Plus de détails

Moïses Simmons (1888-1945) : Toi c’est moi, comédie musicale en deux actes sur un livret de Henri Duvernois. Lyrics d’Albert Willemetz, Marcel Bertal, André Mouezy-Eon, Louis Maubou et Robert Chamfleury. Orchestration de Thibault Perrine. Avec : Gilles Bugeaud, Pedro Hernandez ; Emmanuelle Goizé, Maricousa, le speaker du cabaret ; Gilles Favreau, La Panouse, Robinet ; Jennifer Tanni, Viviane ; Loïc Boissier, Pat ; Carl Ghazarossian, Olivier Hernandez, Bob ; Marie-Louise Duthoit, Honorine ; Alain Trétout, Pfitz ; Francine Romain, Bédélia ; Camille Slosse, Lily. Laurent Camatte, alto ; Anne-Cécile Cuniot, flûte ; Nicolas Crosse, contrebasse ; Fabien Cyprien, trombone ; Nicolas Ducloux, piano ; Guillaume Itier, percussions ; François Miquel, clarinette ; Vincent Mitterrand, trompette ; Pablo Schatzman, violon ; Vérène Westphal, violoncelle. Direction : Benjamin Lévy. 1 CD Tourbillon TRB 006. Enregistré aux studios Davout les 30 novembre et 1er décembre 2006. Notice (spartiate) en français. Durée 63’21’’.

 

C’est devenu une habitude. Tout comme, chaque année, nous attendons la nouvelle opérette de la compagnie Les Brigands aux environs de Noël, nous guettons sa captation en DVD l’année suivante. Voici donc, tout nouveau tout beau, mais en CD uniquement, Toi c’est moi, spectacle monté par Les Brigands, qui a tourné en 2006 dans la France entière.

On peut dire de Moïse Simons, né à Cuba, qu’il a composé de la bonne musique (comme le démontre dans ce CD un ballet diablement bien ficelé) mise au service de l’heureuse humeur. Les rythmes chaloupés des rumbas et des congas, la nervosité des syncopes, joints à des textes d’un humour et d’une grivoiserie joyeusement second degré (ne prenons pas nos grands-parents pour des imbéciles) rendent irrésistiblement euphorique, donnent une folle envie de fredonner, de gigoter en rythme.

La réduction pour dix musiciens de Thibault Perrine convient très bien à l’orchestre, dirigé par . Nous n’avons pas toujours dit cela, surtout quand il s’agissait d’Offenbach, mais cette fois-ci l’orchestration fonctionne à merveille, et l’orchestre, semblant vraiment très à l’aise, s’en donne à cœur joie. Hélas, quelle drôle d’idée, pour un ouvrage aussi réjouissant, de ne pas nous donner à voir les images, surtout quand on connaît l’abattage de l’ensemble de la troupe ! Il transpire à chaque instant dans ce que l’on entend, l’entraînante tout particulièrement, mais quelle frustration ! D’autant plus que les textes parlés ont été coupés, et ne sont pas présenté dans le livret. On a dès lors du mal à s’accrocher à l’histoire, qui en vaut bien une autre. Et si on prend un réel plaisir à l’écoute, on finit quand même plus ou moins par se lasser, et quand arrive le fameux tube des Palétuviers roses (plage 25 d’un CD qui en comporte 28) on en est arrivé au point où on soupirerait presque après un petit Wagner, voire un bon vieux Zemlinsky !

Mais ne faisons pas la fine bouche, ce CD est un petit bonheur, d’autant plus que l’enregistrement de studio favorise nettement les voix. Et pour les frustrés de l’image, il y a toujours la possibilité de visionner le clip des palétuviers ici !

Plus de détails

Moïses Simmons (1888-1945) : Toi c’est moi, comédie musicale en deux actes sur un livret de Henri Duvernois. Lyrics d’Albert Willemetz, Marcel Bertal, André Mouezy-Eon, Louis Maubou et Robert Chamfleury. Orchestration de Thibault Perrine. Avec : Gilles Bugeaud, Pedro Hernandez ; Emmanuelle Goizé, Maricousa, le speaker du cabaret ; Gilles Favreau, La Panouse, Robinet ; Jennifer Tanni, Viviane ; Loïc Boissier, Pat ; Carl Ghazarossian, Olivier Hernandez, Bob ; Marie-Louise Duthoit, Honorine ; Alain Trétout, Pfitz ; Francine Romain, Bédélia ; Camille Slosse, Lily. Laurent Camatte, alto ; Anne-Cécile Cuniot, flûte ; Nicolas Crosse, contrebasse ; Fabien Cyprien, trombone ; Nicolas Ducloux, piano ; Guillaume Itier, percussions ; François Miquel, clarinette ; Vincent Mitterrand, trompette ; Pablo Schatzman, violon ; Vérène Westphal, violoncelle. Direction : Benjamin Lévy. 1 CD Tourbillon TRB 006. Enregistré aux studios Davout les 30 novembre et 1er décembre 2006. Notice (spartiate) en français. Durée 63’21’’.

 
Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.