Concerts, La Scène, Musique de chambre et récital

La clarinette magnifiée au Festival Arthur Grumiaux

Plus de détails

Couillet. Eglise Saint-Laurent. 26-III-2006. Antonio Vivaldi (1678-1741) : Concerto grosso : presto ; Sonata a quattro. Tomaso Albinoni (1671-1750) : Sonate en sol mineur. Paul Harvey (né en 1935) : Quartet. Astor Piazzolla : (1921-1992) : Histoire du tango. Claude Debussy (1862-1918) : Danses. Mike Curtis ( ?) : A klezmer wedding. H. Wiberny (né en 1944) : Ulla in Africa. George Gershwin (1898-1937) : The man I love. Charlie Parker (1920-1955) : Segment. Dizzi Gillespie (1917-1993) : A night in Tunisia. Quatuor de clarinettes Ebony : Sophie Pierret, clarinette et petite clarinette ; Rene Zaprzalka, clarinette ; Robert Zaprzalka, clarinette ; Marie-Hélène Adnet, clarinette et clarinette basse.

Quatuor Ebony

C’est un public familial qui est venu remplir l’Eglise Saint-Laurent de Couillet pour le concert de clôture du Festival . Christian Delcoux y avait invité le quatuor de clarinettes Ebony, formation qui compte en son sein pas moins de trois membres de l’équipe pédagogique du conservatoire de Charleroi. Et il faut remarquer que ce concert constituait une belle occasion pour le jeune public de découvrir la famille des clarinettes réunie au grand complet.

La transcription du Presto issu du Concerto Grosso de Vivaldi, sa Sonata a quattro ainsi que la reconstitution de la Sonate en sol mineur d’Albinoni emploient le quatuor « classique » : une petite clarinette accompagnée de deux clarinettes et d’une clarinette basse. L’acoustique réverbérante de l’église est bienvenue pour arrondir les angles d’une masse sonore parfois saillante. La musique ancienne jouée par ce quatuor séduit particulièrement. Les différentes voix sont parfaitement lisibles, résultat de transcriptions très habiles et de la qualité d’écoute entre exécutants. La clarinette basse que l’on a déjà pu approcher via le disque de chroniqué dernièrement, offre sous le jeu de Marie-Hélène Adnet une très belle chaleur ainsi qu’une rigueur rythmique sans faille.

La plus belle découverte de ce concert reste le quartet de l’Anglais Paul Harvey. Celui-ci nous transporte dans un tout autre univers, aux couleurs harmoniques beaucoup plus prononcées. Le langage contemporain du compositeur est fantasque, bouleversé par de multiples rythmes syncopés tout en affichant une parfaite maîtrise. Harvey pratiquant lui-même tous les instruments de la famille des clarinettes ou encore des saxophones, il exploite ici toute son expérience pour déployer une palette sonore bien plus convaincante que celle étalée dans l’Histoire du Tango d’Astor Piazolla, pièce divisée en quatre parties, abordant le Tango de 1900 à nos jours, en marquant un arrêt en 1930 et 1960.

Jacques Lancelot, pédagogue bien connu de tous les clarinettistes est l’auteur d’une transcription très réussie des Danses de (à l’origine pour harpe et cordes). Le quatuor y montre un réel engagement. On regrettera tout de même un tempo trop précipité, nuisant à l’intelligibilité du discours. Le concert se termine par A Klezmer Wedding de Mike Curtis, musique traditionnelle de célébration juive, où les musiciens prennent un plaisir évident à exprimer toute leur fantaisie dans des glissandos qui donnent le vertige… The man I love, chanson de Georges Gershwin, vient annoncer une sympathique transition vers le jazz, qui clôture ce concert avec A Night in Tunisia de Dizzie Gillespie suivi de Segment de Charlie Parker.

Le Festival se termine ainsi sur ce très beau succès. Christian Delcoux annonce d’ores et déjà que la quatrième édition du festival aura lieu en mars l’an prochain. Les mélomanes auront le plaisir d’y retrouver plusieurs formations présentes cette année, comme le quatuor Ebony ou la chorale des petits chanteurs du collège Saint Pierre.

Crédit photographique : © DR

Plus de détails

Couillet. Eglise Saint-Laurent. 26-III-2006. Antonio Vivaldi (1678-1741) : Concerto grosso : presto ; Sonata a quattro. Tomaso Albinoni (1671-1750) : Sonate en sol mineur. Paul Harvey (né en 1935) : Quartet. Astor Piazzolla : (1921-1992) : Histoire du tango. Claude Debussy (1862-1918) : Danses. Mike Curtis ( ?) : A klezmer wedding. H. Wiberny (né en 1944) : Ulla in Africa. George Gershwin (1898-1937) : The man I love. Charlie Parker (1920-1955) : Segment. Dizzi Gillespie (1917-1993) : A night in Tunisia. Quatuor de clarinettes Ebony : Sophie Pierret, clarinette et petite clarinette ; Rene Zaprzalka, clarinette ; Robert Zaprzalka, clarinette ; Marie-Hélène Adnet, clarinette et clarinette basse.

Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.