À emporter, CD, Musique d'ensemble

Cantates de Bach par Gardiner : Volume 10

Plus de détails

Johann Sebastian Bach (1685-1750). Cantatas Vol 10 : Potsdam/Wittenberg. Ich Elender Mensch, wer wird mich erlösen BWV48 ; Wo soll ich fliehen hin BWV5 ; Es reisset euch ein schrecklich Ende BWV90 ; Ich will den Kreuzstab gerne tragen BWV56 ; Gott der Herr ist Sonn und Schild BWV79 ; Nun danket alle Gott BWV192 ; Ein feste Burge ist unser Gott BWV80. Joanne Lunn, soprano ; William Towers, alto ; James Gilchrist, tenor ; Peter Harvey, basse. The Monteverdi Choir et The English Baroque Soloists, direction : Sir John Eliot Gardiner. 2 CD SDG 110. Réf. : LC 13772. Enregistré en public pour le pèlerinage des cantates de Bach. CD 1 : le 29 octobre 2000 à l’Erlöserkirche de Postdam en Allemagne. CD 2 : le 31 octobre 2000 à la Schlosskirche de Wittenberg en Allemagne. Notice bilingue (anglais, allemand). Durée du CD 1 : 70’45. Durée du CD 2 : 51’01.

 

Le et l’, sous la direction de Sir , donnèrent en représentation toutes les cantates de au cours de l’année 2000 dans les plus belles églises d’Europe, dont beaucoup où Bach fut organiste. Ces dernières furent interprétées lors des fêtes liturgiques pour lesquelles elles avaient été composées. Le jour de Noël 1999, une célébration unique eut ainsi lieu à la Herderkirche de Weimar en Allemagne à l’occasion du nouveau millénaire.

Au travers de ces deux CD, on remarquera notamment la cantate BWV90 intitulée « Es reisset euch ein schrecklich Ende »(Une fin terrible) mettant en avant le jugement dernier, s’ouvrant avec les arias de la basse et du ténor et finissant par la protection de Dieux aux Elus par un choral récitatif. Cette cantate commence de façon furieuse avec une suite de tirades du ténor qui soutient brillamment les changements de tessitures et les pauses dramatiques. On peut d’ailleurs rapprocher le début de cette cantate avec le style théâtral de Haendel. Bach joue ici le jeu des compositeurs italiens avec l’énergie de son invention mélodique et une dynamique du rythme pour mettre encore plus en exergue le texte.

La cantate BWV 56 «Ich will den Kreuzstab gerne tragen » (Je veux bien porter la croix) est intéressante car écrite pour basse seule avec un beau jeu de violoncelle. Enfin, la BWV80«Ein feste Burge ist unser Gott » (Notre Dieu est un fort rempart) montre une exubérance de la gigue marquée par toutes les voix à l’unisson et à l’octave, exorcisant ainsi les paroles de Luther. Cette cantate dévoile également un beau duo entre la basse et la soprano avant un superbe choral final très rythmé et dansant (tonitruant) faisant suite au solo de la soprano et du continuo.

The a été créé en 1964 et l’ en 1978 par Sir . Cette magnifique interprétation de la totalité des cantates tant par l’ingéniosité du concept que la représentation prouve une nouvelle fois la réussite de cette entreprise. L’interprétation est magistrale et d’une lecture attentive au regard de l’historique ; elle prouve une jeunesse éternelle aux cantates-chorals de J. S. Bach. Un enregistrement et une interprétation de hautes qualités.

Les autres volumes chroniqués sur ResMusica : n°1, 8 et 14, et bien sur l’entretien avec John-Eliot Gardiner.

Plus de détails

Johann Sebastian Bach (1685-1750). Cantatas Vol 10 : Potsdam/Wittenberg. Ich Elender Mensch, wer wird mich erlösen BWV48 ; Wo soll ich fliehen hin BWV5 ; Es reisset euch ein schrecklich Ende BWV90 ; Ich will den Kreuzstab gerne tragen BWV56 ; Gott der Herr ist Sonn und Schild BWV79 ; Nun danket alle Gott BWV192 ; Ein feste Burge ist unser Gott BWV80. Joanne Lunn, soprano ; William Towers, alto ; James Gilchrist, tenor ; Peter Harvey, basse. The Monteverdi Choir et The English Baroque Soloists, direction : Sir John Eliot Gardiner. 2 CD SDG 110. Réf. : LC 13772. Enregistré en public pour le pèlerinage des cantates de Bach. CD 1 : le 29 octobre 2000 à l’Erlöserkirche de Postdam en Allemagne. CD 2 : le 31 octobre 2000 à la Schlosskirche de Wittenberg en Allemagne. Notice bilingue (anglais, allemand). Durée du CD 1 : 70’45. Durée du CD 2 : 51’01.

 
Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.