À emporter, CD, Musique symphonique

Le ronronnement du diesel

Plus de détails

Wolfgang-Amadeus Mozart (1756-1791) : Grande messe en ut mineur KV 427. Arleen Auger, soprano ; Doris Soffel, mezzo-soprano ; Thomas Moser, ténor ; Stephen Roberts, baryton. Kölner Rundfunkchor (chef de chœur : Hebert Schernus), Kölner RundfunkSinfonieOrchester, direction : Gary Bertini. 1 SACD Capriccio. Référence 71 068. Enregistré en public le 31 mai 1986 dans la Hans-Sachs-Haus de Gelsenkirchen. Notice de présentation en anglais, allemand et français. Durée : 54’23mn.

 

En quelques années les radios publiques sont devenues des acteurs incontournables de l’édition discographique. Ces institutions se prennent au plaisir d’éditer leurs archives mais aussi les nombreuses performances de leurs formations instrumentales. À ce petit jeu, les radios allemandes ont pris une longueur d’avance et chaque mois apporte sa douzaine de témoignages dont malheureusement bien peu réussissent à s’imposer dans la pléthore de publications.

La radio WDR de l’Allemagne de l’Ouest, basée à Cologne, se lance avec la complicité du label Capriccio dans une édition dédiée au chef d’orchestre (1927-2005). Ce musicien, éminemment francophile, fut directeur musical du principal orchestre de la radio de Cologne : le Kölner Rundfunk-Sinfonie-Orchester entre 1983 et 1991. Avec cette formation, grava une intégrale des symphonies de Gustav Mahler (EMI) passée globalement inaperçue à sa sortie mais qu’il est urgent d’écouter pour une Symphonie n°8 et un Lied von der Erde d’une haute qualité.

Avec ce disque, on espérait donc découvrir ce chef dans un répertoire auquel on ne l’associe pas. Las, cet enregistrement public ne nous offre qu’une interprétation routinière et placide menée à vue par un chef peu aidé par ses troupes. Certes, la prestation n’est en rien scandaleuse mais on ne quitte pas le confortable ronronnement d’une convenable exécution des notes. Le quatuor de soliste est bien inégal et seul le superbe timbre cristallin d’Arleen Auger séduit nos oreilles. se chauffe au fil du concert, mais ses premières interventions sont passablement ratées et il est bien dur de se faire à son timbre métallique qui caractérise une méforme passagère. et Stephen Roberts sont en service minimum. La grosse déception vient du Kölner Rundfunkchor que la prise de son de hall de gare noie dans un halo incolore et flou. On peut quand même se rendre compte que l’homogénéité et les timbres sont bien indigents. Proposé sans compléments, ce disque ne peut s’imposer et on espère que Capriccio redressera vite la barre avec d’autres témoignages qui donneront une fidèle idée du niveau de ce musicien.

Plus de détails

Wolfgang-Amadeus Mozart (1756-1791) : Grande messe en ut mineur KV 427. Arleen Auger, soprano ; Doris Soffel, mezzo-soprano ; Thomas Moser, ténor ; Stephen Roberts, baryton. Kölner Rundfunkchor (chef de chœur : Hebert Schernus), Kölner RundfunkSinfonieOrchester, direction : Gary Bertini. 1 SACD Capriccio. Référence 71 068. Enregistré en public le 31 mai 1986 dans la Hans-Sachs-Haus de Gelsenkirchen. Notice de présentation en anglais, allemand et français. Durée : 54’23mn.

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.