Mot-clef : Tómas Tómasson

Das Wunder der Heliane

Le Miracle d’Héliane de Korngold à Gand

Toujours aussi dynamique, l’Opéra des Flandres ouvre sa saison avec une rareté : Das Wunder der Heliane d'Erich Wolfgang Korngold. Le livret peu dramaturgique est développé avec difficulté par la mise en scène de David Bösch, tandis que la musique est à l'inverse superbement défendue par l’équipe musicale présente en fosse et sur la scène. Alors que des six opéras d’Erich Wolfgang Korngold seul Die Tote Stadt retrouve régulièrement de nouvelles ...
Der Vampyr

A Genève, Der Vampyr en liberté musicologique ?

Malgré d'importantes coupures infligées à la musique de cet opéra pour en faire un spectacle de Grand-Guignol, la production genevoise de Der Vampyr du compositeur allemand Heinrich Marschner rencontre un succès mérité grâce au soin apporté à la réalisation musicale, orchestrale et vocale. Cette coproduction du Grand Théâtre de Genève avec le Komische Oper Berlin soulève une question fondamentale concernant le respect des œuvres qui sont présentées au public de nos ...
81vrkes1zxl-_sl1500_

Parsifal part en rando avec Tcherniakov

Le DVD immortalise toutes les productions de Dmitri Tcherniakov. Ce Parsifal de 2015 pour le Staatsoper de Berlin, malgré une conclusion inoubliable, et malgré une exécution musicale irréprochable, est un voyage aussi éprouvant pour ses héros que pour le spectateur. Un DVD est censé procurer un plaisir à répétition. Si l'on rêve chaque jour du moment où l'on aura le temps de remettre une fois encore sur le lecteur la trace ...
siegfried geneve2014

Crescendo esthétique du Ring de Genève

En novembre dernier, une très belle Walkyrie imaginée par Dieter Dorn, pour le Grand Théâtre de Genève, impeccable dans sa narration de la légende, très fouillée dans sa direction d’acteur, à l’esthétisme parfois gêné aux entournures dans sa volonté brechtienne de montrer les coutures, avait captivé de bout en bout et fait légitimement naître une impatience. Impatience comblée tout au long du superbe Siegfried conté par le metteur en scène ...
0$GZIRElTY_2013104NEKCQE43FO

Parsifal par Castellucci, une nouvelle porte à la mise en scène

Nous n’y étions pas. Nous n’étions pas à la Monnaie en janvier 2011, lorsque Romeo Castellucci présenta, à 51 ans, sa première mise en scène d’opéra. Devant l’emballement critique, l’envie était forte de rattraper ce spectacle en espérant un DVD à la hauteur. Après que l’on nous eut un temps annoncé qu’il n’y en aurait pas, la Monnaie décide de mettre sur le marché une trace qui n’était destinée au ...
"The Flying Dutchman" Final Dress Rehearsal_March 6, 2013

In Los Angeles, Sensational Timely Debuts by Matos and Tomasson

Nikolaus Lehnhoff’s former production (Chicago, 2001; San Francisco, 2004), very slightly retouched, retains its freshness and all its brilliance here and, in particular, gets right down to essentials. Of course, some psychological elements still remain but the myth, which immediately clears up any ambiguity. is frankly and straightforwardly recounted, as it should be, with explicit precision and accessibility. The timeless universal sets and costumes, often sinister and even macabre, also ...
flying dutchman LA

A Los Angeles, débuts fracassants, in loco, de Matos et Tomasson

L'ancienne production (Chicago, 2001; San Francisco, 2004) de Nikolaus Lehnhoff, légèrement retouchée, mais si peu, conserve ici toute sa fraîcheur, tout son éclat et va surtout droit à l' essentiel. Bien sûr, certaines considérations psychologisantes y demeurent, mais le mythe, qui dissipe d'emblée toute équivoque, est ici raconté, clair et franc, comme il se doit, avec une précision, une lisibilité toutes explicites. Les décors et les costumes, de tous temps, ...
Un écrin sans bijoux

Samson et Dalila par Tugan Sokhiev, un écrin sans bijoux

On attendait avec une espérance mélangée d’appréhension ce Samson et Dalila, idéal en théorie, mais dont les comptes-rendus des premières représentations toulousaines provoquaient de larges inquiétudes… L’espoir et les craintes se sont réalisés tous deux, avec un chœur et un orchestre fabuleux, et une distribution vocale bien en deçà de ce que l’on pouvait imaginer. Remplaçant Olga Borodina, forfait pour raison de santé, Elena Bocharova possède d’indéniables moyens, et une sauvagerie ...
Mantoue sur la Spree

Rigoletto à Nancy : Mantoue sur la Spree

Après plus de trente ans d’absence, la scène nancéienne remontait enfin le premier-né des succès qui constituent ce qu’il est convenu d’appeler la «trilogie populaire» de Giuseppe Verdi. Rigoletto inaugure en effet, en ces années 1851-1853, la pleine maturité artistique du compositeur italien et, bourré de «tubes», reçut un succès public immédiat qui ne s’est jamais démenti depuis. Soucieuse de renouveler la vision de ce chef d’œuvre archi-représenté, l’Opéra national de ...
Les adieux de Rita Gorr

A Gand, les adieux de Rita Gorr

La Dame de Pique C’est presque incroyable. 58 ans après ses débuts sur scène, Rita Gorr a décidé de rechanter pour le public de Gand, sa ville natale. Pour quatre représentations, elle endosse une dernière fois le costume de la Comtesse dans La Dame de Pique, un rôle qui l’a déjà portée aux quatre coins du monde. Et, ce qui est encore plus étonnant, elle se présente dans une forme éblouissante. ...
La Monnaie à son plus haut

La Monnaie à son plus haut

L’Ange de Feu Après un début de saison faisant la part belle à des œuvres très célèbres, Enlèvement au Sérail, Tristan et Isolde, ou Traviata, la programmation de la Monnaie fait maintenant résolument place à la nouveauté et à des œuvres plus rares, avec Monsieur Choufleuri restera chez lui le… d’Offenbach, les créations de L’Uomo dal fiore in bocca de Luc Brewaeys, et de Frühlings Erwachen de Benoît Mernier, La Mort ...
L’Orfeo selon Trisha Brown

L’Orfeo selon Trisha Brown

Cet Orfeo marque les débuts du label Harmonia Mundi dans l’édition sur support DVD, et cette arrivée s’avère tonitruante, à la fois par le spectacle proposé et par la qualité de réalisation du coffret. En effet tant au niveau du plantureux documentaire que du soin apporté au boîtier de présentation, ce DVD établit un nouvel étalon en matière de production audiovisuelle d’opéra. L’art lyrique est un genre luxueux et on ...
Wozzeck

Wozzeck de légende à Nancy

Avec ce nouveau Wozzeck, Nancy a conclu de façon magistrale sa saison 2005-2006. Joué sans entracte, ce qui permet de conserver toute la tension dramatique sans l’altérer, ce spectacle a montré la grande intelligence dont a fait preuve le metteur en scène, Michel Deutsch. Les décors, ne recherchant absolument pas le réalisme, sont superbes, à mi-chemin entre cabaret, cinéma et théâtre à l’ancienne, avec ses effets de profondeur obtenus en ...
alcina_lyon_2006

Alcina de Haendel, reflets dans un oeil d’or

Ce salon miteux, avec papier peint défraîchi et objets rouillés entreposés, on le dirait tout droit sorti d’une mise en scène de Christophe Marthaler, genre Kátia Kabanová ou les Noces. Il ne s’agit pourtant que du décor unique de l’Alcina lyonnaise, directement importée de Stuttgart où elle avait été créée avec succès en 1998. A l’époque, les presses nationale et anglo-américaine saluèrent l’originalité, la cohérence et la beauté du travail ...
Et la tempête accoucha d’une sardine

Et la tempête accoucha d’une sardine

Der Fliegende Holländer à la Monnaie On allait voir ce qu’on allait voir avec ce Vaisseau fantôme à la Monnaie, pour lequel on avait mis les petits plats dans les grands : metteur en scène à la mode, dispositif vidéo mis en place par De Filmfabriek, un collectif d’avant-garde, retransmission télévisée en direct sur Arte et la RTBF, deux distributions de niveau supposé international et le maestro Ono pour creuser les vagues. Une ...
Pouchkine au pays des Soviets

Pouchkine au pays des Soviets

Théâtre Royal de la Monnaie La Dame de Pique, dont le livret est tiré d’une courte nouvelle de Pouchkine, est généralement considérée à égalité avec Eugène Onéguine comme le chef-d’œuvre lyrique de Tchaïkovski, c’est donc avec impatience qu’on attendait la reprise au Théâtre Royal de la Monnaie d’une production fameuse de cette œuvre. Celle-ci, créée au Welsh National Opera de Cardiff, récompensée en 2001 par une Barclays/TMA Award est donc arrivée ...
Grande Messe Solennelle n° 2 en ré mineur de Cherubini

Grande Messe Solennelle n° 2 en ré mineur de Cherubini

Festival de Saint Denis En 1817, la basilique de Saint-Denis accueillait le Requiem de Luigi Cherubini, l’un des grands orchestrateurs de la vie musicale sous le Premier Empire malgré l’antipathie de Napoléon qui lui préférait Spontini. Ce même Requiem a ouvert la saison 2000 du Festival de Saint-Denis avec l’Orchestre National de France, et les Chœurs de Radio France sous la direction de Riccardo Muti, qui se sont tous retrouvés les ...