Mot-clef : Gary Bertini

oehms_mahler_stenz

Markus Stenz et le Gürzenich de Cologne jouent un Mahler terrien

Le chef d’orchestre allemand Markus Stenz poursuit à la tête de son orchestre du Gürzenich de Cologne une intégrale des Symphonies de Mahler. Peu présent dans les pays francophones, ce chef est pourtant, à bientôt 50 ans, l’une des meilleures baguettes germaniques. Sous sa direction, l’Orchestre du Gürzenich de Cologne s’est hissé dans le peloton de tête des phalanges d’outre-Rhin. Historiquement la formation peut s’enorgueillir d’une longue tradition mahlérienne : elle ...
mahler2

Mahler : de l’hyperinflation aux années 2010

Si Mahler commençait à s’imposer durablement dans les années 1970. La décennie 1980 fut celle de l’hyperinflation avec une multiplication des enregistrements. Cette fascination pour le compositeur ne fit que s’amplifier et les disques, même en temps de crise de la musique enregistrée, continuent de se multiplier ! La deuxième partie de cette analyse passe au crible les étapes de cette croissance exponentielle. L’hyperinflation des intégrales Entre 1980 et 1995, le ...
En quête du Surhomme

Gary Bertini en quête du Surhomme

Editer des interprétations captées en direct est un acte cruel, bien que parfois nécessaire. Cruel parce que la perfection n’existe pas, et que ce qui peut passer dans le cadre du concert nous saute aux oreilles sur enregistrement ; nécessaire pour garder la trace d’artistes qui mirent peu voire pas du tout les pieds dans les studios. On pense au grand chef Sergiu Celibidache, mais Gary Bertini semble avoir fait de ...
Bertini et la musique française

Bertini et la musique française

La première fournée de l’édition dirigée par le chef d’orchestre Gary Bertini par le label Capriccio nous avait laissé plutôt de bois (lire ici, ici et ici, la chronique de ces enregistrements). Fort heureusement, cette seconde livraison consacrée à la musique française est d’un niveau autrement satisfaisant. Grand amateur de Berlioz et auteur d’une excellente version de son Requiem enregistrée en 1984 pour le label EMI, le chef d’orchestre sait trouver ...
Anniversaire japonais pour Bertini

Anniversaire japonais pour Bertini

L’Orchestre Symphonique Métropolitain de Tokyo fut fondé en 1965 dans le cadre d’un programme gouvernemental de promotion de la culture. La direction musicale fut confiée à différents chefs d’orchestre issus de l’Occident : Heinz Hofmann, Gary Bertini, Jean Fournet mais aussi à des chefs japonais peu connus en dehors de l’archipel : Tadashi Mori, Akeo Watanabe, Hiroshi Wakasugi. L’année 2005 vit la réalisation par le label Fontec d’une importante série de disques consacrés ...
Clarté et rigueur entre les mains de Bertini

Clarté et rigueur pour Mahler entre les mains de Bertini

Le chef d’orchestre Gary Bertini connut une tardive heure de gloire au Japon où ses apparitions étaient des évènements guettés avec impatience par le public. Il faut dire que le chef d’orchestre leur réservait des festins avec son répertoire de prédilection : les symphonies de Gustav Mahler. Ces disques sont d’ailleurs tirés d’un cycle consacré au compositeur et présenté à Saitama et Yokohama entre 2000 et 2004. Gary Bertini est l’auteur ...
Requiem dans le respect de la tradition

Requiem dans le respect de la tradition

Après la cruelle désillusion de la Grande messe en ut (lire ici notre chronique), on pouvait craindre le pire avec ce second album consacré à l’œuvre sacrée de Wolfgang Amadeus Mozart. Fort heureusement, le niveau est tout autre et sans égaler les grandes références, cette interprétation est présentable. Gary Bertini s’inscrit dans la tradition « symphonisante » des interprétations du mystérieux dernier opus de Mozart. C’est assez massif, mais point trop lent et ...
Le ronronnement du diesel

Le ronronnement du diesel

En quelques années les radios publiques sont devenues des acteurs incontournables de l’édition discographique. Ces institutions se prennent au plaisir d’éditer leurs archives mais aussi les nombreuses performances de leurs formations instrumentales. À ce petit jeu, les radios allemandes ont pris une longueur d’avance et chaque mois apporte sa douzaine de témoignages dont malheureusement bien peu réussissent à s’imposer dans la pléthore de publications. La radio WDR de l’Allemagne de l’Ouest, ...
Sauvé par les solistes !

Sauvé par les solistes !

Ce dernier volume de la première livraison de l’édition Gary Bertini coproduite entre le label Capriccio et la radio publique de l’Allemagne de l’Ouest WDR nous emmène enfin vers les rives de l’excellence, mais grâce aux solistes! Dans un couplage inédit, ce disque nous offre deux belles prestations de deux interprètes actuels majeurs de Mozart. Frank Peter Zimmermann est l’auteur d’une belle anthologie des Sonates pour violon et piano du divin ...

Une Manon sans ses Sources

Jules Massenet : Manon L’Opéra de Paris vient de reprendre sur sa scène bastillane la belle production de Manon de Massenet signée Gilbert Deflo sous la direction du chef israélien Gary Bertini. Créé en 1997, cette mise en scène fonctionne très bien et rapidement grâce à un système de plateau tournant. Les costumes du XVIIIe siècle de William Orlandi sont de tout premier ordre et c’est un enchantement de voir un ...
Prokofiev « Guerre et Paix » - Demain ne meurt jamais

Prokofiev « Guerre et Paix » – Demain ne meurt jamais

« Il y a dans la musique de Prokoviev une dimension obsessionnelle, des mélodies hypnotiques, en apesanteur, qui tournoient, se télescopent, et s’emparent de l’inconscient de l’auditeur ». Ces propos du maestro Bertini synthétisent parfaitement le dessein de cet artiste fécond. Ce coffret-événement est le premier DVD de l’Opéra National de Paris : écho de l’une des représentations données en 2000. L’audace le dispute ici à l’originalité. Les opéras de Prokoviev pâtissent en ...

Billy Budd « Initiales B.B »

Une salle bien vide pour la reprise de cet opéra « masculin » de Benjamin Britten (aucun personnage féminin n’est sur scène). Pourtant la production a déjà fait ses preuves et est l’une des plus réussies de l’OPÉRA BASTILLE. La mise en scène de Francesca Zambello dans l’unique décor modulable d’Alison Chitty n’a pas pris une ride depuis sa création en 1996 et reste toujours efficace, livrant à nu aux ...