Carmen-banniere-728x90

Susan Graham : Ne manquez pas le bonus !

À emporter, Documentaire, DVD, DVD Musique

Susan Graham, la Fille de l’Ouest. Documentaire. Réalisation : Olivier Simonnet. 1 DVD Tourbillon TRB005. Sous-titres en français. Notice en anglais et français. Zone 0. Durée : 1h38’’

 

est certainement l’une des chanteuses les plus accomplies du moment. Née au Texas, loin des hauts lieux de la musique classique, la beauté exceptionnelle de son timbre et ses dons d’interprète lui ont pourtant vite ouvert les salles les plus prestigieuses du monde. Et néanmoins, sincère, joyeuse et passionnée, elle n’a jamais caché son côté « fille de l’Ouest ».

La fille de l’Ouest, c’est précisément le titre d’un documentaire réalisé pour ARTE par Olivier Simonnet, diffusé pour la première fois en 2004 et publié aujourd’hui en DVD par le label Tourbillon. Mais malheureusement, ce film ne tient pas ses promesses. Car quelques fragments d’interview, quelques images, superbes certes, de paysages américains, et quelques moments backstage ne suffisent pas pour cerner une personnalité aussi riche que celle de . Et franchement, quel est l’intérêt de la voir au volant d’une voiture décapotable, s’arrêter à une station service ou encore de la faire poser en robe de soirée en plein milieu du Nouveau Mexique ?

C’est donc, encore une fois, à travers la musique que Susan Graham se livre à nous. Quelques mélodies de Francis Poulenc, Claude Debussy, et Ben Moore, captées lors d’un récital à Strasbourg, montrent les différentes facettes de son art avant qu’elle ne nous éblouisse dans deux magnifiques extraits de Werther, enregistrés en concert au théâtre du Châtelet à Paris, avec dans le rôle-titre et au pupitre de l’Orchestre du Capitole de Toulouse. Dix minutes de pure émotion et de pur bonheur !

Si le documentaire nous laisse quelque peu sur notre faim, nous découvrons avec plaisir les bonus. Tout d’abord, deux autres extraits du récital strasbourgeois, puis une bonne demi-heure de cette même interview dont le documentaire n’avait retenu que quelques phrases. Sur la terrasse de sa maison au Nouveau Mexique, à la fois détendue et sérieuse, Susan Graham parle de sa vie et de son art. Et c’est là qu’elle démontre qu’elle n’a besoin ni de décapotable, ni de lunettes de soleil, ni de robe de soirée pour faire opérer son charme si particulier.

La notice se limite à citer la musique chantée par Susan Graham sur ce DVD sans indiquer ses partenaires, l’orchestre ou encore lieux et dates des enregistrements. Est-ce vraiment professionnel ?

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.