La Traviata par Netrebko, Villazon, Hampson, un régal !

À emporter, DVD, DVD Musique, Opéra

Giuseppe Verdi (1813-1901) : La Traviata. Mise en scène : Willy Decker. Décors : Wolfgang Gussmann. Costumes : Wolfgang Gussmann et Susana Mendoza. Lumières : Hans Tœlstede. Chorégraphie : Athol Farmer. Avec : Anna Netrebko, Violetta Valery ; Helene Schneiderman, Flora Belvoix ; Diana Pilcher, Annina ; Rolando Villazón, Alfredo Germont ; Thomas Hampson, Giorgio Germont ; Salvatore Cordella, Gastone, vicomte de Létorières ; Paul Gay, Barone Douphol ; Herman Wallén, Marchese d’Obigny ; Luigi Roni, Dottore Grenvil ; Dritan Luca, Giuseppe ; Wolfram Igor Derntl, Domestico di Flora ; Friedrich Springer, Commissionario. Konzertvereinigung Wiener Staatsopernchor (chef de chœur : Rupert Huber). Mozarteum Orchester (musique de scène), Orchestre philharmonique de Vienne, direction : Carlo Rizzi. 2 DVD Deutsche Grammophon « Premium Edition » 00440 073 4196. Enregistré en août 2005 au festival de Salzburg. DVD toutes régions. Sous-titrage en : anglais, allemand, français, espagnol, chinois. Format image : NTSC/16 : 9. Bonus : documentaire sur les répétitions, bande annonce introduction par Rolando Villazón, Galerie de photo et discographie. Durée : 132mn

 

Les Clefs ResMusica

En ces temps de discours soporifiques et consternants qui assimilent l’opéra à un genre du passé qu’il serait indispensable d’éclairer de similis certitudes contemporaines, ce DVD est un véritable régal ! En effet, il propose tout ce qu’on avoue aimer à l’opéra : du luxe et de la classe. On retrouve pour notre plus grand plaisir : deux stars du chant, un grand chef d’orchestre et une belle mise en scène, contemporaine certes, mais juste ce qu’il faut pour « faire actuel » tout en restant au service de l’œuvre. Les commentateurs ont beaucoup glosé devant cette Traviata du Festival de Salzbourg 2005. Archi complet dès l’ouverture de la location, ce spectacle s’est vu offrir les honneurs d’une diffusion en direct à la télévision autrichienne avec un grand soin apporté à la réalisation. Filmée avec finesse, la retransmission était précédée d’une courte introduction confiée à Rolando Villazon, et pendant l’entracte le public pouvait suivre un documentaire sur les coulisses (ces deux documents se trouvent sur le second DVD de Bonus de l’édition « de luxe »). Le succès public fut au rendez-vous et l’édition de la bande vidéo de cette production vient compléter la version discographique mise en rayon depuis l’automne dernier (lire ici la chronique de ce disque).

Nouveau couple « star » de l’opéra, le duo Netrebko-Villazon crève l’écran. Si l’épreuve du disque pouvait apparaître assez délicate pour leurs performances vocales, les deux chanteurs sont transfigurés par la scène. Leur engagement scénique est proprement miraculeux et il capte l’attention du regard qui ne décroche pas pendant toute la durée de la représentation. On sera plus réservé sur un bien peu verdien et handicapé par un jeu scénique d’une curieuse rigidité. Le tout est dirigé avec classe et tact par le maestro , l’un des meilleurs chefs de fosse actuels pour le répertoire italien.

Coqueluche des scènes internationale, le metteur en scène est un solide routier. Sa vision du célèbre opéra ne bouleversera pas l’histoire du théâtre lyrique, mais elle sait porter l’action. Les évènements se déroulent dans un grand décor blanc unique en demi-cercle, uniquement agrémenté d’accessoires dont une pendule qui montre que les heures de Violetta sont comptées. Les personnages, uniformément vêtus de costumes noirs, évoluent de part et d’autre d’un imposant mur blanc réduisant le décor à une arène. La direction d’acteur exacerbe les sentiments et Alfredo, hors de lui, n’hésite pas maltraiter physiquement son amante à l’acte III.

Au final, ce DVD peut s’imposer auprès de n’importe quel public : des débutants aux connaisseurs, chacun y trouvera son bonheur. DGG prévoit deux éditions : une simple, et l’autre intitulée « Premium Edition » est agrémentée d’une galette de bonus sympathiques mais pas franchement déterminants.

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.