Plus de détails

Camille Saint-Saëns (1835-1921) : Symphonie n° 3, finale ; Nicolai Rimsky-Korsakov (1844-1908) : Le Vol du Bourdon ; David Popper (1843-1913) : Rhapsodie hongroise ; Giacomo Puccini (1858-1924)  : E lucevan le stelle, extrait de Tosca ; Giuseppe Verdi (1813-1901) : Quando le sera al placido, extrait de Luisa Miller ; Finale de l’acte II de Aïda ; Brodsky/Cahn : Be My Love ; Patrick Doyle (né en 1953) : Henry V (Suite de concert pour acteur et orchestre) ; Richard Strauss (1864-1949) : Morgen, op. 27 n° 4 ; Caecilie, op. 27 n° 2 ; September (extrait des Quatre derniers Lieder) ; Georg Friderich Haendel (1685-1759) : La Réjouissance, extrait la Musique pour les Feux d’artifices royaux, arr. Jonathan Dove ; Edward Elgar (1857-1934) : Jerusalem. Kenneth Branagh, acteur ; Plácido Domingo, ténor ; Ofra Harnoy, violoncelle ; Charlton Heston, récitant ; Jessye Norman, soprano. The English Chamber Orchestra ; The Kneller Hall Trumpeters ; The Philharmonia Chorus, direction Richard Armstrong. Réalisateur : Mike Mansfield. Enregistré en 1991 sur le parvis de la cathédrale de Salisbury (Angleterre). Sous-titrage en français, anglais, allemand, espagnol, italien et portugais. 1 DVD Warner Music Vision. Réf. : 50-51011-2773-2-0. Zones : 2, 3, 4, 5. Durée : 83’

 

Parions que pour beaucoup le support visuel contribue sensiblement au rapprochement de l’essentiel de la musique. Par le biais de ce vecteur audiovisuel il est raisonnable d’imaginer que les spectateurs occasionnels apprécieront des œuvres qu’ils n’auraient probablement pas abordées spontanément.

Le concert inaugural du festival de Salisbury 1991 propose à ce titre un choix fort intéressant et diversifié. La participation de ne pourra laisser indifférent avec E lucevan la stelle, air de bravoure extrait de la Tosca de Puccini chanté avec une intensité communicative. La violoncelliste Ofra Harnoy, toute de dextérité et de musicalité inspirées régale les auditeurs avec le célébrissime Vol du bourdon de Rimsky-Korsakov et la Rhapsodie hongroise du tchèque (1843-1913), pièce attrayante, mélodieuse et personnelle à la fois.

Dans un registre très britannique, mais formidablement inspiré et communicatif, la participation hallucinée et vibrante de Kenneth Branagh dans Henri V de Shakespeare mis en musique par un compositeur écossais du nom de Patrick Doyle. Impossible de demeurer de marbre avec la prestation de l’immense , sculpturale, altière et maîtrisant parfaitement sa voix dans le bouleversant Septembre, extrait des Quatre derniers Lieder de et dans deux chansons de l’opus 27 du maître allemand (n° 2, Caecilie et n° 4, Morgen). Afin d’électriser le public tout acquis, installé en extérieur en regard de la façade ouest de la cathédrale, les fameuses trompettes d’Aïda de Verdi (final de l’acte II) avec les éblouissants The Kneller Hall Trumpeters et les pages entraînantes de La Réjouissance des Feux artifices royaux de Haendel, anglais d’adoption comme l’on sait.

Le chef Richard Armstrong maîtrise ces partitions et d’autres non citées. Il dynamise comme rarement un English Chamber Orchestra (ainsi que le Philharmonia Choir) affairé à donner le maximum de plaisir à tous. L’impact en est renforcé par les jeux de lumière et les effets pyrotechniques. «Symphonie pour la flèche». Un concert comme si l’on y était, la prise de son remarquable en prime !

Plus de détails

Camille Saint-Saëns (1835-1921) : Symphonie n° 3, finale ; Nicolai Rimsky-Korsakov (1844-1908) : Le Vol du Bourdon ; David Popper (1843-1913) : Rhapsodie hongroise ; Giacomo Puccini (1858-1924)  : E lucevan le stelle, extrait de Tosca ; Giuseppe Verdi (1813-1901) : Quando le sera al placido, extrait de Luisa Miller ; Finale de l’acte II de Aïda ; Brodsky/Cahn : Be My Love ; Patrick Doyle (né en 1953) : Henry V (Suite de concert pour acteur et orchestre) ; Richard Strauss (1864-1949) : Morgen, op. 27 n° 4 ; Caecilie, op. 27 n° 2 ; September (extrait des Quatre derniers Lieder) ; Georg Friderich Haendel (1685-1759) : La Réjouissance, extrait la Musique pour les Feux d’artifices royaux, arr. Jonathan Dove ; Edward Elgar (1857-1934) : Jerusalem. Kenneth Branagh, acteur ; Plácido Domingo, ténor ; Ofra Harnoy, violoncelle ; Charlton Heston, récitant ; Jessye Norman, soprano. The English Chamber Orchestra ; The Kneller Hall Trumpeters ; The Philharmonia Chorus, direction Richard Armstrong. Réalisateur : Mike Mansfield. Enregistré en 1991 sur le parvis de la cathédrale de Salisbury (Angleterre). Sous-titrage en français, anglais, allemand, espagnol, italien et portugais. 1 DVD Warner Music Vision. Réf. : 50-51011-2773-2-0. Zones : 2, 3, 4, 5. Durée : 83’

 
Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.