Mot-clef : Anne Sofie von Otter

Anne Sofie von Otter dans l’intimité des salons

Anne Sofie von Otter dans l’intimité des salons

Une soirée poétique avec l'aide précieuse de Kristian Bezuidenhout. Mieux vaut ne pas venir à ce concert avec de fausses attentes : la voix d’Anne Sofie von Otter n’est plus celle de ses débuts, et ce qu’elle offre aujourd’hui au public n’est plus la plénitude sonore de ses plus belles années. Ce qui n’a pas changé, en revanche, c’est l’intelligence et la sûreté de goût de l’interprète. Le programme qu’elle propose ...
KARMELITSYSTRARNA_20190123_MS305

Dialogues des Carmélites repris au Kungliga Operan Stockholm

Créé en 2011 et repris cette saison à Stockholm, le spectacle Dialogues des Carmélites de Poulenc par Johanna Garpe sert surtout d’illustration à un plateau d’où ne se démarquent que les hommes, tandis que l’attrait principale de la production se trouve en fosse. Créée en 1957 six ans avant la mort de Poulenc, Dialogues des Carmélites est aujourd’hui devenu un classique tant en France qu’à l’étranger, comme le prouvent encore en ce ...
DIALOGUES DES CARMELITES - 
De : Francis POULENC - 
Direction musicale : Jeremie RHORER - 
Chef de choeur : Mathieu ROMANO - 
Mise en scene : Olivier PY - 
Scenographie et costumes : Pierre Andre WEITZ - 
Lumiere : Bertrand KILLY - 
Avec : 
Veronique GENS (Madame Lidoine) - 
Sabine DEVIEILHE (Soeur Constance de St Denis) - 
Au Theatre des Champs Elysees - 
Orchestre National de France - 
Ensemble Aedes - 
Le 03 02 2018 - 
Photo : Vincent PONTET

Dialogues des carmélites par Olivier Py : que La Force soit avec nous

Pour son retour au Théâtre des Champs-Élysées, Dialogues des carmélites dans la mise en scène d'Olivier Py hypnotise une salle qui retient son souffle. 2013 fut une année importante pour Olivier Py. Claude à Lyon, Il Trovatore à Munich, puis un vibrant Alceste à la craie à Garnier, une rutilante Aïda en forme de leçon d’histoire à Bastille, et enfin  Dialogues des carmélites au Théâtre des Champs-Élysées. Le prolifique metteur en scène ...
Avec Anne Sofie Von Otter, Barock isn’t Pop à Gaveau

Avec Anne Sofie Von Otter, Barock isn’t Pop à Gaveau

Le programme de ce récital d’Anne Sofie Von Otter, complété par quelques surprises annoncées sur scène, paraît bien imparfait pour atteindre l’objectif de la soirée : démontrer le lien entre baroque et musiques actuelles. Barock isn’t Pop ! Et alors ? Ce répertoire n’est-t-il pas désormais tout aussi parlant pour le public d’aujourd’hui, à l’image des deux autres jeunes protagonistes de la soirée, Thomas Dunford et Jean Rondeau ? L’idée aurait pu être amusante, ...
Le_nozze_di_Figaro_4._Akt_c__W._H_Asl_

Figaro à Munich, mariage de routine

La direction prétentieuse et maniérée de Constantinos Carydis pèse sur une soirée d'honorable routine. Vingt ans ! Créée en 1996, la mise en scène des Noces de Figaro par le pape du théâtre munichois Dieter Dorn a occupé le plateau du Nationaltheater jusqu'en novembre 2016 : un spectacle sobre, sans grandes ambitions mais efficacement divertissant. Moins d'un an après la dernière, c'est à Christoph Loy que l'Opéra de Bavière a confié ...
Une Lulu d’exception à Hambourg

Une Lulu d’exception à Hambourg

Le public fait un triomphe à un spectacle complexe et passionnant. C'est un spectacle hors normes que propose pour cette Lulu l'Opéra de Hambourg, un spectacle profondément marqué par la puissance d'une collaboration étroite entre trois artistes d'exception, Kent Nagano, Barbara Hannigan et surtout Christoph Marthaler, créateur discret et entêté qui emmène le théâtre d'opéra sur des pistes toujours nouvelles. Dans cette Lulu, Marthaler creuse des sillons déjà entamés dans d'autres spectacles ...
DSC00623©SimonBarralBaron pour le Festival Berlioz

Berlioz enfin prophète en son pays

Triomphal brelan de journées en ouverture du Festival Berlioz 2016 à La Côte-Saint-André. Où comment l'intelligence fervente (et malicieuse) d'une programmation est parvenue à rassembler l'attente du mélomane qui savait et la candeur émerveillée du néophyte qui découvre, et à imposer enfin Berlioz comme le monument incontournable qu'il a toujours été. Bruno Messina aime à citer le livre de John Blacking Le sens musical, qui, partant du constat qu'une société, quelle ...
Des Noces presque de référence par Nézet-Séguin

Des Noces presque de référence, par Nézet-Séguin

Après Don Giovanni, L’Enlèvement au Sérail et Cosi fan Tutte, le chef canadien Yannick Nézet-Séguin réunit autour de lui une brochette de stars pour cette nouvelle version des Nozze di Figaro de Mozart captée lors du concert de gala de fin de saison du Festspielhaus Baden-Baden. De l’avis de tous les chanteurs d’opéra, Le Nozze di Figaro de Mozart est le mieux écrit pour la voix. Rien dans l’écriture vocale qui ...
Anne-Sofie-von-Otter-credit-Ewa-Marie-Rundquist

Laurent Naouri et Anne Sofie Von Otter à Dijon

Après les « Monstres, Sorcières et Magiciens » anglais, voici venir les Français dans le même répertoire, tout aussi riche en sortilèges et malédictions : l’opéra baroque de notre pays fait son miel de ces personnages excessifs et irrationnels, pour notre plus grand bonheur. Ceux-ci offrent un détour obligé dans le monde des fantasmes et délires de l’âme humaine, sans doute avec un langage qui a vieilli mais qui, dans ...
anne sofie von otter

Finnish Independence Day Concert, edition 2015

Under Lintu's direction, the Finnish RSO played with their usual discipline and attention to detail. The annual Finnish Independence Day concert in the Helsinki Music Center is one of the major highlights of the Helsinki orchestral season. Every year, Helsinki audiences are treated to a "tasting menu" of Finnish orchestral music, featuring combinations of both new and old as well as familiar and unfamiliar. This year's concert showcased three generations of ...
Offenbach

Les Contes d’Hoffmann de Marthaler en DVD

Une fois encore, Christoph Marthaler dépoussière les grands chefs d’œuvre du répertoire. Servie par un plateau d’exception, sa mise en scène comptera dans l’histoire de l’unique opéra d’Offenbach. Une mise en scène de Christoph Marthaler est toujours un petit événement, et celle qui figure sur le présent DVD ne déroge pas à la règle. Issu d’une série de représentations données à Madrid en mai 2014, le spectacle que l’on considérera comme ...
knauer_sebastian

Sebastian Knauer, Mozart@Augsbourg

Pianiste allemand très en vue, Sebastian Knauer est le fondateur et le directeur artistique du festival de fin d’été Mozart@Augsbourg en Bavière. Depuis 2012, il revitalise la vie musicale de cette ville historiquement majeure, située dans l’une des plus belles régions d’Allemagne. Pour ResMusica, il présente son festival. ResMusica : Le Festival Mozart @ Augsbourg  est très jeune, il a été fondé en 2012. Pourquoi avez-vous créé un nouveau festival ? Sebastian Knauer : ...
refuge_in_terezin

Refuge musical à Theresienstadt

Ce DVD propose un documentaire et un concert reliés directement au camp de concentration de Theresienstadt (Terezin en tchèque) durant l’occupation nazie, et s'inscrit dans la continuité d'un premier album CD publié en 2007 (Clef ResMusica) avec les mêmes musiciens. Ce travail de mémoire honore les déportés dont deux rescapés émouvants témoignent et répondent en toute simplicité  aux questions empathiques du violoniste Daniel Hope. Une grande émotion se forme à ...
dg_symphony_edition_claudio_abbado

Anniversaire symphoniste pour Abbado en 41 CDs

Universal fête dignement le 80e anniversaire (déjà !) du grand chef d’orchestre milanais Claudio Abbado né le 26 juin 1933, non seulement en publiant un album Decca reprenant les gravures de ses débuts pour la firme britannique (référence 4785365), mais surtout en éditant cet admirable coffret de 41 CDs Deutsche Grammophon intitulé – un peu restrictivement d’ailleurs – « The Symphony Edition », et consacré essentiellement à des symphonies de Beethoven, Brahms, Bruckner, ...
naive debussy pelleas

Pelléas et Mélisande de Debussy par Bob Wilson à l’Opéra de Paris

Le Pelléas et Mélisande réglé par Robert Wilson arrive enfin en DVD. Créée au festival de Salzbourg 1997, cette production issue des représentations de 2012 est ensuite devenue un classique de l’Opéra de Paris, au point de survivre à tous ses directeurs depuis 1997… Si l’on connait, souvent jusqu’à l’overdose, le style minimaliste et abstrait du scénographe américain, force est de constater que ce Pelléas reste l’une de ses plus belles ...
Elena Tsallagova (Mélisande), Vincent Le Texier (Golaud) © Opéra national de Paris / Charles Duprat

Pelléas et Mélisande par Bob Wilson, du vide en scène

Pelléas et Mélisande de Debussy est un chef-d’œuvre français tout à fait à part dans l’histoire de l’opéra qui continue, à distance d’un siècle, à susciter des doutes dans le public à cause du mystère de ce drame : on ne connait pas les origines des personnages et vers quoi ils vont. Pelléas représente en fait un monde à part entière, très français, caractérisé par des mots suspendus, des propos indéterminés, ...
von otter_luxembourg1011_vign

Von Otter et Terezín, concert émotion au Luxembourg

Theresienstadt, la voix de la conscience et de la dignité. « Theresienstadt » – ou « Terezín » en thèque –, c’est initialement cette ville-forteresse construite par Joseph II à la fin du XVIIIe siècle afin de se protéger des ambitions territoriales de la Prusse. Et c’est là aussi que plus d’un siècle et demi plus tard, en 1941, le pouvoir nazi récemment installé à Prague décida d’envoyer, dans cet endroit ...
barcelona_tamerlano

Barcelona, Domingo est Bajazet

Plácido Domingo n’a de cesse de renouveler les défis vocaux et à plus de soixante-dix ans et après plus de cinquante ans de carrière, il renouvelle (après Madrid, Washington et Los Angeles) son incursion dans le répertoire baroque avec succès, en affichant une insolente santé vocale dans le rôle de Bajazet du Tamerlano de Haendel au cours de deux représentations barcelonaises. Il faut dire que le rôle lui colle à ...
Vus du nord

Anne Sofie von Otter : Vus du nord

La cantatrice suédoise est de retour à Dijon, cette fois-ci dans un répertoire baroque axé sur les œuvres de Bach et Haendel ; les pièces choisies ont été composées dans un laps de temps relativement court, une vingtaine d’années, et il devient donc intéressant d’observer les similitudes, mais aussi les différences qui existent entre deux compositeurs contemporains. A chacun sa spécialité : le cantor de Leipzig excelle dans l’expression de la musique ...
Bon anniversaire, Hugo Wolf !

Bon anniversaire, Hugo Wolf !

Les Lieder réunis sur cet enregistrement manifestement destiné à célébrer le cent-cinquantenaire de la naissance d’Hugo Wolf ne constituent pas une intégrale à proprement parler, mais ils peuvent néanmoins s’entendre comme une anthologie assez complète du chant wolfien de ces cinquante dernières années. EMI Classics, dont le patrimoine dans ce domaine est considérable, a en effet délibérément écarté de ces volumes les gravures historiques qui auraient permis de faire entendre ...
De Brahms à Brel

Anne Sofie von Otter & Brad Mehldau, de Brahms à Brel

Le Palais Garnier présentait une affiche inédite et prometteuse, réunissant deux sommités, chacun dans sa sphère musicale, à savoir la mezzo-soprano suédoise Anne-Sofi von Otter, et le pianiste de jazz américain Brad Mehldau. Deux colosses, l’une issu du monde lyrique, l’autre des musiques improvisées, mais tous deux aguerris dans l’exercice du cross-over. En 2001, von Otter signait un disque avec le truculent Elvis Costello, auteur-compositeur-interprète cent pour cent folk-rock, tandis ...
La pudeur de la Tragédie Lyrique

Anne Sofie von Otter, la pudeur de la Tragédie Lyrique

Ce magnifique CD, reflet d’une série de concerts à Edimbourg, Lucerne et Paris, est bâti, avec tout l’amour de l’artisan, autour de larges extraits de Médée de Marc-Antoine Charpentier et de Hippolyte et Aricie de Jean-Philippe Rameau, entrecoupés de chansons et d’airs de cour, dont certains de Michel Lambert, beau-père de Jean-Baptiste Lully, mais aussi de morceaux choisis des fêtes d’Hébé et de concerts à quatre parties de viole. C’est ...
asvon_otter

Anne Sofie von Otter féérique

Orchestre Philharmonique de Radio-France Myung-Whun Chung nous présentait ce soir un programme comportant uniquement des œuvres de Ravel. Certaines d’entre elles étaient à consonances orientales, comme Laideronnette, impératrice des pagodes issu de Ma Mère l’Oye, ou Shéhérazade. Et ce fut une réussite totale. De la douceur de la Pavane de la Belle au bois dormant à l’éclat de la Danse générale de Daphnis et Chloé en passant par la brillance du ...
Bâle-Paris, correspondance par le Grand Duché

Bâle-Paris, correspondance par le Grand Duché

La Grande Duchesse de Gérolstein La Salle Pleyel proposait ce soir du 11 janvier des extraits d’une Grande Duchesse de Gérolstein venue tout droit de Bâle pour les fêtes de fin d’année. Les mauvaises langues diront que les Parisiens n’ont pas été privés par la version de concert, car la mise en scène suisse aurait été particulièrement chahutée. Christoph Marthaler a en effet imaginé de faire périr les soldats, c’est-à-dire l’orchestre, ...
La musique de l’indicible

Anne Sofie von Otter chante Terezín, musique de l’indicible

Terezín (Theresienstadt, en allemand) fut un «camp modèle». Situé à une soixantaine de kilomètres de Prague, il servit aux nazis de vitrine visant à mystifier la communauté internationale. Les membres de la Croix-Rouge qui visitèrent le lieu se firent berner. Un paravent pour cacher les sombres flammes d’Auschwitz… On retrouve, dans cette «ville offerte aux Juifs par le Führer» (selon les termes de la propagande), la fine fleur de la ...
Un florilège d’airs pour mezzo-soprano du grand Bach

Florilège d’airs du grand Bach par Anne Sofie von Otter

Dès 1987 dans l’Oratorio de Noël dirigé par John Eliot Gardiner, Anne Sofie von Otter s’est imposée comme une extraordinaire interprète de la musique du Cantor de Leipzig. Le timbre, la longueur de souffle, l’implication dans les mots et le sens au delà du simple texte font merveille. Elle a ensuite enregistré de nombreuses pages avec les plus grands chefs. La cantatrice nous propose aujourd’hui dans ce CD des airs ...
signum_korngold_sonnett_072009-305x3001

Korngold : « I never knew the old Vienna before the war… »

Comme l’explique la voix off au début du Troisième homme de Carol Reed (1949), le nazisme et la guerre ont irrémédiablement détruit la brillante vie intellectuelle et artistique qui avaient fait la renommée de Vienne. Le Sonnet pour Vienne, dernier lied de Erich Wolfgang Korngold (1953), semble partager le même constat mélancolique, augmenté, sans doute, par l’échec du retour au pays pour cet ancien enfant prodige, qui était devenu le ...
Sans émotion

Thésée, sans émotion

Il est des charmes qui demande à maîtriser les justes proportions des filtres pour agir, mais ce soir pour la première de Thésée au Théâtre des Champs-Elysées, reconnaissons que les apprentis sorciers ne les ont pas toujours trouvées. Et s’il y eu quelques beaux moments, la mise en scène était sinistre, et parfois malgré elle comique (surtout dans les moments les plus solennels et/ou les plus tragiques), ni la distribution pour ...
La grandeur des petits, des obscurs, des sans grades

Les Troyens à Genève, la grandeur des petits, des obscurs, des sans grades

À l’opéra pendant que l’orchestre s’épanche dans l’ouverture, l’exercice fréquent qui consiste à se caler tranquillement dans son fauteuil, à jeter un coup d’œil au voisinage immédiat de sa place est une manœuvre impossible avec Les Troyens. Trois mesures de violons et déjà le canon tonne. Zzim, boum, boum, en dix secondes tout l’orchestre et le chœur sont lâchés. Dans sa musique, Hector Berlioz frôle sinon la folie du moins l’excès. ...
Theresienstadt en allemand, Terezín en tchèque

Anne Sofie von Otter : Theresienstadt en allemand, Terezín en tchèque

Confronté aux musiques rescapées du camp de concentration de Theresienstadt, peut-on parler en termes musicaux ? Dans ce disque sobrement intitulé «Terezín/Theresienstadt» qui rassemble des mélodies composées par des compositeurs juifs déportés puis exterminés pour la plupart en 1944, quelle est la part d’Histoire et quelle est celle de la Musique ? A l’évidence, c’est la valeur de témoignage de ces œuvres que l’on retient au premier abord, et c’est d’ailleurs la motivation qu’avance ...