FBS-ResMusica-mégaBannière

L’Orfeo selon Trisha Brown

À emporter, Danse , DVD, DVD Danse, DVD Musique, Opéra

Claudio Monteverdi (1567-1643) : l’Orfeo. Mise en scène et chorégraphie : Trisha Brown. Décors et costumes : Roland Aeschlimann. Eclairages et costumes : Roland Aeschlimann et Gerd Meier. Avec : Simon Keenlyside, Orfeo ; Juanita Lascarro, Euridice, La Musica, Eco ; Graciela Oddone, La Messaggiera ; Martina Dike, Proserpina ; Stephen Wallace, La Speranza, Pastore ; Tomas Tómasson, Plutone ; Paul Gérimon, Caronte et Pastore ; Mauro Utzerti, Apollo ; Anne Cambier, Ninfa ; Yann Beuron, John Bowen, René Linnenbank, Pastori / Spiriti. Trisha Brown Company. Collegium Vocale Gent et Concerto Vocale, direction : René Jacobs. Réalisation : Pierre Barré. Production opéra et documentaire : Benoît Jacques de Dixmude. 2 DVD Harmonia Mundi HMD 9909003. 04. Enregistré en mai 1998 au théâtre royal de La Monnaie de Bruxelles. Sous titre en français, anglais, allemand et néerlandais (opéra uniquement). Toutes zones. Format 16/9 NTSC

 

Les Clefs ResMusica

Cet Orfeo marque les débuts du label Harmonia Mundi dans l’édition sur support DVD, et cette arrivée s’avère tonitruante, à la fois par le spectacle proposé et par la qualité de réalisation du coffret. En effet tant au niveau du plantureux documentaire que du soin apporté au boîtier de présentation, ce DVD établit un nouvel étalon en matière de production audiovisuelle d’opéra. L’art lyrique est un genre luxueux et on est heureux d’avoir dans les mains un objet aussi beau à manipuler qu’à regarder.

Cette production de l’Orfeo selon la chorégraphe américaine fait partie des très rares productions « historiques » du mandat de à la tête du Théâtre Royal de La Monnaie de Bruxelles. Vu également à Aix-en-Provence où il sera encore repris cet été et sur d’autres scènes mondiales, ce spectacle frais et poétique est un grand moment de bonheur visuel. Alors que les relectures éventées d’opéras baroques pullulent, cette production montre qu’avec simplicité, humilité et modernité, il est encore possible de toucher et de servir une œuvre. Les chanteurs chorégraphiés avec soin sont rejoints par les solistes de la compagnie . Les décors ultra-minimalistes et les éclairages ne sont pas sans évoquer l’univers de Bob Wilson mais avec ici une chaleur que l’on ne connaît pas toujours aux réalisations du metteur en scène américain.

Musicalement, c’est également la fête. Monteverdi est avec Haendel, le compositeur que maîtrise dans ses moindres recoins et il nous convie à une véritable fête orchestrale à la tête d’un superlatif . La distribution est de la même veine avec , alors à ses débuts, magnifique d’engagement et de style. Son Euridice, , lui donne une belle réplique alors que le reste des chanteurs est parfait : Graciela Oddone, , , , Paul Gérimon, Mauro Utzeri et Anne Cambier. Le tout est filmé avec tact par une équipe de réalisation qui comprend la musique et le texte : on l’impression de vivre l’action avec les chanteurs.

En bonus, le spectateur peut voir un généreux documentaire sur les coulisses de la production, qui nous plonge au cœur des répétitions avec des interventions pertinentes des différents protagonistes. On échappe ainsi aux traditionnels bonus documentaires qui alternent entretien et extraits du spectacle. On est ici au centre de la démarche artistique avec ses inévitables hésitations et difficultés d’aboutissement.

Ce DVD proprement exemplaire devrait faire réfléchir les nombreux acteurs de production et distribution de ce support : il ne sert à rien d’inonder un marché déjà en forte de baisse à force d’éditer tout et n’importe quoi, et il semble urgent de prendre du recul par rapport aux productions et de servir la musique en éditant des DVD de ce niveau.

 

Banniere-clefdor1-aveclogo

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.