toison d’Or, ici relayés par Egeo, amoureux éconduit de Médée, et Isifile, l’épouse de Jason. Porte ouverte à toutes ...
Souffrance et transfiguration par Peter Sellars

Souffrance et transfiguration par Peter Sellars

Au lendemain de l'horreur niçoise, Aix-en-Provence a décidé de continuer. Ce dyptique Stravinsky Oedipus Rex/Symphonie de psaumes conçu par Peter Sellars, donné en quasi-clôture de la 68e édition, une des plus mémorables du Festival, est un viatique. « L'art peut sembler dérisoire en regard de la violence et de l'effroi qui frappent notre monde ; chaque communauté de spectateurs réunis par une œuvre d'art constitue une expérience de notre humanité partagée. Cette expérience-là est ...
Peter Sellars exalte deux raretés, Iolanta et Perséphone

Peter Sellars exalte deux raretés, Iolanta et Perséphone

En associant Iolanta de Tchaïkovski et Perséphone de Stravinsky, cette production aixoise, reprise à Lyon, ose deux défis : apparier deux opéras en un acte, exercice toujours délicat ; et puiser des ouvrages inhabituels, voire adjacents, dans le corpus des compositeurs. Peter Sellars, au talent décidément exceptionnel, les a merveilleusement relevés. Dans l’œuvre de Tchaïkovski, Iolanta n’est pas le plus fréquenté. Assurément, il s’agit d’un conte : Iolanta narre moins qu’il ne chante et ...
IOLANTA (Peter SELLARS) 2015

Sellars et Currentzis rendent la vue et la visibilité à Iolanta

Le Festival d'Aix-en-Provence propose une escale française à cette production Stravinsky/Tchaïkovsky, créée en 2012 à Madrid, qui vient couronner l'édition 2015 du Festival. Iolanta est le seul des 10 opéras de Tchaïkovsky à connaître une fin heureuse. La veille de la première, dans la cour du presbytère, devant un public retenant son souffle, Peter Sellars raconte avec une empathie infinie qu'alors que son ultime héroïne, tombée dans la passion amoureuse, recouvre ...
71rCHF8KK2L._SL1500_[1]

Maazel, Les années Cleveland ou l’éloge de la virtuosité

Lorin Maazel fut titulaire de l'orchestre de Cleveland de 1972 à 1982. Il laisse un copieux héritage discographique que Decca regroupe dans un passionnant coffret de 19 CD , qui éclaire bien les orientations stylistiques du chef américain et met en évidence ses idiosyncrasies caractéristiques. Hormis une intégrale des symphonies, ouvertures et variations de Brahms, certes superbe instrumentalement mais assez peu habitée, on retrouve surtout le goût pour la rutilance sonore et ...
18.07.14 - Charles Dutoit - (c) Nicolas Brodard (1)

La Damnation de Berlioz par Dutoit à Verbier

Le Verbier Festival propose de plus  en plus d’opéras en versions de concert. Cette année, pas moins de 5 évènements lyriques sont programmés. Charles Dutoit, qui avait marqué les esprits, en 2012, avec un exceptionnel Pelléas et Mélisande, affrontait, ce soir, la Damnation de Faust d’Hector Berlioz. Berliozien émérite, auteur chez Decca  d’un cycle discographique moins médiatisé que celui de Colin Davis, mais qualitativement à recommander, le chef suisse connait les ...
Damnation de Faust à l'Opéra de Rouen - photo Vincent Ferron

La Damnation de Faust à Rouen ? Jugez par vous-même !

C’est avec la Damnation de Faust que l’Opéra de Rouen ouvrait sa saison, avec comme heureuse particularité que la dernière représentation du 8 octobre était retransmise en direct sur Culturebox et restera consultable gratuitement pendant un an (voir la vidéo en bas de l’article). Cette coproduction avec l’opéra de Limoges se distingue par une mise en scène qui vise à l’efficacité, structurée entièrement d’une large roue crantée dont les motifs évoquant ...
Iolanta

Iolanta and Perséphone, a successful pairing

The originality and success of this DVD results from first an unusual pairing of two works, or rather two rarities, belonging to very different eras and idioms. Indeed, aside from their very obviously Russian origins—even though Persephone, which premiered at the Paris Opera in 1934, could almost be taken for a French work—everything about these two works would seem to be entirely different. The late post-romanticism of Tchaikovsky's last opera (Iolanta ...
catherine hunold

Rennes : Catherine Hunold, la nouvelle Brünnhilde

Afin de favoriser la diffusion de son œuvre, Richard Wagner avait autorisé la réalisation de versions pour orchestres réduits de ses ouvrages. C’est le cas de cette Coburger Fassung de la Walkyrie proposée en concert par l’Opéra de Rennes en collaboration avec le Théâtre de Cobourg, qui fait appel à une soixantaine d’instrumentistes. Les cordes ne sont pas impactées par cette réduction d’effectif qui affecte en revanches les cuivres et ...
Iolanta

Iolanta et Perséphone : mise en parallèle réussie

L’originalité et la réussite de ce DVD proviennent tout d’abord d’un curieux appariement, qui met en parallèle deux œuvres, deux raretés devrions-nous dire, appartenant à des époques et à des esthétiques bien différentes. En effet, mises à part leurs origines russes bien marquées – encore que Perséphone, créée à l’Opéra de Paris en 1934, pourrait presque passer pour un ouvrage français –, tout semblerait opposer le postromantisme tardif du dernier ...
Babylon 1

À Munich, Babylon de Widmann, terrible cité

Y a-t-il un quota de chefs-d’œuvre par an ? Si oui, il est fort possible que ce quota ait été déjà dépassé pour l’année 2012, ne serait-ce qu’avec Written on skin de George Benjamin : le talent de Jörg Widmann, un des plus évidents de sa génération, n’aura pas suffi à transformer le livret du très médiatique philosophe Peter Sloterdijk en une œuvre scénique viable. La philosophie et l’opéra n’ont ...
Charles Dutoit directing the Verbier Festival Orchestra

Ouverture du Verbier festival, avantage Dutoit

L’édition 2012 du Verbier festival s’est ouverte sur les chapeaux de roue, avec à la baguette, le chef d’orchestre suisse Charles Dutoit, directeur musical de l’orchestre des jeunes du festival, pour des affiches de prestige dont une version de concert de Pelléas et Mélisande de Debussy avec un casting à faire courir les amoureux de la partition.    Les échos d’avant festival se faisaient déjà annonciateurs d’un niveau superlatif et d’un ...
DVD_BelAir_Mahagonny

Un Mahagonny lyrique de haute volée

C’est dans une décharge publique, au milieu des immondices, que commence, et se terminera un peu plus de deux heures plus tard, ce Mahagonny madrilène, ce qui pourra inspirer à certains, et au premier abord seulement, un sentiment de rejet devant l’aspect parfaitement inesthétique de ce décor, ajoutant, comme certains costumes, une couche de trash très premier degré à un sujet en lui-même peu reluisant, où le second degré est ...
lso_bartok_gergiev1

Bartók et Gergiev, l’artisanat furieux

Avant de faire entre le CD dans le lecteur, on sait maintenant à quoi s’attendre avec un enregistrement de Valery Gergiev dans les œuvres du XXe siècle : de l’explosif, de l’intense, du furieux et un orchestre chauffé à blanc à la limite du criard. Rebelote avec ce Château de Barbe-Bleue de Béla Bartók, pris dans une fusion orchestrale. Comme toujours, Gergiev fait du Gergiev. Pas de lecture hédoniste à la ...
Les ravages de la passion

Sancta Susanna & Le château de Barbe-Bleue : les ravages de la passion

Que mettre avant Le château de Barbe-Bleue de Béla Bartók, dont la durée (un peu moins d’une heure) nécessite un complément de programme ? L’œuvre est écrasante, aucune tentative n’a été jusqu’à présent satisfaisante. Le tout petit opéra (20 minutes à peine) de Paul Hindemith, Sancta Susanna, en a fait les frais. Cette pièce en elle-même peine à s’imposer. Le sujet, à l’époque sulfureux (la création est faite en 1922) d’une religieuse qui ...
Une Walkyrie en haute définition

Rattle-Braunschweig, une Walkyrie en haute définition

Alors que La Tétralogie de Wagner, programmée dans le cadre du Festival d’Aix, commencée en 2006, touche à sa fin avec la programmation cet été du Crépuscule des Dieux, voici que nous arrive la captation de La Walkyrie de 2007, sans que l’édition intégrale des quatre opéras ne soit clairement annoncée. Contentons nous donc de cet extrait du Ring, mais quel extrait, puisqu’il s’agit sans doute du plus génial et ...
Le rêve d’une sirène de la rue

Le rêve d’une sirène de la rue

Rusalka Ce vendredi 5 décembre 2008, la Monnaie donnait en première représentation Rusalka (1900), dixième des onze opéras de Dvorák. L’histoire d’une ondine, slave, une petite sirène, plus démoniaque que le personnage d’Andersen. Un «conte lyrique», merveilleux, qui révèle un rôle-titre audacieusement muet au cœur du récit. Un conte métamorphosé par les visions complices de Stefan Herheim et Heike Scheele. Plongés dans une scénographie somptueuse, les nymphes deviennent prostituées, le prince ...
Elina Garanca, Marguerite de lumière.

Elīna Garanča, Marguerite de lumière

La Damnation de Faust En juin 2003, La Damnation de Faust d'Hector Berlioz mis en scène par Olivier Py avait soulevé de violentes protestations du public genevois. Alors reçue par une bronca de protestataires aux cris de «De Py en pis!» et autres «Monsieur Blanchard, plus de Py à Genève!» par des spectateurs déjà perturbés par Les Contes d’Hoffmann que le metteur en scène français avait montré deux ans auparavant, cette ...
Simon Rattle Vol IV Three Journeys Through Dark Landscapes

Simon Rattle Vol IV Three Journeys Through Dark Landscapes

Ce quatrième volume de la collection Orchestral music in the 20th Century est consacré à trois voyages dans les ténèbres du siècle dernier ; Sir Simon Rattle explore les liens entre musique et climat politique. Bartók, Chostakovitch et Lutoslawski, victimes des pouvoirs politiques tant fascisants que communistes, sont ainsi présentés avec tact, sans aucune simplification excessive mais avec un vrai talent pédagogique par le chef britannique. Ce dernier nous raconte comment ...
L’enlèvement au Musée de cire

L’enlèvement au Musée de cire

Au travers de ce DVD, Glyndebourne étale une production de 1980 de L’enlèvement au sérail de Mozart qu’il eût été parfaitement possible d’ignorer. Le théâtre que restitue le support digital moderne relève d’une forme bourgeoise du culte des conventions de l’art lyrique que l’on croyait appartenir définitivement au temps jadis. Les gros plans sur les visages très maquillés des personnages rajoutent encore à cette impression que laisserait une production tout ...
Waldbuhne in Berlin - La nuit américaine

Waldbuhne in Berlin – La nuit américaine par Simon Rattle

Le concert en plein air à la Waldbühne de Berlin est une tradition estivale que le Philharmonique et le public berlinois ne rateraient pour rien au monde. L’ambiance chaleureuse, populaire, décontractée - la musique se vit avec un bonheur qui fait plaisir à voir et à entendre - est contagieuse. C’est bien ce qui se dégage de ce DVD qui restitue cette « Nuit Américaine » ensoleillée de 1995, malgré la platitude ...
El niño, un opéra de John Adams.

El niño, opéra de John Adams

Introduction J’avais eu la chance en décembre 2000 d’assister au Châtelet à la création mondiale de « El niño », dernier opéra en date écrit par John Adams. J’en garde l’un de mes meilleurs souvenirs d’opéra. A la fin du premier acte, après la naissance de Christ, j’avais les larmes aux yeux, des larmes de bonheur. « El niño » est le troisième opéra du compositeur américain John Adams (né en 1947) et fait suite à ...

Giuseppe Verdi, Fastaff trop classe

Production réalisée dans le cadre du Festival d’Aix-en-Provence 2001 par Herbert Wernicke, qui avait déjà monté dans l’enceinte du Théâtre de l’Archevêché une Belle Hélène d’Offenbach qui suscita quelque remous, ce Falstaff est le dernier ouvrage proposé en France par le metteur en scène scénographe allemand, mort brutalement le 16 avril dernier à l’âge de cinquante-cinq ans alors qu’il travaillait sur une nouvelle production d’Israël en Egypte de Haendel pour ...